avatar
Date d'inscription : 29/10/2018
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
Eleveur de rats - Cultivateur de champignons
le Jeu 1 Nov - 10:30

Passeport
Age :: 16 ans
Patronyme :: Stepanovitch
Surnom :: Valiouch


L’œil d'un rat, c'est comme une lumière rouge au bout d'un tunnel.


FACTION :: V.A.R
PROFESSION :: éleveur de rats et cultivateur de champignons

NOM :: Voronov
PRENOM :: Saveli
PATRONYME :: Stepanovitch

DATE DE NAISSANCE :: 20 janvier 2029
ÂGE :: 16 ans
TAILLE :: 165 cm

GENRE :: masculin
SEXUALITE :: homosexuel


Descriptions

Profession & Faction

Saveli est né et a toujours vécu dans la station Rijskaya. Il est membre de la faction V.A.R et exerce le métier d'éleveur de rats et accessoirement de cultivateur de champignons.

Sa mère, Natalia Voronova, lui reproche régulièrement son manque d'investissement dans le futur de la station et de l'Alliance. Mais sans insister non plus car elle apprécie bien que son fils ait préparé les repas, fait le ménage et assuré les corvées en son absence. Sa mère fait beaucoup pour Rijskaya : elle assiste énergiquement le chef de station, s'informe des besoins de chacun, connait tous les colporteurs et visiteurs réguliers venant de l'Alliance ou de la Hanse. Finalement elle est plutôt reconnaissante envers Saveli de se comporter en ouvrier discret et efficace.

Physique

A l'instar de bon nombre de natifs du métro, Saveli est un garçon de petite taille et au teint très pâle. Sa corpulence est proche de la maigreur. Il a les yeux clairs, les sourcils fins, les cheveux noirs coupés courts. Comme il ne se coiffe pas et porte souvent une vieille casquette en toile, sa chevelure couleur goudron demeure plate et grasse. L'hygiène corporelle n'est pas son premier souci, et comme il transpire souvent, sa peau est le plus souvent sale, moite et malodorante.

Saveli a toujours trop chaud quand il travaille, aussi se met-il en maillot de corps crasseux malgré l'atmosphère humide. Les morsures de rat lui laissent des cicatrices et des croutes disgracieuses sur le torse, les bras et le cou.

En dehors de son lieu de travail et de la tente qui sert de maison à sa famille, Saveli s'emmitoufle de nombreuses couches de vêtements, comme s'il voulait porter toute sa maigre garde-robe sur lui en permanence. Ce sont de pauvres hardes en réalité qui se superposent comme suit:
-son maillot, blanc à l'origine, beige foncé aujourd'hui ;
-un tee-shirt orange informe portant l'inscription "Sedmoï Kontinent" (Septième Continent) ;
-un sweat shirt à capuche avec une manche en moins et qui s'effiloche ;
-une chemise en coton à carreaux constellée de taches de peinture et de cambouis, dépourvue de boutons ;
-une vieille veste matelassée dépenaillée et trop grande, poisseuse et crasseuse, qu'il ferme avec de la grosse ficelle nouée autour de la taille (fermeture éclair cassée)

Là-dessous : un slip, un collant d'hiver passablement troué, des chaussettes dépareillées, un pantalon de jogging rose et blanc taille huit ans qui termine aux mollets et un jean trop large, troué, déchiré et recousu adroitement maintes fois. Ses chaussures sont des baskets de mauvaise facture qu'il renforce avec des bandes de torchons enroulées autour de ses pieds et jusqu'aux genoux.

Ainsi accoutré Saveli paraît plus corpulent et il n'a jamais froid même loin du feu. En contrepartie sa démarche est raide et peu élégante.

Mental

C'est un garçon mélancolique et craintif. Aigri et désagréable avec les autres jeunes de la station, il est peu sociable et n'attire pas la sympathie des adultes.

En effet, même s'il obéit à ce qu'on lui demande, et si ses qualités d'éleveur et de cuisinier sont reconnues, il est plutôt mal perçu par ses compatriotes de la Rijskaya. Toujours sur la défensive, réticent et renfermé, il ne prend aucune initiative et ne se porte spontanément au soutien de personne. Il ne montre aucun intérêt pour l'artisanat des armes, une spécialité de sa station, ni pour les activités visant à développer et protéger l'Alliance VAR. Les adultes le considèrent comme un garçon sans intérêt, borné, intellectuellement limité et juste bon à faire la basse besogne. Saveli n'en conçoit que plus de mépris à leur égard et ne ressent qu'indifference pour le devenir de sa station.

En dépit de cette morosité hostile, quelque chose le révolte dans sa condition qui le pousse à être curieux, attentif. Aux aguets. Il ne voudrait pas manquer l'occasion qui lui permettrait de sortir de sa situation déprimante. Alors il fournit les efforts de sociabilité nécessaires avec ses semblables.

En somme, il est mal dans sa peau. D'un côté, sa rancœur contre l'humanité avilie du métro le pousse à se renfermer sur lui-même et à se satisfaire de la compagnie des rats. D'un autre côté, il a soif d'action, de revanche, d'il-ne-sait quoi exactement pour prouver au monde qu'il vaut mieux qu'un simple paysan du métro.

S'il éprouve du mépris pour les membres de sa station, il s'intéresse de près aux étrangers de passage, surtout depuis sa rencontre avec un mystérieux visiteur.




Compléments

Compétences

Il sait cultiver les champignons et les pommes de terre. Il a également appris la cuisine. Quand on lui demande de préparer des repas, le résultat est souvent apprécié. Il possède une sorte de créativité culinaire malgré les ressources très limitées à sa disposition.

Il maîtrise l'élevage de rats et a développé une empathie malsaine pour ces animaux. Il souffre de devoir les tuer et les manger.
Il a appris à se servir d'une arme car il participe aux tours de garde dans les tunnels. Il pratique la couture et se débrouille plutôt bien. Il a une passion bizarre et inavouée pour l'habillement.
Il sait se montrer discret, se fondre dans le décor au point d'être oublié par l'entourage.

Possessions

Quelques vêtement usés et rapiécés dont une vieille veste matelassée dépenaillée et trop grande. Des torchons renforcés qui lui servent de gants pour l'élevage des rats. Un nécessaire de couture. Des outils pour la culture et quelques menus cadeaux de son père qui datent d'avant l'attaque nucléaire. Par exemple : un canif rouillé, des capsules de bouteilles de bière "Baltika", une casquette ayant appartenu à un ouvrier de la société de nettoyage du Metro, un badge "employé du mois" estampillé "Sedmoï Kontinent".  

Antécédents médicaux

Il a plutôt une bonne santé mais sa peau est fragile. Elle ne cicatrise jamais pleinement, il garde donc les stigmates de toutes ses blessures et égratignures. Il est facilement sujet aux irritations cutanées, notamment face à une situation stressante ou lorsqu'il ingère certains produits comme le thé de la VDNKh.  

Malgré sa fréquentation des rongeurs et autres cafards et araignées des tunnels, il a rarement souffert de maladies. Ses organes internes sont plutôt robustes.

Intérêts & Loisirs

Saveli est d'un tempérament triste et hargneux, mais il trouve des sources de joie dans l'observation des animaux et des plantes. Il peut rester longtemps à scruter  le déplacement d'une araignée, d'un mille-pattes ou autre cloporte des tunnels. Les mousses autour des champignons le fascinent, surtout celles qui semblent émettre une sorte de fluorescence. C'est moins l'aspect scientifique qu'esthétique de ces choses qui l'intéresse.

Secrètement il tente de trouver un moyen de communiquer avec les rats, en imitant leurs couinements et en les traitant avec amitié. Pour l'heure ce n'est guère concluant, sauf dans l'imagination de Saveli. Il lui est déjà arrivé de libérer un rat qu'il jugeait plus beau, plus intelligent ou plus sympathique que les autres. A l'insu bien sûr de son tuteur ou des autres éleveurs.

Quand il est au travail et qu'il peut s'isoler il s'invente des histoires (dont il est le héros) et chante ou plutôt fredonne de vieilles rengaines patriotiques, folkloriques ou commerciales puisées dans la mémoire collective. Le plus souvent les vraies paroles sont oubliées ou modifiées.

Il apprécie également la cuisine et la couture. Ce sont donc les activités solitaires qui lui procurent calme et sérénité. Ce n'est que depuis peu qu'il commence à s'intéresser au monde extérieur au delà de la station.




Histoire


Saveli est né en 2029 à la station Rijskaya. Son père est colporteur et presque toujours absent. Pourtant Saveli garde un fort attachement pour lui. Sa mère est une femme active, impliquée dans la vie de la station. Elle aspire à y jouer un rôle politique. Elle a poussé son fils unique à se mettre travail aussitôt que ses petites mains pouvaient faire quelque chose d'utile pour la communauté. Dès six ans, Saveli a donc aidé aux travaux agricoles. Sa mère lui a délégué au maximum les tâches ménagères. Le garçon en a toujours été satisfait car il n'aimait pas se mêler aux autres enfants de la station. De son enfance, il n'a d'ailleurs gardé que quelques rares relations amicales, plutôt superficielles. C'est ainsi qu'il fréquente parfois Sonia, fille d'un armurier, timide et chétive, et Igor, fils d'une amie de sa mère, vantard et paresseux.

En grandissant il s'est "spécialisé" dans l'élevage de rats, mais aussi dans leur préparation culinaire, à son grand dépit. Son tuteur Georgi, ami de son père qui veille à son "éducation", lui donne les tâches à effectuer et le houspille quand il rêvasse au milieu des rats ou des champignons. Depuis qu'il a quinze ans Saveli prend son tour de garde comme les autres hommes de la station, mais pas aux postes les plus exposés.

Malgré (ou à cause de) ses efforts pour se couper de la société confinée de la Rijskaya, Saveli craint toujours les moqueries et les médisances à son sujet. Ce qui ne manque pas d'arriver. Quand certains jeunes gens sont désœuvrés au point de lui chercher des noises, il file à la première occasion auprès de sa mère ou de ses deux pathétiques amis. A défaut, il donne quelques coups et en reçoit davantage. Le grand jeu de ses tourmenteurs est de lui retirer ses couches de haillons jusqu'à arriver au tee-shirt orange et au jogging rose. Heureusement grâce à ses capacités d'anticipation et de fuite, ce n'est arrivé que deux fois. Du coup, iI se méfie des autres, sauf des étrangers.

Un jour, un invité de la station a tenu à participer aux tâches agricoles. C'était un grand barbu, avec un air de baroudeur qui impressionna Saveli. Alors qu'ils travaillaient tous les deux à la récolte des champignons, le gaillard lui parla des "Stations Rouges" où les jeunes faisaient des études, s'entre-aidaient et où nul ne portait de jugement sur les autres. C'était un endroit où tout le monde se respectait, où l'air était sec et frais, où l'on mangeait et buvait en suffisance. Où chaque personne s'occupait de tout, même des tâches ingrates, à tour de rôle. On pouvait être simple cultivateur et devenir "commistaire du peuple", c'est-à-dire quelqu'un d'important, pour quelques semaines. Bref, c'était l'égalité entre les gens et l'on y vivait heureux, souriant. Ces paroles enthousiastes firent battre le cœur de l'adolescent aigri.

Depuis cette rencontre de quelques minutes, Saveli désire en savoir plus sur ces fameuses Stations Rouges. Lui qui n'a jamais prêté attention à la politique ou au reste du Metro au delà de V.A.R, il écoute patiemment ce qui peut se dire autour du feu ou pendant les tours de garde. Son mystérieux informateur n'est pas resté longtemps mais le jeune Voronov nourrit l'espoir confus de le revoir et de le suivre Là-Bas, où les gens sont heureux et mis en valeur.

   


A propos de vous

Age : Loin au dessus des 18 ans réglementaires : 35 ans.
Avez-vous lu le règlement ? Oui
Système de jeu choisi :  "roulette russe"

Surnom : Constance
Passion, loisirs : Le jeu de rôle bien sûr, sur forum ou sur table.

Comment avez vous découvert le forum ? Je crois, grâce à un annuaire de jeux de rôle par forum mais difficile de me souvenir duquel car c'était il y a longtemps. Tour de jeu ? Pas sûre ...
Des suggestions ? Quelque chose à dire ? Un dernier mot ? Ce forum est très beau et de qualité, vivement l'aventure Cool Avant de m'inscrire je me suis procurée le livre "Métro 2033", dévoré avec grand plaisir. Le deuxième tome m'a un peu moins emballée mais l'univers est tellement prenant !

avatar
Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 137
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 5 Nov - 20:48
Médecin

Passeport
Age :: 29 ans
Patronyme :: Viktorovna
Surnom :: Katya

Débriefing ♥️



Bonjour, et bienvenue à toi !

Je n'ai pas grand chose à reprocher à ta fiche, mis à part qu'elle manque à mon goût d'un peu plus de consistance. C'est bien écrit et il n'y a pas de problème sur le fond, la lecture est très agréable. Mais du coup on reste un peu sur sa fin, et le personnage reste un peu flou. On ne demande pas de roman, mais par exemple la description physique est un peu succincte.

Étoffe un peu tout ça, et je te valide sans souci!

avatar
Date d'inscription : 29/10/2018
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
Eleveur de rats - Cultivateur de champignons
le Lun 5 Nov - 21:28

Passeport
Age :: 16 ans
Patronyme :: Stepanovitch
Surnom :: Valiouch
Merci de ton retour ! Contente que le concept général te convienne. Aucun probllème pour étoffer, je m'en occupe d'ici ce weekend. B)
avatar
Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 137
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 1:11
Médecin

Passeport
Age :: 29 ans
Patronyme :: Viktorovna
Surnom :: Katya

Fiche validée ♥️

Félicitations, tu viens de réaliser tes premiers pas dans le métro de Moscou, ton personnage est donc validé !

Avant de rp, il faut que tu penses à remplir ton profil : les champ contact pour ta fiche de présentation et ton carnet de bord, l'onglet "passeport" donnant des informations concernant ton personnage.

Il faut ensuite que tu créés ton carnet de bord dans lequel il faudra tenir à jour ton inventaire en fonction de tes acquisitions.

Et pour rp, il ne te manque plus qu'un compagnon. Pour cela, il suffit de se rendre au point rencontre et n'hésite pas à jeter un coup d'oeil au tableau d'affichage des missions.

Bon jeu !

Contenu sponsorisé