VOTE











Mission :: Etudes zoologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 12

Narrateur



Voir le profil de l'utilisateur

Le Destin
Narrateur
Message Sujet: Mission :: Etudes zoologiques | Sam 16 Sep - 17:05

Dans un espace aussi restreint qu’une station de métro, les rumeurs allaient bon train. D’autant plus en période de blocus, le moindre murmure était exacerbé et la grogne ne faisait que monter à chaque spéculation de plus.

Et voilà que les dernières nouvelles rendaient les mutants responsables de l’infection ayant engendré le blocus de la Hanse. Une brèche en surface, ou un contact fortuit entre une créature du métro et un humain lors d’une attaque, les possibilités de croiser un mutant étaient nombreuses. Ne pouvaient-il pas, eux aussi porter des maladies, et pire encore, les transmettre? La population du métro réalisait qu’après des années de confinement dans les galeries obscures, ils ne savaient finalement pas grand chose de ceux qui étaient pourtant leurs Némésis.

Alors en cette période de tension, des voix s’étaient élevées pour réclamer l’étude de cette menace qui planait sur eux. Étudions ce que nous ne connaissons pas, et apprenons à mieux le détruire et à s’en protéger, voilà ce qui se disait.

Cela n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Gueorguï Joukov, chef de l’alliance V.A.R. avait pris en main les choses et ouvert le recrutement pour une expédition de surface, probablement la première de son genre. Il entend également prendre part et mener cette mission en personne. L’objectif est de se rendre à la surface pour recueillir des informations sur les mutants y pullulant, et particulièrement ceux appelés «démons». Echantillons de peau, d’oeufs, croquis... Toutes les informations étaient bonnes à prendre étant donné l’état des connaissances actuelles à leur sujet.

Instructions:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 27/03/2017
Messages : 34

Chef de l'Alliance V.A.R


Passeport
Age :: 54 ans
Patronyme :: Asimovitch
Surnom :: Jora


Voir le profil de l'utilisateur

Gueorguï Joukov
Chef de l'Alliance V.A.R
Message Sujet: Re: Mission :: Etudes zoologiques | Dim 17 Sep - 10:31

La sonnerie d'un réveil fatigué, aussitôt écrasé par un poing large et massif, vint briser furtivement le silence d'une station fonctionnant au ralenti. Au dehors, la nuit tombait. Il restait une heure pour se préparer, et briefer les deux volontaires - désignés - pour leur mission d'exploration. Gueorguï passa brièvement sa main sur son visage fatigué, grommelant dans sa barbe. Il se sentait en forme, mais il avait toujours détesté le réveil. Cet instant sournois où l'esprit désorienté cherche à comprendre pourquoi la réalité vient de changer aussi subitement.

Comme à son habitude, il se leva aussitôt son juron proféré à voix basse, pour ne pas se laisser le temps de penser à autre chose que ce qu'il avait à faire. Agir. Toujours agir. Ne pas se laisser le temps de cogiter.

Ses articulations craquèrent, en même temps qu'une grimace étira les traits de son visage. Il tomba alors au sol, entama son habituelle série de pompes, enchaîna sur des tractions et des abdominaux, s'étira un peu, et vint se rincer le visage dans la bassine installée dans sa chambre, pas beaucoup plus spacieuse que celle des autres. A la différence de ses camarades cependant, une sorte de deuxième chambre meublée dans un confort tout relatif collait au cagibi qui lui servait à passer ses nuits, et lui permettait d'y organiser des réunions plus informelles que dans son "bureau" où se situait toute l'administration de l'alliance. Un canapé tout défoncé trônait sagement contre le pan d'un mur, ainsi qu'un large fauteuil où il aimait prendre place lorsqu'il parvenait à trouver un moment pour lire, et sur lequel personne n'était autorisé à s'asseoir s'il n'en avait pas expressément donné l'autorisation. Des étagères bardées d'ouvrages divers s'appuyaient également contre les murs, quand la place n'était pas occupée par de lourdes armoires de métal blindé où était rangé tout le matériel sensible du chef de l'alliance. Des petites commodes où ranger quelques tasses, bols et gobelets, ainsi que des bouteilles planquées dans un double fond, et une table basse bricolée solidement par des mains habiles et avides de cartouches au centre de la pièce. Et en guise de décoration, un drapeau de V.A.R., un drapeau de la Fédération de Russie en partie criblé de balles, et le fanion de son unité, récupéré miraculeusement lors d'une sortie à la surface...

C'était dans ce "salon" que l'ancien soldat avait donné rendez-vous à Lyocha et Nastya, pour leur donner leurs instructions. Un messager leur avait été envoyé la veille pour leur apporter la bonne nouvelle de leur expédition au-dehors, et avait fait peu de cas du délai très court dont ils disposaient pour se préparer. Jora avait décidé de vérifier une bonne fois pour toutes la véracité des rumeurs sur l'origine de cette grippe qui paralysait leur alliance, et il avait expressément choisi deux personnes en qui il avait une confiance pleine et entière. Et le vieux Spetsnaz n'était pas du genre à attendre. Tout le monde devait être prêt à partir au coup de sifflet, telle était sa façon de voir les choses depuis plus de trente ans.

Gueorguï s'habilla rapidement, attrapa le matériel qu'il jugeait utile d'emporter, vérifia une énième fois que son armement était en bon état de fonctionnement, s'empara du sac à dos toujours prêt à partir, et se rendit dans son salon pour s'enfoncer dans son fauteuil. Il tendit alors la main vers une commode à proximité, l'ouvrit pour en sortir une bouteille emplie de thé froid ainsi qu'une boîte renfermant une sorte de pain compact et noir, et entama son petit déjeuner tout en étudiant les cartes qu'il avait préalablement disposé sur la table basse face à lui. Une de la surface de Moscou, largement annotée et gribouillée de symboles compris de lui seul, et une du métro, tout aussi incompréhensible pour le profane.

Et tout en mangeant sans plus penser au goût étrange de son repas, il espéra secrètement que ses deux compagnons viendraient avant l'heure fixée du rendez-vous. Le vieux soldat était bien pressé de quitter cette station et ses multiples soucis, même si c'était pour se jeter dans la gueule d'un démon affamé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 09/09/2017
Messages : 12



Passeport
Age :: 31 ans
Patronyme :: Nikitevna
Surnom :: Alkonost


Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Rebrova
Stalker
Message Sujet: Re: Mission :: Etudes zoologiques | Dim 17 Sep - 23:53

21 juin 2045, Station VDNKh, Résidence de Joukov.


A la lueur fatiguée d’une vieille lampe qui avait déjà bien servie, la russe, penchée sur sa table, terminait de ficeler le goulot de chacun des trois petits récipients de verre emplis d’eau. Tous identiques, n’importe lequel de ces flacons tenait facilement dans la paume d’une main d’homme. Elle en accrocha un à son sac à dos avant de se redresser. La stalker avait vérifié son équipement et son armement, le Makarov et la Kalachnikov, quelques heures auparavant. Il ne manquait rien à son gilet tactique, et la sacoche harnachée à sa cuisse avait été remplie de munitions supplémentaires (celles qui servent en cas de problème, ce qui arrive assez souvent en somme). Et cette fois-ci, au lieu d’emporter son fusil à double canon, elle avait choisit de s’encombrer d’un Tihar, modifié par les mains expertes de l’armurier des Rouges, prisonnier des stations du V.A.R. depuis la mise en place du blocus. Mais le plus emmerdant à transporter restait les munitions, quand bien même Anastasia n’en possédait que quatre. Une flèche reliée à dix mètres de corde, c’est encombrant et lourd, surtout quand le cordage de la quatrième est un filin d’acier. Aussi, Nastya avait choisi d’en laisser trois dans son sac et de n’en porter qu’une sur l’épaule. Se jugeant fin prête, elle quitta le cagibi qui lui servait d’habitation, en cadenassant la porte derrière elle, comme à son habitude.

En route pour le briefing, de l’autre côté de la station, puisque Joukov avait décidé de faire ça dans un lieu plus officieux, Anastasia se félicitait d’avoir donné du crédit aux rumeurs concernant cette expédition. Sans quoi, il aurait été difficile de préparer cette arme « scientifique » en vue de l’excursion, surtout  dans un laps de temps aussi court, comme le laissait sous entendre ce message qu’on lui avait fait parvenir.
En traversant la station, on lui jetait quelques coups d’œil intrigués, du moins surtout les étrangers bloqués ici. Les locaux, eux, savaient quelle profession la russe avait choisie, et n’étaient pas particulièrement étonnés de la voir prête à rejoindre la surface. Ce ne serait qu’un « voyage de plus », ou plutôt un « pari », risqué certes, mais qui avait au moins le mérite de rassurer les populations quant aux origines supposées de l’épidémie. Les stalkers étaient respectés, surtout en ce genre de situations, et certains la saluaient discrètement, que ce soit de la main ou de la tête.

- Alkonost ! Tu vas à la surface ? Intervint Nestor, qui déboulait d’un groupe de civils sur sa gauche.

- Exact. Répondit Anastasia sans lui accorder un regard.

- Dis, tu me ramènes un truc de là-haut ?

- Si je le peux. Mais je ne te promets rien, c’est clair ?

- Comme l’eau des conduits ! Répliqua le gamin en frappant nerveusement dans ses mains, surexcité à l’idée d’entrer en possession de quelque chose provenant de la surface. Bonne chance là-haut !

- Courage ici bas. Ne te mets pas dans de sales draps. Fit-elle en extirpant une clef d'acier d'une des poches de son manteau. Tu ne touches à rien, et si tu la perds... Gare à toi.

- Oh ça risque pas ! S’exclama-t-il avec un large sourire sur le visage, en refermant la main sur la clef. Au revoir !

Le voilà qui s'éloignait déjà. Nestor était un brave petit qui savait se montrer débrouillard et malin. Anastasia ne s'inquiétait pas pour lui, pas besoin. Et elle ne pouvait de toute manière pas se permettre de penser à grand chose d'autre que cette mission, et sur la façon dont les choses seraient menées. A trop rester ici bas, on passe à côté du plus élémentaire là-haut, elle était donc pressée de connaître l'identité de celles ou ceux qui prendraient part à l'excursion. Et ce n'était plus qu'une question de minutes, car elle était arrivée devant la porte de la résidence du chef de faction. Elle y frappa trois fois.




Couleur : #cecece
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 19



Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha


Voir le profil de l'utilisateur

Aleksey Vassiliev
Mercenaire
Message Sujet: Re: Mission :: Etudes zoologiques | Lun 18 Sep - 19:30

Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'Aleksey était bloqué en VAR, mais il ne s'en plaignait pas vraiment : les occasions de retrouver des proches dans le métro se faisaient tellement rares qu'il fallait les savourer.
Un peu plus tôt dans la journée un messager était venu le trouver, quelques heures après avoir terminé son tour de garde en compagnie de deux sympathiques résidents de la Ligne Rouge...
Le coursier, un jeune garçon d'à peine une dizaine d'année, lui avait simplement apporté un vieux chiffon replié plusieurs fois sur lui même, et en guise de sceau, une ficelle ligotait le tout d'un étrange nœud, certainement militaire ? Il lui vint deux choses à l'esprit en voyant cette fripe saucissonnée : premièrement qu'il serait dans l'incapacité la plus totale de reproduire ce nœud alambiqué, et la deuxième, qu'elle était signée par l'esprit subtil et méfiant de Gueorguï Asimovitch Joukov. Ce bon vieux Tonton Jora... Il n'était toutefois pas dans ses habitudes de se donner autant de mal pour faire passer un message, raison de plus de l'ouvrir promptement.
Aleksey resta probablement plusieurs minutes debout, seul sur les rails, abasourdi par ce qu'il venait de lire, parcourant une nouvelle fois le vieux chiffon avec attention.

"RDV demain 20h. Ma tente. Expédition surface. Besoin gars de confiance. Paquetage surface à disposition. Je compte sur toi."

Le message était daté de la veille ; le jeune coursier ne s'était probablement pas risqué à le chercher du côté de la barricade où il était en poste, dernier rempart entre la civilisation et la surface, assurément inhospitalière.
"Surface". Ce mot retentissait encore dans son crâne, tel l'écho provoqué par le tir d'une arme à feu dans les sombres tunnels du métropolitain. Cette nouvelle le prit à la gorge, Lyocha ne s'était en effet jamais aventuré à la surface. Son terrain de jeux c'était l'obscurité des souterrains, tantôt sales et humides, tantôt secs et propres ; mais cela se résumait toujours à un endroit familier, parachevé de ténèbres opaques.

Las des quelques heures passées à surveiller la barricade Nord, Aleksey envisagea d'aller trouver un peu de repos dans l'une des tente "Visiteurs VIP", prêtée jusqu'à ce que le blocus soit levé.
Comme le lui avait enseigné son paternel lorsqu'il fut plus jeune, le réveillant à grand coup de pied dans son lit de camp : "Le matériel avant l'homme". Il s'appliqua donc, avec le plus grand soin, à démonter son AKS-74M, à le nettoyer au chiffon sec, puis à enduire les pièces internes d'une fine couche d'huile. Satisfait, il remonta instinctivement son fusil, fit claquer le levier afin de vérifier le bon fonctionnement général, et s'installa dans son lit de camp. Adossé confortablement contre son sac, il entreprit la longue et fastidieuse tâche qu'était le garnissage des chargeurs, le regard blasé et vaseux.

Se réveillant brusquement, il attrapa d'un geste vif la main qui était venue effleurer son épaule, la relâchant presque aussitôt, lorsqu'il se rendit compte qu'elle appartenait au coursier ; le gamin qui lui avait apporté le message un peu plus tôt.

"Il est 19h m'sieur, j'suis v'nu vous réveiller comme vous m'lavez demandé !"

A peine le mouflet avait-il terminé sa phrase, qu'il se retourna vers l'entrée et tira, tant bien que mal, un gros sac militaire jusqu'au lit.

"Il m'a demandé d'vous amener ça !" Confia le garçon.

"Qui ça, "Il" ? " Trancha Aleksey en prenant sa grosse voix ; celle qui servait à effrayer les gosses.

"Ben...Tonton Jora..." Souffla t-il, en baissant la tête. Lyocha lui prit l'épaule d'une main calleuse, lui tendit une cartouche de l'autre et lui répondit d'un air sérieux : "Je sais bien. Tiens, c'est pour toi. Merci petit. Allez, vas."

Aleksey reporta son attention sur le fameux sac, et en sorti une combinaison de stalker, pour la surface, ainsi qu'un masque à gaz et quelques filtres. Le reste, il l'avait déjà. Transférant son nouvel équipement dans son propre sac, il passa ce dernier sur l'épaule, rangea ses chargeurs fraîchement garnis dans son gilet de combat, empoigna son fusil par le fût et sortit d'un pas décidé vers la tente de celui qui l'attendait.
Arrivé à destination, bien qu'un peu trop tôt, il émit avec sa bouche un son semblable à celui d'un clairon militaire, et souleva le pan de ce qui servait de porte d'entrée. Il lâcha un "priviet Dyadya" ("salut Tonton") accompagné d'un grand sourire à l'homme qui, le regard interrogateur et la bouche pleine, s'était tourné dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas

Mission :: Etudes zoologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metro : forum RPG post-apocalypse :: Corpus :: Metro :: Stations :: V.A.R-