avatar
Date d'inscription : 06/02/2018
Messages : 4
Double-compte : Compte Principal = Tatiana Romanova
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 6 Fév - 10:52

Passeport
Age :: 30 ans
Patronyme ::
Surnom ::

Stanislavova Marina
Il y a rien à voir, circule

FACTION :: La Hanse
PATRONYME :: Vladimirovna
PROFESSION :: Nettoyeuse
SEXUALITE :: Bisexuelle

DATE DE NAISSANCE :: 12/02/2015
ÂGE :: 30 ans
TAILLE :: 1m75

Profession & Faction


Marina appartient à la faction de la Hanse depuis toujours puisque née dans la station Kievskaya bien qu'en 2015, cette alliance n'était pas encore créée. Quand elle fut en âge de tenir une clé à molette, puis de tenir une arme, elle commençait déjà à faire des gardes pour protéger la station, seulement quelques heures. Puis, elle commença à aller patrouiller pour s'assurer que les rouges de la station Frunzenskaya ne s'aventurait pas trop loin. Enfin, elle commença à quitter sa station natale pour aller explorer celles qui étaient abandonnées pour voir si les mutants étaient d'humeur à vouloir la transformer en barbecue ou non. Ce sont ces nombreuses années passées à s'aventurer dans le métro, depuis ses 15 ans qui ont fait de Marina ce qu'elle est aujourd'hui. Une femme brutale et non fatale. Une nettoyeuse, celle que l'on peut appeler quand plus rien ne va et qui irait foncer dans le tas juste pour pouvoir tenter de casser une mâchoire ou deux. Elle ne pose jamais de questions, n'a pas la moindre réflexion sur le monde qui peut l'entourer, l'action pure, les coups de feu, il n'y a que ça qui peut la faire frissonner.


Physique


Marina est le parfait mélange entre douceur féminine et force masculine. Mesurant 1m75, la jeune femme est assez grande et a une musculature assez imposante, fruit de nombreuses séances à soulever des poids puis des bandits non armés qui ont eu le malheur de croiser son chemin. Sa taille combinée à sa plastique qui est plus celle d'une sportive que d'une mannequin, lui donne une aura imposante, elle montre qu'elle n'est pas ici pour rigoler et qu'elle ne connaît même pas forcément la définition du mot « humour ». Elle a des cheveux blancs mi-longs, des yeux couleur noisette qui soulignent un regard dur et froid la plupart du temps, ses lèvres sont fines. Au niveau de son corps athlétique, Marina garde un côté bien féminin et elle n'est pas totalement un garçon manqué. Au niveau de son accoutrement, elle a tendance à porter un jeans avec des motifs militaires ainsi que des bottes militaires noires qu'elle a le plus souvent mis dans la gueule. Elle aime porter un haut bleu même si c'est assez rare de la croiser avec, elle a le plus souvent sur elle un t-shirt, une veste et par dessus un gilet de combat où elle range des poulettes, un couteau de combat et des mégots de cigarette qu'elle ramasse quand elle n'a pas grand-chose à faire. Quand elle se trouve dans un lieu sûr, ce qui est parfois une chose rare, elle se laisse aller à la détente et sort de son sac un vieux pantalon de survêtement usé et tâché qu'elle a trouvé pendant ses vadrouilles dans les tunnels du métro, espérant aussi trouver les chaussures adéquates, car ses bottes finissent par la lasser un peu, même si ce sont les chaussures les plus adaptées pour le combat.


Mental


Pas drôle, grossière, impolie, voilà comment on pourrait résumer brièvement Marina. La trentenaire est un véritable garçon manqué, elle aime la bagarre, insulter quasiment tout le temps et faire des blagues de très mauvais goût. Vouloir essayer de parler de quelque chose d'intelligent avec elle revient à parler à un mur, elle n'écoutera la plupart du temps pas et finira par vous faire comprendre le plus explicitement possible et avec une injure de vous taire. Impatiente, elle a aussi horreur qu'on lui fasse miroiter quelque chose qu'elle ne finira pas par avoir. Déjà petite, elle avait un tempérament de bagarreuse et peut être le genre de grande sœur que l'on peut aimer avoir. Si on se fait racketter par de petits voyous, et qu'elle traîne dans les parages, il vaut mieux pour les agresseurs de prendre vite la fuite avant de tomber sur sa façon si particulière de rabaisser puis de distribuer coups de poings et autres prises de combat. Marina voit le monde comme un vaste champ de bataille, et elle est envoyée à droite et à gauche pour que tout ça finisse en no man's land. Sa très grande confiance en elle a failli lui coûter plus d'une fois la vie, et c'est à force de voir sa peau marquée par des cicatrices éphémères qu'elle est devenue un peu plus prudente, même si la tentation de foncer dans le tas est parfois très grande. Elle est comme un animal en cage, qui attend juste d'être libéré pour aller faire un carnage quelque part, et elle aime ça, elle trouve que l'excitation dans la vie atteint son paroxysme du moment que l'on se trouve dans une situation où le moindre faux pas peut mener directement à la mort. Il ne faut cependant pas croire qu'elle n'est qu'une brute sans cervelle qui mène sa vie comme il lui plaît. Elle est une personne attentionnée à sa manière, elle aide quand elle peut sans pour autant la désigner comme profondément humaniste. Protéger la veuve et l'orphelin, elle l'a déjà fait, elle ne laissera pas tomber quelqu'un en mission avec elle et qui se trouve dans une position désavantageuse sur le terrain. Elle est aussi fidèle envers sa faction, la Hanse est sa maison et elle considère presque, sans caricaturer, son camp comme sa famille puisqu'elle n'a connu que ça depuis son enfance. Une brute au grand coeur, c'est sans doute de cette façon que l'on peu décrire Marina. Une personne que l'on a pas forcément envie de côtoyer, mais que l'on aime avoir en tant qu'alliée.


Compétences


Marina est une experte en combat, elle sait manier les armes à feu. Elle est aussi une très bonne boxeuse, et a prouvé à de maintes reprises que ça ne sert à rien d'en venir directement aux mains avec elle si on est pas armé d'un couteau ou tout autre objet contondant. Elle a quelques capacités pour manier des explosifs mais cela reste très rudimentaire, il ne faut donc pas lui demander d'amorcer une mine. Le combat pur et dur, voilà la seule chose que sait réellement faire Marina.


Possessions


- Un Dragunov qu'elle a le plus souvent dans les mains
- Un MTS 255 qu'elle a dans son dos
- Un MP-443 qu'elle porte à sa ceinture
- Un gilet de combat où elle range son couteau de combat, ses munitions, quelques provisions et ses mégots de cigarettes qu'elle fume de temps en temps



Antécédents médicaux


A noter que tout ce que porte Marina l'handicape énormément, il ne faut pas compter sur elle pour courir rapidement, donc, dans le cas où il faut battre en retraite, il va falloir la couvrir.

Elle a un lourd problème avec l'alcool, elle ne le tient pas du tout et pourtant elle boit quand même. Donnez lui un verre de vodka et c'est terminé, elle s'endormira au bout d'une dizaine de minutes. Ca lui est même déjà arrivée de se faire voler des poulettes comme ça.

Elle a du mal à respirer par moment à cause d'une mésaventure dans le métro, ce n'est pas de l'asthme mais elle peut s'essouffler très vite rien qu'en marchant, en prenant en compte aussi qu'elle porte une charge assez lourde sur elle.

Elle a peur des gens qui ont des mutations visibles, impossible de savoir pourquoi mais ça l'effraie. Impossible donc pour elle de trouver le courage nécessaire pour aller discuter avec quelqu'un qui a une main déformée par une possible radioactivité ou tout autre changement anormal de la nature humaine.




Intérêts & Loisirs


Marina n'est pas du genre à se trouver des passions. Néanmoins, elle a depuis quelques temps décidé de s'intéresser à l'anatomie des mutants. Loin d'avoir un esprit scientifique, elle se repose uniquement sur des observations empiriques (encore faut-il qu'elle connaisse la définition du mot empirique) et se lance même dans des théories concernant l'évolution possible de ces bestioles, imaginant une deuxième tête pousser sur le ventre d'un bibliothécaire et d'autres idées farfelues.




Histoire

Le groupe avançait prudemment dans les tunnels les amenant tout droit vers la station de Studencheskaya. Cinq personnes regardaient autour d'elle, la lumière de deux lampes torches illuminant devant et derrière. Deux personnes s'assuraient que le front était dégagé, et deux autres vérifiaient qu'ils n'étaient pas suivis. Au milieu, une femme avançait aussi prudemment, le cliquetis des armes dans son dos brisant le silence pesant et mortel de ce tunnel qui jadis, avait été fréquenté par des milliers d'usagers. La jeune femme fouilla dans une poche de son gilet de combat, en sortant alors une cigarette à moitié entamée, elle saisit dans une autre poche une boite d'allumettes. Elle frotta le bout de bois qui s'enflamma et vint enflammer le bout de la cigarette. Elle recracha directement la fumée.

« Qu'est ce que tu fais ? Tu vas nous faire repérer... »

La voix venait de derrière, et Marina jeta alors un regard furtif vers celui qui venait de lui parler.

« Bah quoi ? On a des lampes qui montrent notre présence et tu me fais chier pour une pauvre clope ? T'as perdu tes couilles ou bien ? »

Elle eut un léger ricanement. Jamais personne ne lui avait plus ou moins intimé l'ordre d'éteindre sa cigarette. Déjà quand elle était petite, elle n'obéissait pas. Elle était une orpheline, elle n'avait jamais connu ses parents et les premières années de sa vie avaient été difficiles. On ne savait pas quoi faire d'elle, elle était insolente. Elle grandit dans une indifférence quasiment totale, on s'occupait surtout de lui donner quelques rations de nourriture et des boîte de conserve, on tolérait en quelques sortes sa présence, et on la faisait dormir sur un vieux matelas près d'un feu de camp. Cependant, quand elle fut en âge de tenir un pistolet, soit vers l'âge de sept ans, on lui assigna de garder la station, tout le temps accompagnée de quelqu'un pour qu'elle ne s'amuse pas à tirer sur n'importe qui. Elle avait toujours pris cette fonction à coeur, même enfant et n'avait jamais la moindre imprudence qui aurait pu coûter la vie à quelqu'un. On lui donna alors le nom de Stanislavova, presque par hasard, ça lui collait bien d'après les dires, jamais elle ne s'en plaint et le garda alors, définissant sa propre identité, comme si elle avait eut une famille.

« Parce que tu as des couilles toi ? »

Le réponse avait été vive, et Marina abandonna son sourire carnassier, faisant arrêter le convoi pour fixer droit dans les yeux le malheureux qui avait osé lui dire ça. Elle brisa de nouveau le silence au bout de quelques secondes.

« Plus que ton père et que ton grand-père réunis, connard. »

Elle se retourna et continua d'avancer. Elle avait cette mentalité depuis qu'elle était adolescente, là où les neurones sont si nombreux que l'on ne comprend plus le monde qui nous entoure. Elle avait assuré la garde la station, avait dans les mains une AK-74 et s'amusait à faire des blagues vaseuses, portées sur le sexe aussi. Elle ne s'était jamais trop posée de questions sur ses parents, s'en foutait presque. Elle aimait bien se faire mousser par les autres gardes qui s'étonnaient de voir qu'elle était une fille qui aimait faire la guerre. Elle n'était cependant jamais sortie de sa station et à 16 ans, elle commença à aller explorer les environs, croisant parfois une patrouille de la Ligne Rouge, elle ne portait pas vraiment les communistes dans son coeur mais elle n'avait jamais vouée une haine féroce envers eux. Elle rencontra aussi des humains qui avaient subi des mutations, et s'écartait de son groupe, n'osait pas regarder le malheureux déformé, cette phobie, qui la couvrait intérieurement de honte ne s'estompa jamais, elle a encore peur de ces personnes là actuellement.

Un bruit vint soudain interrompre l'avancée des mercenaires. Ce genre de bruit n'était pas très rassurant, d'autant plus qu'il venait de devant.Aussi, on demanda à Marina de regarder dans la lunette de son Dragunov pour voir si elle ne distinguait rien.

« Parce que tu crois qu'avec la poussière qu'il y a je vais voir quelque chose ? Amène déjà un balai et après on pourra se prendre pour des soldats d'élite. »

A vingts ans, elle possédait déjà ce Dragunov qu'elle avait récupéré sur le corps d'un bandit qui avait eu le malheur de tomber sur une embuscade de la Hanse avec son groupe. Elle ne le quittait plus depuis. C'était une arme fiable, elle ne s'enrayait jamais et redoutable grâce à sa lunette de visée. Le reste aussi avait été pillé sur des cadavres. Elle avait alors été désignée pour explorer des stations abandonnées, avait déjà combattu des mutants et était rodée aux combats dans des environnements ouverts mais aussi fermés, cependant, elle n'avait jamais mis le nez à la surface.

Les bruits s'intensifièrent, et ils annonçaient quelque chose de clair. Le groupe se faisait attaquer, et ils distinguèrent de l'obscurité une meute de Nosalis, une dizaine fonçant droit sur le convoi.

« Bordel de... »

L'homme devant n'eut pas le temps de dire autre chose, une première balle siffla pour atteindre la tête d'un des mutants. Marina avait sonné le clairon de la bataille. La symphonie des balles répondant alors aux cris de rage des Vampires. Depuis son adolescence, elle ne s'était jamais dégonflée, elle affrontait sans crainte les monstres et les bandits, elle avait petit à petit fait en sorte d'être une guerrière sans crainte. Elle fit de la musculation, développa son corps frêle pour le rendre plus imposant, elle s'entraîna au combat à mains nues, cassa plusieurs gueules pour s'assurer qu'elle était bonne en boxe. Elle avait vécu trop de batailles pour prendre peur.

La meute de Noctalis ne semblait pas désemplir, et les premiers mutants ayant échappés aux balles étaient proches du groupe. Quelque chose vint tout perturber. Une explosion plus loin vint tout perturber et le groupe tout comme les mutants furent soufflés et mis à terre. Marina s'écrasa lamentablement sur le dos et eut un hoquet de douleur. Malheureusement pour elle et son escouade, les Vampires se relevèrent plus rapidement et elle entendit les cris de ses camarades. Des coups de feu furent tirés, certains tombèrent mais bientôt, il ne restait plus qu'elle. Elle décala les armes dans son dos à côté d'elle. Sortit une autre cigarette et l'alluma. Elle ne voulait pas se donner un genre, elle venait de se pisser dessus et sentait sa dernière heure arriver. Les pas lourds d'un Noctalis se rapprochèrent et elle finit par discerner le visage du mutant devant elle. Il poussa un long cri, du sang dans sa mâchoire. Sans doute le dernier de sa meute. Avant qu'il n'ait pu lever une de ses pattes pour achever la jeune femme, elle saisit son Mts 255 et tira en plein dans la tête dans un bruit macabre d'organes se répandant au sol et sur elle.

« Ta gueule...»

Elle rigola à ses propres paroles, mais était loin d'être d'une humeur à déblatérer des conneries, elle avait mal, l'explosion lui avait coupé la respiration et elle avait du mal à retrouver un souffle normal. Elle finit par fermer les yeux, et sombra dans l'inconscience.

Elle se réveilla dans un lit avec un matelas dur. Sa tête lui faisait mal et elle se frotta les yeux. Elle se leva péniblement. Elle connaissait cet endroit, Kievskaya… Elle avait été récupérée par une patrouille sans doute. Un ange veillait peut être sur elle… Elle mit du temps à se remettre en condition. Elle apprit qu'un seul membre de l'escouade avait survécu, mais était en charpie et ne pourrait sans doute plus marcher.

Cela fait quelques mois qu'elle est totalement remise de ses blessures même si elle garde des séquelles. Elle arpente toujours les tunnels du métro et commence à aller un peu partout, visitant aussi bien Polis que la VAR. Elle a aussi de nombreuses questions qui la harcèlent quand elle cherche à s'endormir : D'où venait l'explosion ? Etait ce un piège ou bien quelque chose de surnaturel ? Et qui, si c'était un piège, voulait la peau d'une escouade de trous du cul de la Hanse ?






A propos de vous

Age : 21 ans
Avez-vous lu le règlement ? Je m'y engage comme je l'ai fait précédemment
Système de jeu choisi : Classique ou "roulette russe"
http://metro.forumactif.com/t24-systeme-de-jeu Roulette Russe

Surnom : Melrose/Tatiana
Passion, loisirs :

Comment avez vous découvert le forum ? DC de Tatiana Romanova
Des suggestions ? Quelque chose à dire ? Un dernier mot ? Il est temps d'aller un peu sur le terrain

avatar
Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 129
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 22 Fév - 16:58
Médecin

Passeport
Age :: 29 ans
Patronyme :: Viktorovna
Surnom :: Katya

Débriefing

Hello !

Re-bienvenue parmi nous, contente de voir que le forum t’a donné envie d’y créer un second compte!

- Tout d’abord, une petite rectification concernant ton nom de famille, il faudrait plutôt indiquer Stanislavova, et non Stanislava.

- Globalement, j'ai bien aimé le côté brute de décoffrage de ton personnage. C'est le genre de personnage un peu bourrin qui peut donner des RPs sympa si joué avec subtilité. Attention à ne pas tomber dans l'excès. Ou sur plus fort que soi x)

- Rien à dire sur le physique et le mental, la description est plutôt complète je trouve.Concernant l'histoire, j'aime assez bien, l'histoire de l'explosion lors de son expédition laisse le suspense, je sais pas si elle a quelque chose de prévu à ce sujet, mais ça donne envie d'en savoir plus en tout cas !

- Petite remarque du staff cependant concernant quelques détails (la référence à Die Hard, ou l’aspirateur): attention à bien prendre en compte le contexte temporel de façon à ne pas faire d’anachronisme. Ni de hors sujet.

- Donc globalement, ta fiche nous conviens, il y a cependant un petit soucis concernant son armement. Après discussion avec les autres membres du staff, il nous semble disproportionné. Avoir trois armes longues nous parait superflu, et objectivement même avec un personnage en excellente forme physique, serait une gène vraiment importante à trimballer, car en plus du poids des armes, il faut considérer celui des munitions. Et également le coût à l’achat et à l’entretient pour tout cet armement. Est-ce donc vraiment nécessaire à ton personnage de s’encombrer d’autant d’armes du même genre ? Ne serait-il pas plus judicieux de mieux équilibrer ton armement si tu souhaite conserver ce nombre d’armes ?

avatar
Date d'inscription : 06/02/2018
Messages : 4
Double-compte : Compte Principal = Tatiana Romanova
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 22 Fév - 17:59

Passeport
Age :: 30 ans
Patronyme ::
Surnom ::
Les modifications ont été apportées. What a Face
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 117
Double-compte : Pavel Kadochnikov
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 22 Fév - 21:13
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha

Fiche validée ♥️

Félicitations, tu viens de réaliser tes premiers pas dans le métro de Moscou, ton personnage est donc validé !

Avant de rp, il faut que tu penses à remplir ton profil : les champ contact pour ta fiche de présentation et ton carnet de bord, l'onglet "passeport" donnant des informations concernant ton personnage.

Il faut ensuite que tu créés ton carnet de bord dans lequel il faudra tenir à jour ton inventaire en fonction de tes acquisitions.

Et pour rp, il ne te manque plus qu'un compagnon. Pour cela, il suffit de se rendre au point rencontre et n'hésite pas à jeter un coup d'oeil au tableau d'affichage des missions.

Bon jeu !

Pssst !:
 

Contenu sponsorisé