VOTE











Ensemble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 13
Double-compte : Double compte d'Airat Ivanov



Passeport
Age :: 15 ans
Patronyme :: Vilorvna
Surnom :: Stya


Voir le profil de l'utilisateur

Ustinya Kabakova
Chasseuse de primes
Message Sujet: Ensemble | Jeu 11 Jan - 4:01

Ustinya soupira après avoir enlevé ses lunettes. Les tunnels. Immenses, dangereux, familiers et rassurants. Pas autant que Serg.

Elle commença à marcher dans le noir, ses pupilles doublant presque de volume pour recouvrir ses yeux, ses pas sûrs évitant tout obstacle. Enfin chez elle. N'importe qui aurait dit ça en rejoignant sa faction. L'albinos, sa seule patrie et faction était celle des tunnels. Enfin, elle ne souffrait plus, la lumière ne la brûlait plus, les tremblements nerveux qui étaient devenus récurant pendants ses séjours au V.A.R. l'avaient quitté. Tout comme la peur de la douleur, un énième héritage de Serg.

Serg....

Elle ne l'avait pas vue depuis....Deux ans. Deux ans qui lui semblait être des siècles infranchissables, un océan entre elle et la tatouée. Pourtant Ustinya avait toujours pensé à sa grand sœur. Tout les jours, toutes les heures mêmes. Parfois elle avait même l'impression que la femme était là, dans son dos. Et qu'elle posait une main griffue sur son omoplate. Une patte de louve maternell, pas de chienne comme on osait l'appeler à la Hanse(Ce surnom...Elle ne l'avait jamais supporté. Immonde. Une chienne était en laisse, une chienne se soumettait. Pas Serg.). Mais la blanche revenait vite à la vérité, et comme à cet instant, elle se remettait à marcher.

Mais cette fois la dérive de ses pensés jusqu'au Seryoga. Son dernier contrat consistait à disperser, voir éliminer une caravane de la Hanse sans qu'on puisse remonter jusqu'au V.A.R. Jusque là, la mission était dans ses cordes, mais elle n'avait appris qu'il y à quelque jours qu'elle serrait face aux Siffleurs. Serg...Et Isaac. Sa famille. Elle ne voulait pas les tuer, mais s'intégrer à l'alliance des trois stations était compliqué, surtout avec les méfiances que sa mutation apportait. Alors ce contrat devait être une réussite, pour qu'elle est enfin un rôle, un vrais au sein du V.A.R.

Alors il n'y avait pas d'hésitation à avoir, pas encore. Sur place, elle verrait ce que ses sentiments, parfois si compliquer à faire taire lui diraient. Sûrement l'assourdiraient-ils, et alors elle ne pourraient se fier qu'à ses yeux, eux aussi traîtres à la lumière.
Pour l'instant, elle devait attendre, là dans ce couloir sordide du métro. Assise en tailleur dans un coin pour pouvoir englober de sa vue particulière tout le boyau, l'arbalète chargée reposant sur sa cuisse et ses yeux légèrement fermés, toute sa vie était tourné vers Serg. C'aurait du être exceptionnel, mais non. Chaque fois, c'était pareils. Serg, Serg, Serg. Serg avant sa famille, Serg avant elle-même, Serg.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 15/12/2017
Messages : 35



Passeport
Age :: 27 ans
Patronyme :: Yvanova
Surnom :: Seryoga


Voir le profil de l'utilisateur

Sergueï Zinoviev
Garde du corps
Message Sujet: Re: Ensemble | Ven 12 Jan - 23:16

-Seryoga, on va passer par la VAR pour la prochaine transaction.

En entendant le nom de l’alliance nord-est, la tatouée releva la tête, son regard qui était jusque-là vide s’illumina d’une lueur étrange. Entre la joie et l’appréhension. Pourtant, le reste de son visage garda le même masque impassible. Une personne quelconque n’aurait pas remarqué un tel changement, mais, Isaac, son interlocuteur et frère, il l’avait remarqué. Depuis deux ans, chaque fois que les lettres V, A et R étaient mentionnées ensemble, le regard de Sergueï s’illuminait.

Isaac soupira, il savait que la raison était toujours la même depuis des mois et des mois. La jeune Kabakova qui avait disparu de leur vie sans un mot. Cette disparition avait grandement affecté la garde du corps, pourtant, cette simple nouvelle la fit se lever et se diriger vers le wagon marchant qui était en train d’être préparé pour le voyage, gonflé par une énergie étrange, qui contrastait avec sa personnalité. Pensif, l’infirme regarda sa sœur partir ; rencontrer Ustinya serait sûrement, dans cette situation, une des pires choses qui pourrait arriver. Puisqu’aujourd’hui, les Siffleurs n’étaient pas seuls à voyager.

En effet, un autre marchant les accompagnait, un certain Boris. C’était un marchant à la tête d’un autre groupe itinérant de la Hanse. Il avait expressément demandé au groupe d’Isaac et de Sergueï de l’accompagner dans les tunnels du métro. La route de la Hanse à la VAR n’était pas longue certes, mais il avait dit craindre pour sa vie, d’où ce partenariat étrange. Il est vrai qu’être dans le camp de Sergueï pouvait être rassurant au vu de ses capacités et tout ce qui avaient forgés sa sombre réputation. Mais voilà, on n’était jamais dans le même camp que Sergueï.

Pourquoi Isaac avait accepté alors ? Parce que cet homme était un homme malin et par-dessus tout riche. Boris, c’était, outre son apparence de gros bonhomme dégarnie, un homme qui avait une connaissance des gens et du métro incroyable. Il avait promis à Isaac une nouvelle variété de plante, ce qui avait immédiatement retenu son attention et, on ne crachait jamais sur un peu d’argent. Boris était accompagné de trois hommes, deux gardes du corps et un acolyte financier. Ainsi, ajoutée aux Siffleurs, c’était un total de neuf personnes qui allaient voyager vers la VAR. Pour le voyage, ils avaient réquisitionné trois wagons de fortune. Ces moyens de transports, certes bruyants, avaient le mérite de rendre beaucoup plus rapide les trajets entre les stations.

Une heure et demie plus tard, le groupe se mit en route. Un premier wagon était composé d’un Siffleur et de deux membres du groupe de Boris. Dans le troisième, c’était l’inverse. Tandis que le deuxième ne se composait que du marchand et de la fratrie Zinoviev. Le gros de la marchandise était chargé dans le wagon du milieu, mais, pour ne pas alourdir inutilement le transport, quelques caisses avaient été mise dans les autres.

Plusieurs heures s’étaient écoulées après leur départ. Sergueï de son côté observait son frère et l’autre parler. Comme le temps semblait long lors de ces voyages. Laissant sa tête cogner contre un rebord du wagon, elle ferma les yeux. Pas pour dormir non, juste pour penser plus librement. Instinctivement, elle pensa à Ustinya. Comme d’habitude, depuis deux ans, elle se posait la même question. Comment allait-elle réagir si la blonde se tenait face à elle ?

Alors qu’elle questionnait son esprit, un hurlement de douleur raisonna alors qu’une silhouette tombait du premier chariot et que ce dernier s’arrêtait brusquement. D’un bond, la Chienne de la Hanse se leva et cria à l’attention de l’autre wagon.

-Arrêtez le convoi ! Tout le monde à couvert ! On est attaqué !

Elle tira Isaac par le bras et le jeta derrière le wagon. Boris ne tarda à les rejoindre. Une fois qu’elle se fut assuré de leur sécurité, elle jeta un regard au-dessus du chariot et se jeta jusqu’au premier wagon, dégainant son pied-de-biche. Celui qui avait été touché était un des hommes de Boris, la flèche avait traversé son crâne, le tuant sur le coup. Son collègue et le Siffleur étaient prostrés contre le wagon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 13
Double-compte : Double compte d'Airat Ivanov



Passeport
Age :: 15 ans
Patronyme :: Vilorvna
Surnom :: Stya


Voir le profil de l'utilisateur

Ustinya Kabakova
Chasseuse de primes
Message Sujet: Re: Ensemble | Ven 19 Jan - 1:49

Ustinya détendit son corps, quelques instants plutôt crispé sur l'arbalète reposant désormais à ses cotés. Le jet avait touché en plein front sa cible ne lui laissant aucune chance. C'était comme ça qu'elle fonctionnait. Pas de douleur inutile, et pas de temps à perdre. Il fallait être rapide et lucide: Ici, un instant, une seconde, devenait un danger mortel.

Doucement, l'adolescente s'approcha du cortège qui s'agitait. Ca courrait, hurlait, son tire avait fait son effet. Chacun se terrait comme un lapin dans son terrier, sauf une silhouette, fine et musclée, qui avait bondit sur un wagon, droite et semblant prête à tuer. L'albinos sentie une douleur dans toute sa poitrine. Un battement de cœur venait de sauter, tout son corps avait été importé dans cette secousse. Serg. Elle avait changé. Serg. Mais pas vraiment. Serg. Toujours le même monstre, qui faisait trembler. Serg.

Silencieusement, la chasseuse se glissa dans l'ombre, toujours chamboulée. Là, en sécurité, elle prenait le temps d'observer la femme qui avait était une sœur, ou même une mère pour elle. Toujours tatoué, toujours rasée, toujours...Belle. Belle à sa manière. Et toujours cette force brute qui se dégageait d'elle, comme si elle irradiait. Cet espèce d'aura écrasant, qui laissait toujours l'adolescente sans voix.

Elle secoua la tête. Non. Une mission, un contrat. Elle n'avait pas le choix, l'albinos devait faire face à la tatouée. Encore que ça ne l'inquiété pas trop. Au pire que lui arriverait-il? Elle serrait tué....Par Serg. C'était une dorme d'honneur. Refermant ses doigts sur la corde de l'arbalète, Ustinya commença à chercher sa nouvelle cible, ses yeux tombant sur un visage connut. Isaac. Toujours ses yeux, bourraient....Bienveillance? Tristesse? Compassion? Amour? Beaucoup de chose, trop de chose. Toujours ses cheveux rouilles, qu'autre fois elle trouvait beau, toujours ce pas boitant. Si seulement, si seulement elle pouvait lui hurler de dégager, de ne plus s'approcher de Serg...

Elle ne l'avait jamais supporté, une rivalité c'était installé entre eux très tôt, et sans qu'elle comprenne, le roux avait fait comme si de rien n'était. Bordel, il fallait aider Serg, mais il ne faisait que la pousser dans le vide! C'était tout ce que faisait son frère selon Ustinya. Il la poussait dans un gouffre sans fond, attendant qu'elle s'y noie.

Furtivement, l'albinos se glissa derrière le trentenaire, arbalète armée, prête à tirer. Elle n'était qu'à quelques mètres de lui, le regard noir, quand son pied cogna une pierre, petite,  qui roula jusqu'à Isaac. Tout les muscles tendues, elle attendait le verdict: Avait-il sentie sa présence ou non?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 15/12/2017
Messages : 35



Passeport
Age :: 27 ans
Patronyme :: Yvanova
Surnom :: Seryoga


Voir le profil de l'utilisateur

Sergueï Zinoviev
Garde du corps
Message Sujet: Re: Ensemble | Dim 21 Jan - 17:24

Sergueï se dressait dans l’obscurité, les sens en éveil. Lentement, elle était sortie de la couverture qu’offrait le wagon. Un calme mortel remplaça progressivement le brouhaha qui avait suivi l’attaque. Tout ce qu’entendait la gardienne des Siffleurs, c’était sa propre respiration. Ses yeux peinaient à s’habituer à l’obscurité. Lentement, elle commença à marcher. Elle avait vu quelques choses, entendue des pas. Mais c’était trop faible pour en être, trop rapide pour qu’elle en soit sûre, devenait-elle folle ?

Plus loin, Isaac était lui aussi à l’affût. Éternellement appuyé sur sa canne, il songeait à l’origine de cette attaque. Visait-elle les Siffleurs ou Boris et ses hommes ? Un petit caillou cogna soudain contre sa botte, comme s’il réagissait à sa question. Curieux, le roux releva la tête. Ce n’était probablement rien, l’arrêt des wagonnets avait dû remuer un peu la terre. Pourtant, un sourire se dessina sur son visage alors qu’il regardait dans l’obscurité, un sourire chaleureux et confiant. Ça ne dura qu’une fraction de seconde. L’instant d’après, il leva sa canne et la posa sur le caillou, ce qui lui fit perdre l’équilibre et tomber au sol dans un hurlement de douleur.

Ça suffirait comme diversion et, ça aurait le mérite d’attirer l’attention. Surtout celle d’une personne.

Le corps de Sergueï avait bondi dès qu’elle avait entendu le cri de son frère. La tatouée sentit l’énergie de sa mutation affluer dans le bas de son corps, lui faisant avaler les mètres en quelques secondes. Elle bondit au-dessus du wagonnet et, dans un souffle sourd et bestial, Sergueï atterrit entre son frère et l’obscurité. Lentement, son fusil à pompe glissa de son épaule tandis qu’elle faisait volte-face pour le pointer vers le potentiel agresseur qui se cachait dans la pénombre.

A ce moment, ces yeux s’écarquillèrent. Elle avait d’abord aperçu la pointe d’une flèche, armée sur arbalète. Puis ses yeux étaient remontés vers d’autres yeux. Sergueï les avait reconnus immédiatement. Elle n’avait pas besoin de voir le reste de l’apparence de cette personne pour savoir qui elle était. Ses yeux aux pupilles sur-dilatées, pas de doute possible, c’était elle. Ustinya se tenait devant là, dans l’ombre. Sergueï en était convaincu.

Baissant son arme par automatisme, elle se redressa. Sa bouche s’entrouvrit pour essayer parler, mais, du mouvement dans le dos d’Ustinya lui clouèrent les lèvres.

-Hey ! C’est qui, elle ?

Un des hommes de Boris était sorti de l’ombre suite à l’agitation, il avait dégainé son arme et le pointait vers Utsinya. Sans réfléchir, Sergueï s’avança, attrapa l’épaule de la jeune fille et la fit passer derrière elle et, dans le même mouvement, elle arma son fusil à pompe vers l’homme de Boris.

-Ne l’approchez pas !

Feula la rasée, alors que dans son dos, Boris fulminait.

-C’est quoi ce bordel Zinoviev ? Tenez votre sœur en laisse ! Et qui est cette personne ?!

Il s’était adressé à Isaac, qui s’était contenté de jeter un regard vers sa sœur, puis vers Ustinya. Le même sourire vint décorer son visage. Un sourire étrangement confiant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 13
Double-compte : Double compte d'Airat Ivanov



Passeport
Age :: 15 ans
Patronyme :: Vilorvna
Surnom :: Stya


Voir le profil de l'utilisateur

Ustinya Kabakova
Chasseuse de primes
Message Sujet: Re: Ensemble | Jeu 1 Fév - 2:52

Usti se figea, se crispa, tout ce que vous vouliez, mais pendant un instant elle se sentie complétement nue. Ce sourire la glaça, cette impression qu'Isaac savait déjà tout, qu'il allait regarder les évènements comme si il les connaissait déjà, elle detestait ça. Le roux lui semblait être une créature au dessus de tout, qui savait tout, qui regardait tout avec un control totale. Mais Serg, c'était comme si il la connaissait...Combien de fois, gamine elle avait assisté à ces scènes bien plus violentes qu'un combat? Elle ça l'avait toujours terrorisé... Cette violence là elle ne partait pas, elle rongeait la tête, et hantait... Comment vivait Serg? Ave ce que Isaac lui avait dit? Comment elle en caissait, comment elle s'en relevait? Ce putain de roux, elle lui ferrait bouffer ses dents un jour. Un jour elle....

Serg.

L'albinos n'arrivait pas à bouger. C'était impossible de se mouvoir face à Serg, face à un monstre pareil? Un monstre d'humanité pour elle...Serg était sa norme, sa vérité, sa mère, sa soeur, sa "elle", son rêve, son modéle, son ennemie. A elle seule elle devenait tout. Et Usti n'arrivait pas à bouger, elle restait comme un piquet devant la femme, elle la fixait avec un air ahurie, comme incapable d'y croire...

Une voix d'homme brisa leur moment, à elles deux.  La tatouée l'attrapa, la cachant derrière elle, devenant un rempare humain, que la jeune fille savait insurmontable et fatale pour leur ennemi.
La blanche se détendit dans le dos de Serg. Elle était à l’abri, à quelques mètres d'elle rayonnait la chaleur de la femme. Usti alla jusqu'à fermer les yeux, complètement ailleurs, totalement azimute...Jusqu'à ce que ça recommence, jusqu'à ce que cette insulte revienne. En laisse. Donc Serg l'était toujours.
La chienne de la Hanse. Elle était toujours vue comme un animal qu'on utilisait pour un jour le jetter, quand il ne serrait plus assez fort... La chasseuse n'essaya même pas de se maîtriser, son arbalète revient devant ses yeux, la cible était cet homme si on pouvait l'appeller ainsi. Comment un tas gras et diforme osait parler comme ça à une femme comme Serg?

Le jet se planta dans le ventre moue de la bête sans cervelle, le corps tomba en arrière, tirant un éclaire de satisfaction dans les yeux dilatés de l'albinos. Elle profanerait cette viande minable plus tard.

Usti se tourna vers un nouvel adversaire, juste pour voir quelque chose foncer sur elle, et sauter sur le coté, pour recevoir une balle dans la hanche. Même pas une grimace, sûrement que si elle en avait fait une, elle aurait déchainé quelque chose d'inhumain, une bête humaine....Serg.

"-Serg, faut choisir!!!"

Sa voix était criarde, par sûre, presque appeurée, alors qu'elle pointait sur un nouvel homme son arme, pour tirer. Une flèche en plein coeur.




Dernière édition par Ustinya Kabakova le Sam 24 Fév - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 15/12/2017
Messages : 35



Passeport
Age :: 27 ans
Patronyme :: Yvanova
Surnom :: Seryoga


Voir le profil de l'utilisateur

Sergueï Zinoviev
Garde du corps
Message Sujet: Re: Ensemble | Jeu 8 Fév - 12:15

Un coup de feu avait raisonné. Avant ça, il y avait eu le souffle d’une arbalète et des râles de douleurs. Au moment où Isaac avait aperçu l’arbalète d'Ustinya, s’armait vers Boris, il avait écarquillé les yeux. Une lueur effrayée illumina un court instant son regard, en voyant que la situation lui échappait. De son côté, Sergueï n’avait pu qu’entendre ce qui se passait dans son dos, puisque son regard était toujours plongé dans celui qu’elle tenait en joue.

La Chienne de la Hanse frissonna en entendant la plainte de la blonde. Avant même que cette dernière ne parle, son aînée avait fait son choix. Elle se redressa et jeta son fusil à pompe au sol. L’homme de Boris fut relativement perturbé par cette action, il regarda l’arme, hébété. Cet instant suffit à Sergueï. Elle se jeta vers lui et glissa son pied-de-biche contre sa nuque, l’attirant brusquement vers elle. Dans le même temps, elle projeta sa tête en avant, accélérant la collision entre son front et le nez du mercenaire. Un sinistre craquement raisonna et, alors que l’homme s’apprêtait à hurler, un second se fit entendre.

Les mains habiles de la tatouée s’étaient glissées jusqu’au visage de l’homme et avaient tordu sa nuque. Le corps se raidit soudain et s’écroula. Aussitôt, la rasée fit volte-face pour voir une flèche se planter dans le cœur du dernier mercenaire du groupe de Boris. Pour ce qui était de ce dernier, il gisait dans son propre sang en laissant sortir de petits gémissements de douleur de sa bouche. Isaac était à son chevet, s’il n’avait plus cette sourde peur dans ses yeux, Sergueï voyait bien que quelque chose n’allait pas. Ses mouvements perdaient en précision, s’encombraient de gestes parasites. C’était imperceptible pour ceux qui ne connaissaient pas son perfectionnisme quotidien, mais pour Sergueï, c’était comme le nez au milieu de la figure.

Inquiète, Sergueï se dirigea vers lui, mais, ses yeux bifurquèrent vers l’adolescente de la V.A.R. La rasée faillit s’étouffer de peur en voyant l’état de la hanche d'Ustinya. Elle se jeta vers cette dernière.

-Styna !

Elle avait crié le surnom de la blonde par réflexe, sa voix qui était s’était brisée dans son cri tandis qu’elle se jeta à genoux auprès de la jeune fille, elle posa une main sur son dos, qu’elle commença instinctivement à caresser, comme pour la rassurer. Sergueï cherchait à soutenir l’équilibre de la jeune fille qui ne montrait aucunement sa douleur. Une subtile idée s’incrusta alors en Sergueï, une idée qui la perturba grandement ; Ustinya avait grandi.

Une question de plus s’ajoutait à la longue liste de celles qu’elle devait poser à sa plus proche amie. Mais pour l’heure, les doutes et les questions n’étaient pas permis.

-Tu vas bien ? Tu arrives à bouger ta jambe ?

Elle se tourna vers Isaac et rugit.

-Isaac ! J’ai besoin de toi ! Styna a été touchée !

Le roux releva la tête et plongea un regard froid dans celui de sa sœur.

-Boris est en train de mourir, je dois arrêter l’hémorragie.

A cet instant, quelque chose d’étrange se produisit.

-Viens immédiatement ! Isaac ! Viens ou je me lève et je lui explose la cervelle à ce gros sac !

Sergueï avait non seulement soutenu le regard inquisiteur de son frère, mais, elle avait aussi hurlé. Ce hurlement était chargé d’une colère noire et d’une profonde inquiétude. Isaac se leva instinctivement et s’approcha des deux demoiselles, encore sous le choc de ce qui venait de lui arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 13
Double-compte : Double compte d'Airat Ivanov



Passeport
Age :: 15 ans
Patronyme :: Vilorvna
Surnom :: Stya


Voir le profil de l'utilisateur

Ustinya Kabakova
Chasseuse de primes
Message Sujet: Re: Ensemble | Hier à 23:55

Présent sa main contre le tissu de sa tunique qui s’imbibait de sang, la chasseuse ne lâchait pas Serg des yeux. Elle regardait la femme passer d'un adversaire à l'autre en geste rapide et puissant, tuant sans ciller. C'était le genre de moment où n'importe qui aurait dit « le monstre », mais où Ustinya ne voyait qu'une femme qui défendait sa vie. La tatouée ne faisait que respecter l'implacable loi du métro, et tuait ce qui la menaçait. Mais pour une raison qui échappée à l'albinos Serg était une chienne, alors que ce qui agonisait dans des gargouillements à retourner l'estomac, là, pas très loin d'elles, était un noble marchand de la Hanse.

En entendant la voix de la Siffleuse, l'adolescente se laissa tomber à genoux, s'appuyant avec confiance contre les épaules musclés de la femme. C'était étrange d'à nouveaux sentir cette peau matte et sa chaleur. La jeune fille posa un moment sa tête contre le cou de la femme, fermant les yeux en laissant sa main partir vers le dos de Serg. Du bout des doigts, elle caressa l'omoplate de la Siffleuse, un demi-sourire sur les lèvres. Elle joua quelques secondes avec les sangles enserrant le dos de la femme, ses lèvres s'étirant de plus en plus au fur et à mesure que lui revenait la sensation de la peau de Serg.

« -Oui, ça va, je peux marcher si il faut... »

Dit elle sans un regard à sa jambe. Si elle devait se taire et suivre la tatouée,elle le ferait, les dents serraient, en exsangant lentement, mais la jeune fille ne laisserait plus jamais sa grande-sœur lui filer entre les doigts...

Ustinya posa son regard sur Isaac, accroupit près du tas de viande, et perdit son sourire. Lui, s'il avait pu se prendre une flèche perdue...Elle tressaillit en entendant Serg hurler, se fit plus petite, et dans un réflexe idiot se blottie contre la garde, cherchant par instinct à s'approprier l'aura chaud autour de la rasée. La peur trônait encore dans un coin de sa tête, mais voir Isaac se dirigeait vers elles, le regard perdu, presque penaud valait bien mille cartouches.
L'albinos de pu s'empêcher de lui glisser un regard limpide. Elle le défiait encore et éternellement, et elle lui prouvait que cette fois elle avait gagné, que c'était elle que Serg avait choisit.

« Tu es en un morceau ? »

Demanda elle à la femme en frottant comme un chaton son crâne contre la gorge de la femme. Elle ne savait plus vraiment comment elle se comportait avait les deux Zinoviev à la Hanse, et peut-être qu'on sentait dans ses gestes qu'ils n'étaient plus ceux d'une enfant, et que derrière se cachaient d'autres envies sûrement irréalisables. Mais la chasseuse n'avait pas envie de gâcher leurs retrouvailles avec la conscience. Serg ne devait sûrement rien remarquer, enfin, elle espérait...

Mais il y avait Isaac aussi. Lui ne devait pas manquer les moindres de ses gestes, les analyser, en trouver la cause, le but, les classer. Peu à peu ce sale poil de carotte(un légume qu'elle n'avait jamais vu) la décortiquait, et elle redoutait le jour où il comprendrait tout d'elle.


Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Ensemble |

Revenir en haut Aller en bas

Ensemble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metro : forum RPG post-apocalypse :: Corpus :: Metro :: Stations :: Autres stations-