VOTE










Ekaterina Viktorovna Klimova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 23

Médecin


Passeport
Age :: 29 ans
Patronyme :: Viktorovna
Surnom :: Katya


Voir le profil de l'utilisateur

Ekaterina Klimova
Médecin
Message Sujet: Ekaterina Viktorovna Klimova | Mer 26 Avr - 2:32


Ekaterina Viktorovna Klimova
La douleur a à mon sens pour principale fonction d’indiquer qu’une personne est encore en vie. Et plus elle gueule fort, plus elle a de chance de s’en sortir.

FACTION :: V.A.R.
PATRONYME ::Viktorovna
ÂGE :: 29 ans
PROFESSION :: médecin
SEXUALITE :: hétérosexuelle

DATE DE NAISSANCE :: 13 mars 2016
NATIONALITÉ :: Russe
TAILLE :: 1m58

Profession & Faction


Médecin au sein de la station VNDKh


Physique


Katya est petite, très petite. Évitez toutefois de lui faire la remarque, elle est aussi prompte à réagir qu’elle a l’air douce et inoffensive.

N’atteignant même pas le mètre soixante, la jeune femme est menue, et seules les quelques formes féminines qui façonnent son corps empêchent qu’on la prenne pour une enfant.

Dotée d’une visage à l’ovale régulier, elle semble taillée pour tout sauf la rigueur du métro. De longs cheveux d’un noir de jais cascadent jusqu’en bas de ses reins,d’une douceur de soie mais attachés la plupart du temps en une stresse serrée. L’ensemble de sa peau accuse une vie privée de soleil et affiche une teinte d’albâtre diaphane. Des lèvres au galbe discrètement rosé habillent ce visage, mais ce sont ses yeux qui attirent le regard. D’un bleu d’eau improbable, d’une pureté presque transparente qui fascine autant qu’elle perturbe.

Sa petite taille lui confère un air fragile, mais elle est plus robuste que sa silhouette le laisse croire. Toujours prête à réagir au quart de tour lorsqu’on a besoin d’elle, une musculature entretenue par une vie rude lui confère un endurance et une force relativement impressionnantes une fois considéré sa stature. De nombreuses cicatrices et marques diverses parcourent toutefois son corps, autant de preuves de sa témérité et de son implication dans sa profession.




Mental


La première chose qui frappe lorsque l’ont observe Katya, c’est sa petite taille.

La seconde, c’est la quantité phénoménale d’énergie qu’une personne aussi menue est capable de déployer.

Véritable pile électrique, Ekaterina ne s’arrête jamais vraiment que pour dormir -et encore, disent certains. Elle de ceux qui ne sont jamais vraiment immobiles. Pour voir la jeune femme tranquillement installée sur une chaise, il faudra la surprendre en train de lire, un des rares moments où elle se tient à peu près à carreaux.

Le reste du temps, vous la trouverez sans doute là où elle officie en tant que médecin. Dévouée à sa profession et à sa soif d’apprendre, Ekaterina n’a cependant rien de l’infirmière éplorée devant son patient à l’agonie. Aussi autoritaire qu’elle est compétente, la portée de sa voix et la diversité d’insultes lorsqu’on la contredit sont inversement proportionnelles à sa taille.

Katya sait s’imposer et se faire respecter. Son statut de femme, certes plus fragile que la plupart des hommes, n’est en rien un argument à lui opposer dans n’importe quel contexte. Elle fait ce qu’elle a à faire, point à la ligne.

Dotée d’une volonté hors du commun et d’un humour bien à elle, elle n’hésite par à prendre la parole lorsqu’elle a quelque chose à dire. Elle a dû bien souvent batailler pour s’imposer, et a par conséquent beaucoup de mal avec toute forme d’autorité.

Si elle n’hésite pas à s’exprimer, Katya n’est cependant pas aussi téméraire qu’elle peut en avoir l’air. Elle sait prendre du recul et réfléchir avant d’agir. Cependant, une fois sa décision prise, elle s’y tiendra, quitte à foncer dans le tas. La mutation dont elle semble être atteinte n'a nullement tempéré son caractère, bien qu'elle nécessite certaines périodes de calme et d'isolement pour préserver sa santé mentale.

Peu encline à la sensiblerie, son caractère a été forgé par des années d’exercice de la médecine dans des conditions pour le moins spartiates. Elle n’est pas dénuée d’empathie, loin de là... Mais le métro ne laisse pas de places aux faiblesses. Son rôle est de soigner. Mais il est parfois de savoir reconnaitre lorsqu’un combat est perdu, et d’y mettre fin.


Compétences


La soif d’apprendre et d’être utile malgré son corps frêle est ce qui a poussé Ekaterina à devenir médecin. D’abord formée par son prédescesseur, elle a ensuite trouvé dans les livres une source de connaissance précieuse. Elle ne cesse de rechercher des ouvrages médicaux, prenant des notes de ceux qu’elle ne peut acquérir.

Elle s’est également intéressée aux différentes variétés de «thés» cultivés. Plus des lichens que du véritable thé, ces végétaux s’avèrent être une pharmacopée salvatrice, pour peur qu’on se donne la peine de l’étudier.

Elle sait également, comme presque tout le monde, se servir d’une arme à feu basique ainsi que l’entretenir. Elle sait la manipuler, mais est de toute façon assez peu portée sur le combat.

Enfin, et Katya ne sait jamais si elle doit mentionner ce point dans ses compétences, mais elle semblerai avoir été touchée d'une façon ou d'une autre par les radiations ravageant la surface. Celles ci ont influencé directement son psychisme, la dotant du don d'empathie. Déjà aux prises avec le tumulte parfois violent de ses propres émotions, la voila maintenant à devoir par instants ressentir celles de ses compatriotes, loin d'être toujours positives. Peu sont au courant de sa particularité, qu'elle gère assez bien, mettant à profit ses moments d'isolement à la bibliothèque pour se couper du monde. Mais ressentir haine, désespoir et douleur entache son quotidien, le teintant d'insomnie et parfois de crises de paranoïa... Toutefois, cela a un avantage. Elle SAIT si vous avez vraiment mal ou si vous essayez de tirer au flanc...!


Possessions


Elle trimbale avec elle principalement du matériel médical. Un stéthoscope et un tensiomètre usé dont elle prend le plus grand soin, une petite lampe stylo et divers instruments médicaux. Elle dispose également d’une pharmacie assez fournie, mais ne transporte que l’essentiel lorsqu’elle se déplace.

Sa garde de robe est modeste, mais elle a la manie de collectionner des rubans et élastiques de couleur donc elle se sert pour attaquer ses cheveux, une de ses seules coquetteries.

Elle dispose de quelques possessions matérielles, de quoi équiper son habitation, un certain nombre de livres qu’elle conserve très précieusement.

Elle transporte également une arme à feu de calibre léger.



Antécédents médicaux


La santé de la demoiselle fut un temps très précaire le temps de son enfance, entrainant probablement une croissance ralentie et son apparence chétive. Elle est aujourd’hui cependant en pleine santé.

Ekaterina plaisante d’ailleurs souvent, estimant qu’elle «a du déjà chopper toutes les saloperies possibles», et doit être à peu près immunisée contre tout désormais.



Intérêts & Loisirs


Katya a besoin de se sentir nécessaire, d’aider à sa mesure. La médecine est son domaine, et la nécessité de s’y former lui a donné le goût des livres. Elle adore les romans, se plongeant dans tout ce qu’elle peut trouver. Tout ce qui relate une existence autre que celle du métro.

Elle est également fascinée par les ouvrages de botaniques, rêvant là encore à ce qui ne se trouvera jamais dans les couloirs dallés du métro. Elle se contente des lichens et de ce qui y pousse, mais elle ne rêve que d’étendues verdoyantes et de jungles luxuriantes telles qu’elles sont décrites dans ses livres. Et elle ne manque pas de harceler les stalkers sur ce qu’ils ont bien pu apercevoir à la surface...




Histoire

Ekaterina est née dans le métro. Elle n'a jamais connu que la lumière artificielle et l'air confiné des souterrains. La surface avant l'apocalypse, elle se l'imagine, elle se la rêve. Sur les photos, le ciel est bleu et les paysages n'ont pas de sens par rapport à sa réalité actuelle.

Ou bien est-ce le monde actuel qui n'a pas de sens...

Quoi qu'il en soit, Katya est née ici alors que la situation était loin d'être aussi stable que de nos jours. Pour autant qu'on puisse considérer la situation actuelle de stable. Elle était très jeune lorsque sa mère est décédée, et son père étant très peu loquace à ce sujet, elle fait avec les rares souvenirs partagés par ce dernier dont elle dispose. Ce qu'elle sait, c'est qu'elle a perdu la vie dans les mois qui ont suivi sa mise au monde, épuisée par ce monde trop dur pour elle et une grossesse ayant eut raison de ses dernières forces.

Son père était militaire avant que le monde ne bascule. Il mit donc naturellement ses capacités de commandement et de survie au service des autres, prenant le lourd rôle de stalker sur ses épaules. Pendant qu'il arpentait la surface pour assurer l'approvisionnement en matériaux essentiels, elle même avait été élevée par la communauté.

Du fait de sa santé fragile dans ses premières années, c'était tout particulièrement le médecin de la VAR qui l'avait pris sous son aile. Ainsi, l'homme d'un certain âge l'avait ensuite naturellement prise pour élève, lui transmettant tout son savoir et l'exhortant à apprendre toujours plus.

Katya ne sait pas ce que son père a vu à la surface, mais elle est certaine qu'il y a laissé quelques bribes de son esprit. Il refuse d'en parler. Lorsqu'il est revenu de ce qui fut sa dernière expédition, elle avait su qu'il ne serait plus jamais le même. De longues nuit il avait déliré alors qu'elle tentait de panser ses blessures. De longs moins, ils s'était enfermé dans un mutisme effrayant, avant de peu à peu recommencer à aligner quelques mots.

Tout le monde se mit d'accord pour dire que Viktor en avait assez fait. Katya se battit bec et ongles pour faire admettre ce fait.

Ainsi fait, elle pu partir sereine parfaire ses connaissance à Polis. Elle y resta presque une année avant qu'une escorte ne revienne la chercher. Son mentor arrivait au crépuscule de son existence, et souhaitait sa présence. Il lui légua tout, jusqu'à sa place même au sein de la VAR.

La jeune femme partage désormais son temps entre ses obligations de médecin, sa soif d'apprendre et la seule famille qu'il lui reste.




A propos de vous

Age : 24 ans
Avez-vous lu le règlement ? Yep. En même temps, avec Anya on l'a un petit peu écrit x)
Système de jeu choisi :roulette russe


Surnom : Katya
Passion, loisirs :
Lectures diverses, arts créatifs, le Japon.  




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 27/03/2017
Messages : 24

Chef de l'Alliance V.A.R


Passeport
Age :: 54 ans
Patronyme :: Asimovitch
Surnom :: Jora


Voir le profil de l'utilisateur

Gueorguï Joukov
Chef de l'Alliance V.A.R
Message Sujet: Re: Ekaterina Viktorovna Klimova | Ven 21 Juil - 15:14

Et c'est une validation officielle de la part du politburo pour toi, chère membre du staff ! king
Je t'adoube désormais habitante du Métro de Moscou, puisse mon vieux Jora ne cesser de te faire sortir de tes gonds ! Wink
Revenir en haut Aller en bas

Ekaterina Viktorovna Klimova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metro : forum RPG post-apocalypse :: Prologue :: Population :: Passeports :: Identités validées-