avatar
Date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 14
Double-compte : Yvan Nekrasov
Voir le profil de l'utilisateur
Tisserande & informatrice
le Sam 23 Déc - 16:05
Tisserande & informatrice

Passeport
Age :: 31 ans
Patronyme :: Nikititchna
Surnom :: Zenia

Kholodova Evguenia
Tisser des fibres, des liens ou un réseau d'informations, ça demande une seule chose: du doigté.

FACTION :: V.A.R
PATRONYME :: Nikititchna
PROFESSION :: Tisserande & informatrice
SEXUALITE :: Bisexuel.

DATE DE NAISSANCE :: 05/09/2014
ÂGE :: 31 ans
TAILLE :: 1m65

Profession & Faction


Surnommée Zenia, elle commença très jeune comme couturière pour subvenir au froid en raccommodant des vêtements ou pour en fabriquer. Ses connaissances se développèrent pour qu'elle s'intéresse de plus en plus au métier de tissage et de filage, laissant la couture un peu de côté. Devenue tisserande, elle sait fabriquer des tissus et des fils de très bonnes qualités, ce qui lui vaut une très bonne notoriété et un fonds de commerce plutôt aisé.

Mais ce n'est pas là son seul travail. Petite alors qu'elle s’attelait à la tâche dans l'atelier de couture, ses oreilles trainaient ici et là, apprenant des choses sur les stations ou les gens. D'abord ce ne fut qu'un passetemps, apprendre des trucs, colporter des rumeurs puis elle y a vu là un moyen de se faire de l'argent, d'avoir une certaine influence dans le métro. Faisant d'elle une excellente informatrice.


Physique


Evguenia était assise, sa quenouille sous le bras et le fuseau dans l'autre, enroulant les fibres autour pour préparer le tissage. Ses doigts agiles et fins bougeaient sur un rythme soutenu, habitués à ce travail, ne faisant aucun mouvement inutile, trahissant une forte confiance en elle. Les yeux gris de la tisserande suivaient machinalement les fibres de temps en temps mais se posaient souvent sur un livre. La brune aimait lire, surtout quand c'était des histoires colporter par des clients, racontant une expédition à la surface. Elle posa machinalement la tige en bois, la quenouille, et passa ses doigts dans ses magnifiques cheveux noirs pour les passer derrière son oreille. Sa frange tombant au-dessus de son regard, une coupe de cheveux qui se voulait impeccable car la femme aimait à montrer une tenue presque parfaite. Elle tourna la page du livre et ce qu'elle lut lui fit faire la moue, son joli visage n'en était pas pour autant disgracié, Zenia était belle et elle le savait. En profitant même quand elle pouvait y trouver son compte. La suite de la lecture l'a fit sourire, ce genre de sourire presque innocent qui avait déjà plusieurs fois piégé les hommes ainsi que quelques femmes. Certes, Evguenia n'était pas la plus belle femme du monde, loin de là, mais elle savait exploiter ses charmes pour toujours se mettre en valeur.

Sa main descendit le long de son cou, les doigts glissant sur son collier. Petit tic qu'elle avait quand elle réfléchissait. Ce collier sombre et ses cheveux noirs faisant tellement contraste avec sa peau claire, lui donnant presque l'air d'être transparente ou brillante à la lumière. Elle portait comme souvent un haut de bonne facture, avec un décolleté plutôt impressionnant, laissant une vue on ne peut plus plongeante sur la naissance de sa poitrine laiteuse. Une autre arme de dissuasion, si son joli sourire ne suffisait pas à faire fondre le cœur de son interlocuteur. Elle claqua finalement le livre pour se lever. Le corps agile et svelte, d'un pas félin, elle se déplaça pour aller ouvrir son échoppe. Plusieurs rouleaux de tissus dépassaient des étagères, au-dessus de sa tête. Elle n'était pas spécialement grande et cela lui convenait, son allure lui permettait d'être discrète quand elle en avait besoin. Elle se mordilla machinalement la lèvre, celle-ci était un peu plus foncée que sa peau diaphane et elle les couvrait d'une poudre de maquillage pour les assombrir un peu. Déjà que ses lèvres étaient pulpeuses, elles étaient ainsi encore plus mises en avant. Jouant avec son piercing en le faisant bouger avec sa langue. Elle aimait les bijoux sans pourtant trop en porter, ce qui expliquait son piercing au nez, ses oreilles et celui sous la lèvre. Cela ajoutait un petit côté rebelle à cette femme toujours impeccable aux allures de petite fille sage. Ce qu'elle n'était pas vraiment cela dit...


Mental


La tisserande venait donc d'ouvrir son échoppe que déjà un client entrait. Enfin, une cliente. Celle-ci disait vouloir une belle robe car elle était invitée à un repas avec un médecin et qu'elle espérait bien l'épouser. La tisserande lui fit un sourire et s'avança pour mieux l'observer. Friande du détail, elle analysait le corps de sa cliente pour voir ce qui lui conviendrait le mieux. S'attardant sur son teint pour la couleur de la robe, ses formes, ses cheveux, ses yeux. Zenia aimait que le travail soit bien fait et elle s'y appliquait toujours. Que ce soit pour le tissage, le filage ou la collecte d'information. Certains disaient même qu'elle était bien trop zélée. Elle écoutait sa cliente continuer de parler, lui répondant amicalement et lui proposait déjà plusieurs tissus. Lui précisant tout de même qu'elle ne pourrait pas lui fabriquer une robe, elle n'en avait pas le temps malheureusement. Toujours aimable, déjà car son métier l’exigeait : si on veut des clients, il faut être souriante mais aussi car elle aimait aider les gens, leur donner un peu de réconfort et de plaisir. Si en plus de ça, elle se faisait de l'argent, c'était tout bénéfique pour elle. Vous l'aurez surement compris : elle est aussi avenante que manipulatrice. N'hésitant pas à profiter d'une situation mais n'ira jamais ou très rarement jusqu'à mettre quelqu'un en danger.

Après plusieurs minutes de discussion, la cliente semblait ravie, elle demanda s'il était possible de payer en plusieurs fois. Zenia se redressa alors qu'elle rangeait les tissus et lança un regard dur à la femme. Lui disant que non, qu'elle pouvait baisser un peu le prix mais c'est tout. Puis son visage se fendit d'un sourire agréable mais qui signifiait une idée en coin.

"Votre médecin, il soigne pas mal de monde ? Donc il entend beaucoup d'histoires ou voit parfois des mutations ? En échange d'un rabais, vous pourriez me rapporter les infos intéressantes ? Comme des dossiers médicaux par exemple ?"

La cliente hésita mais la tisserande proposait déjà de lui faire soi-même la robe bien, argument qu'elle avait gardé de coté au cas où. Ce qui fut amplement suffisant pour convaincre la jeune femme d'accepter. La tisserande lui prit ses mensurations tout en lui donnant des conseils sur sa coupe de cheveux ou des poses à adopter pour s'assurer de mettre ses charmes en avant. Zenia était toujours bien habillée, bien coiffée, tout le monde le savait et personne ne remettait en doute ses gouts ou son style. La cliente voyait là une aide bien précieuse alors que Evguenia s'assurait juste que l'autre puisse ferrer son poisson pour lui apporter des informations ensuite. Un retour sur investissement en quelques sorte. Les gens la voyaient comme quelqu'un de douce et gentille mais dont émanait une certaine froideur, c'était parce qu'elle avait toujours une idée derrière la tête, qu'elle voulait toujours quelque chose, ne faisant jamais rien sans rien. Et quand elle avait une idée en tête, il allait être difficile de lui en faire changer, même si cela s'avérait compliqué ou pourrait blesser quelqu'un. Ce qu'elle voulait, elle l'obtenait sans ce soucier des dommages collatéraux.


Compétences


Depuis toute petite, elle a appris la couture ainsi que le raccommodage et y montre un certain talent. Avec le temps, elle sait faire du tissage et filage, ouvrant ainsi sa propre boutique qui marche plutôt bien par ses talents pour le commerce. Douée pour son travail qu'elle aime effectuer, elle a su se faire rapidement un nom pour ses tissus de qualités même si elle est dure en affaire.

Mais le métier de tisserand n'est pas la seule chose qu'elle sait et aime faire. En effet, Zenia est incroyablement douée pour la collecte d'informations. Jeune, elle aimait se promener dans le métro, tendre l'oreille et écouter les conversations. En vieillissant, elle a continué d'exploiter ce talent, cette curiosité qui est devenue lucrative. A présent, elle sait négocier avec ses clients pour avoir des informations ou simplement engager la discussion pour soutirer ce qu'elle veut. Si Zenia vous rend service, dites-vous qu'elle y trouve forcément ce qu'elle veut et qu'il est difficile de l'escroquer.

Elle possède également des connaissances en cuisine, maquillage et à un gout plutôt prononcé pour la mode ou en tout cas les styles vestimentaires (peut-on encore parler de mode à notre époque ?).



Possessions


Zenia possède son magasin de tissus avec dans l'arrière-boutique, un atelier de tissage et filage. Elle possède ainsi une quenouille et un fuseau ainsi qu'un métier à tisser. Sans oublier plusieurs bassines et teintures pour colorer les fibres en fonction du tissu désiré. Elle possède également un vieux masque à gaz de stalker qu'elle utilise lorsqu'elle utilise des produits chimiques et des teintures pour ne pas inhaler les vapeurs.

Elle possède tout le matériel nécessaire pour réaliser de la couture (trousse de couture). Sans oublier, même si cela n'a rien de matérialiste, qu'elle dispose d'un réseau d'informations conséquent, ayant des yeux et des oreilles un peu partout dans les stations. Des gens qui lui sont redevables ou avec qui elle échange du matériel, des ressources ou des informations.




Antécédents médicaux


Plusieurs migraines qui la dévastait il y a quelques années à cause des teintures pour les tissus mais qu'elle a appris à combattre ou à éviter. Sinon des égratignures lors de l'apprentissage du métier de tisserand. Zenia est tombée malade plusieurs fois, mais jamais rien de bien grave jusqu'à présent. S'alimentant bien et surveillant sa ligne, elle fait attention à n'avoir aucune carence.

Fait particulier, sa peau si blanche et ses yeux ne supportent pas les lumières vives et encore moins les ultraviolets. Même si elle n'a nullement l'envie ou le besoin d'aller à la surface, elle sait que cette particularité l'en empêchera de toute façon.

Ses migraines seraient également dû à son ouïe incroyablement développée. En ce concentrant, elle peut entendre les battements de cœur d'une personne à quelques mètres d'elle, lui permettant ainsi de passer les gens au "détecteur de mensonge" en analysant le rythme cardiaque. Elle entend donc bien mieux que la normale mais cela lui nécessite de se concentrer pour ne pas se ravager les tympans de bruits bien trop fort en général. Elle a besoin d'un silence presque absolu pour dormir, ce qui fait que sa chambre, sous son atelier est entièrement insonorisée.



Intérêts & Loisirs


Son principal intérêt est la satisfaction de ses clients, que ce soit pour les tissus ou les informations. C'est en tout cas ce qu'elle vous dira. Elle aime fabriquer, utiliser ses mains pour créer quelque chose ce qui fait que son métier est plus que ça pour elle, c'est une passion. Mais surtout, c'est satisfaire sa curiosité, elle veut absolument tout connaitre dans le métro. Tout ce qu'il se passe, tout ce qui existe et espère même avoir son mot à dire. Être quelqu'un d'important, de puissant. Pouvoir contrôler et agir sans avoir à se salir les mains pour autant.

Pour passer le temps, elle aime confectionner ses vêtements elle-même, utilisant les tissus qu'elle fabrique pour se faire des tenues toujours plus belles les unes des autres. Elle apprécie également de se promener dans les stations, d'écouter les ragots et de boire un verre en agréable compagnie que ce soit masculine ou féminine. Telle une araignée, elle tisse sa toile, augmentant la taille de son réseau d'information, des liens avec tout type de personne. Ce qui l'a fait vibrer, c'est le genre humain : voir toutes ses personnalités si différentes, cherchant à survivre, à se débattre dans ce monde et lui demander de l'aide pour telle ou telle raison. Oui, elle adore qu'on lui soit redevable.




Histoire

Née en Septembre dans le métro, ses parents avaient eu toutes les peines du monde à voyager. En effet, les stations les plus excentrées étaient abandonnées, obligeant les gens à migrer ailleurs pour plus de sécurité et comme ils l’espéraient : de confort. Son enfance fut pas mal secouée, des mutineries, des combats qui éclatèrent ici et là, c'était difficile pour tout le monde de survivre. Ses parents ayant pris le partie de ne pas faire de vagues et rester le plus possible discret pour que leur fille puisse vivre. Et comme toujours, après la tempête vint le beau temps. Les jours furent plus calmes, enfin autant que cela puisse être possible dans le métro. Evguenia apprit à marcher, à parler et montrait une curiosité à toute épreuve comme la plupart des enfants de son âge.

Dès qu'elle put, on lui enseigna la lecture, l'écriture ainsi que la couture. Sa mère, une ancienne stylise moscovite aimait les vêtements et voulait toujours que sa fille adorée paraisse belle et bien habillée. C'est surement de là que lui vint sa passion pour les belles tenues, les coiffures impeccables. La petite apprenait vite, montrant une curiosité insatiable, voulant toujours en savoir d'avantage.

Afin de gagner leur vie, la famille Kholodova travailla dans un petit atelier de textile, Zenia y débuta comme couturière et s'y fascina rapidement. La petite aimait se promener dans l'atelier, sentir les odeurs de teintures, de tissus même de transpiration ou d'huiles qu'on pouvait y trouver. Mais surtout, ce qu'elle aimait, c'était écouter les gens discuter. Retenir ce qu'ils disaient, parfois elle en apprenait sur le tissage et le filage, parfois elle obtenait des rumeurs plutôt intéressantes. Elle apprit ainsi qu'un n'était pas trop fréquentable, ancien prisonnier, voleur et drogué. Une était prête à vendre père et mère pour de l'argent. Un autre avait des soucis avec la boisson. Même un, qui attendait son heure pour voler l'argent de l'atelier. Refilant ainsi ses informations au patron, sans se faire connaitre, elle sépara ainsi le grain de l'ivraie afin d'améliorer, lentement mais surement la qualité du travail mais aussi les conditions de vie tout en se faisant une place confortable.

Evguenia avait quatorze ans, soit elle travaillait à l'atelier soit elle se promenait en ville, laissant encore ses oreilles trainer, en apprenant toujours plus sur les gens. Ayant comprit qu'elle avait une ouïe incroyablement fine, elle expérimentait, essayait d'écouter de loin, de détecter les mensonges en sondant les battements de cœur. C'était à l'époque un passetemps, une curiosité qu'elle aimait assouvir. Parfois, cela lui valait des problèmes car elle se faisait surprendre. Ce qui arriva une fois quand elle surprit la discussion entre un homme et une vendeuse de thé. L'homme la menaçait régulièrement contre de l'argent, détruisant des biens de la boutique ou simplement voulait une nuit dans le lit de la tenancière. Prise alors qu'elle épiait, l'homme la passa à tabac avant de la séquestrer chez lui durant plusieurs jours pour son bon plaisir. Voulant lui "apprendre" qu’on n’espionnait pas les gens. Il l'abandonna ainsi dans un tunnel du métro, brisée et traumatisée.

Elle s'isola chez ses parents, ne retourna pas travailler et mangeait juste à peine pour se maintenir en vie. Cela dura plusieurs semaines, ses souvenirs traumatisants se mêlaient à ce qu'elle entendait: son ouïe captant trop de chose et elle n'arrivait pas à se concentrer pour l'arrêter. Des migraines abominables, des heures de supplices. Elle pensa finir folle, mais dans ce fouillis de bruit, de voix, elle entendait l'homme qu'elle détestait. Parvenant à capter une conversation, surement n'était-il pas trop loin de l'habitation de la famille Kholodova, mais cela lui permit d'apprendre des choses. Plusieurs semaines passèrent, l'adolescente retrouvant doucement son calme, parvenant à maitriser son ouïe. Elle décida alors de parler à des personnes importantes, racontant ce qu'elle avait vécut, ce qu'elle avait entendu: faisant ainsi bannir cet être ignoble.

Virée de son travail comme elle ne s'y était pas présentée depuis quelques mois. Elle se lança dans la couture, rafistolant les vêtements des gens. Puis elle s'occupa de l'équipement des stalker, les raccommoder ou en refaire. Ce faisant ainsi de l'argent petit à petit. Mais c'était encore loin pour dire qu'elle s'en sortait. Par chance, sa manie d'écouter aux portes, de laisser trainer ses oreilles n'avaient pas été émoussée. Elle collecta ainsi des informations et se décida à les revendre pour gagner de l'argent. Après avoir refait la tenue de plusieurs stalkers, elle les avait bien écoutées, posant les bonnes questions pour ensuite revendre ce qu'elle avait appris à des scientifiques ou des marchands. Elle faisait le lien entre les gens, retenant ce qui semblait important pour s'en resservir ensuite. Elle amassa ainsi pas mal de relation mais également d'argent.

C'est ainsi qu'elle se paya un petit local qui devint par la suite son atelier de tissage et de filage. Devenant officiellement tisserande à dix-sept ans. Quatre ans plus tard, elle était connue pour son travail de qualité dans de nombreuses stations et la rivalité n'était pas trop présente. L'atelier où elle avait tout appris, avait fini par couler, des rumeurs de dettes et règlements de comptes tournant autour du patron. Ceux connaissant bien Zenia, diront qu'elle a su exploiter des informations ou de fausses rumeurs pour se débarrasser de lui. Mais même si c'est le cas, elle ne l'avouera jamais. Elle avait cependant moins de temps pour se promener, pour écouter les gens en douce, devant se contenter de son réseau et ses relations ainsi que de ses clients pour continuer à en apprendre toujours plus sur le métro. Reste qu'elle avait des oreilles partout, que ce soit en V.A.R comme à la hanse ou à Polis. Elle possédait aussi quelques yeux et oreilles à la ligne rouge, mais ne s'y intéressait pas trop, la seule chose qui l'intéressait, c'était de savoir ce que les rouges préparaient. Du coup, elle n'a pas spécialement d'histoire embarrassante sur cette faction. En revanche, elle pourrait en apprendre des choses sur pleins d'autres personnes. Elle en sait par exemple beaucoup sur Gueorguï Joukov le bien connu et chef de la V.A.R, il est venu la voir plusieurs fois pour des tissus puis des informations, devenant plutôt proche avec Zenia. Ils se disent amis, mais l'un comme l'autre tire un avantage à cette entente. Il lui donne un petit coup de pouce pour son commerce, en échange elle lui refile des informations pas trop chères et en bonus : elle ne divulgue pas ses petits secrets facilement.

Et c'est ainsi que Evguenia Kholodova passe sa vie, à écouter les rumeurs, à cuisiner des clients, à tisser des fibres ou des liens. A afficher un masque froid qui ne se déride que lorsqu'elle y trouve son compte. Se faisant surnommer l'araignée par certains, mais personne ne lui cherche de problèmes. Elle reste neutre tant qu'on la paye et son réseau fait également qu'elle connait quelques portes flingues désireux d'éponger les dettes qu'ils ont accumulés chez elle...




A propos de vous

Age : 30 balais !
Avez-vous lu le règlement ? Y a un règlement ?? °° (ouiiiiii)
Système de jeu choisi : Il faut vivre dangereusement... Roulette russe !!

Surnom : Iso
Passion, loisirs : les pâtisseries de Katya me font vibrer ♥️ sinon le jeux vidéos, le rp, les séries ainsi que les pizzas sans oublier les sushis !

Comment avez vous découvert le forum ?  Katya m'a montré la lumière et en plus il y a du chauffage donc je suis venu !
Des suggestions ? Quelque chose à dire ? Un dernier mot ? Passez de bonnes fêtes !

avatar
Date d'inscription : 22/12/2017
Messages : 14
Double-compte : Yvan Nekrasov
Voir le profil de l'utilisateur
Tisserande & informatrice
le Mar 26 Déc - 23:21
Tisserande & informatrice

Passeport
Age :: 31 ans
Patronyme :: Nikititchna
Surnom :: Zenia



Voilà j'ai terminéééé !

J'espère que la lecture vous plaira et que mon idée du personnage conviendra ♥️




Spoiler:
 
avatar
Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 131
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 4 Jan - 18:28
Médecin

Passeport
Age :: 29 ans
Patronyme :: Viktorovna
Surnom :: Katya
C'EST MOI QUI VALIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIDE ! sheeping

Re-Bienvenue, ton journal de bord, blablabla, demande de rp et missions, tout ça.

J'ai hâte de voir ce que va rendre ce personnage sous ta plume! <3
Contenu sponsorisé