Evdokiya Stirova - Roksana Kouzmine

Invité
Invité
le Lun 11 Déc - 20:52

Evdokiya Stirova - Roksana Kouzmine
La solidarité naît de la douleur et non de la joie. B. Werber

FACTION :: V.A.R.
PATRONYME :: Timofeïvna
PROFESSION :: Mécanicienne - Agricultrice

/
DATE DE NAISSANCE :: 03/03 - 03/01 2013
ÂGE :: 32 ans
TAILLE :: 1m62

Profession & Faction


La V.A.R. est un bon refuge, surtout quand l'électricité et l'eau sont nécessaires à son activité!
Roksana est agricultrice : Elle fabrique son engrais grâce à l'intervention totalement inconscience de lombrics, et illumine ses pots grâce aux lampes de croissance réalisées par Evdokya. Le tout donne des pommes de terre.
Cette dernière (personne cela va sans dire) est mécanicienne/bricoleuse/débrouillarde, et s'amuse à construire pour l'utilité publique divers instruments. Elle agence les tuyaux, les fixe, les teste, les tourne, les chauffe... Une fois un projet terminé, elle l'échange ou l'offre. Seul l'alambic demeure chez elles!


Physique


Surplombant un mètre soixante-deux de corps, sa courte chevelure rêche et brulée par le temps brille par sa couleur sauvage. Un roux éclatant dissimulant deux oreilles rondes, mais également un regard clair comme de l'eau. Ce dernier illuminé par nombres d'émotions - miroir d'un esprit lucide et scientifique ou flambeau d'une passion charmeuse - domine des pommettes hautes et des joues creusées. Se positionnant en dessous, un petit nez, rond lui aussi, tente en vain de cacher des lèvres pulpeuses.

Mais qu'importe ce visage féminin et fier quand on aperçoit ce cou long et fin! Ce trait descendant en douceur vers des épaules légèrement tombantes, le dessin de ses omoplates dont la grâce se termine par une immonde brulure mal cicatrisée. Une peau marquée à jamais par l'horreur et le dégoût. Ce dos n'est pas agréable à voir, mais s'associe à merveille avec les cicatrices sillonnant la peau pâle de cette femme. Ses mains usées par le travail sont rugueuses et musclées, n'ayant rien à voir avec la grâce d'une citadine. Sans doute colle-t-elle à son temps.

Heureusement que la silhouette offre une chance supplémentaire à cette personne blessée, laissant jouer les ombres avec ses formes matures et harmonieuse... Soit on a la chance d’apercevoir sa démarche nonchalante et ses roulements de bassin légèrement exagérés, soit sa droiture lui donne l'air de glisser sur le sol sans même bouger. Et sa voix parfois harmonieuse et posée, parfois puissante et accentuée, garde toujours en elle une tonalité grave vibrant dans les couloirs.


Mental


Si un jour quelqu'un lui demande quel est son but, surement Roksana répondrait simplement croquer la vie à pleine dent. Le passé est derrière, et ne doit plus intervenir si ce n'est pour avancer encore. Chaque plaisir possible, elle s'en saisit. Profiter est tout ce qui lui importe, et c'est pourquoi son charme tentera de convaincre toute personne. Mais un tempérament de feu peut parfois exploser, surtout lorsqu'on évoque des sujets sensibles comme son alcoolisme ou son enfance. La violence d'une existence entière ressort alors, balayant tout sur son passage. Ou si vous avez de la chance, elle se dissipera derrière Evdokiya.

Et alors la douceur vous envahira, à la manière d'une brise rafraichissante. Comme si son âme entière ne souhaitait que la tranquillité et le bien. Prendre du recul ne lui pose pas ou peu de problème, sa préférence étant pour l'abstention plutôt que pour l'opposition. Il y a toujours un compromis. Ses moments d'absence récurrents sont dû à son esprit trop imaginatif et curieux, la poussant chaque instant à chercher une amélioration quelconque. C'est pourquoi, ne vous inquiétez pas si elle oublie votre conversation un instant, Roksana saura prendre le relais et ponctuer le calme d'une rafale. Mais si une goutte de sang est versée, elle arrivera telle une tempête.

Avec une moyenne de sommeil de cinq heures, les deux personnalités se relayent le contrôle du corps toutes les trois heures environ, avec une équité plutôt stable. Bien qu'en réalité les deux femmes interagissent quasiment en continu, elles s'accordent par convention un temps d'activité préférentiel - considérant cependant que l'une observe l'autre, car elles ne peuvent survivre qu'ensemble -. Ce qui leur permet, entre autre, d'exercer une activité professionnel environ six heures par jour, les trois heures trente restantes étant généralement consacrées aux divertissements et repas -Valable pour chacune-.



Réputation


La timbrée, voilà comment ils l'appellent tous. Une folle plus ou moins inoffensive vivant avec eux, une sorte de mascotte étrange attachante. Ceux qui ne la connaissent pas s'éloignent de cette silhouette se parlant à elle-même, changeant de ton à chaque réponse... Comme si deux personnes vivaient dans ce même corps. Ce qui en soit est très clair pour tous les habitants. Ces derniers commencent d'ailleurs à la connaître, leur permettant de choisir le meilleur moment de s'adresser à elles. Tôt le matin, ou l'après-midi domine généralement Evdokiya si rien de perturbateur n'est arrivé -chose plutôt rare-. Le reste du temps l'alter ego et son tempérament de feu fait le spectacle.

Bien des hommes cherchent Roksana, pour y trouver plaisir et réconfort qu'ils ne trouvent ailleurs. Allant même parfois jusqu’à verser secrètement de l'alcool dans la tasse d'Evdokiya pour dissiper cette personnalité trop sage qui leur jette un regard inquisiteur. Les enfants eux préférent la rêveuse, qui aime parfois leur conter des histoires ou leur faire faire des expériences amusantes -au grand désespoir des parents-. Mais tous les adultes s'en méfie car ils savent qu'un mélange tel dans un petit corps ne peut qu'exploser. Ce qui arrivait, souvent.

Mais tous oublient bien vite leur a-priori quand le besoin se fait sentir, avant d'aller boire un verre chez elle. Un engrenage à réparer, un pot en fer à ressouder, avoir un tel personnage sous la main est utile. Mais surtout, l'alcool qu'elle fabrique désinfecte les plaies -et les gosiers-. Une bénédiction dans un monde comme celui-ci.


Compétences


Ingénieuse et agile, Evdokiya sait user de ses dix doigts. Sa spécialité est la thermodynamique, ou la distillation. (Mécanique, plomberie, thermodynamique, chimie basique)
Vive et fière, Roksana saurait charmer même les mains dans le fumier. Ah, et elle est une bonne cultivatrice. (Force, gestion, répartie, agilité)


Possessions


Lombricompost, Lampes de culture, boite à outils, alambic, kit pour allumer un feu.



Antécédents médicaux


Deux rires innocents résonnaient dans la pièce, se laissant poursuivre par un homme tout aussi joyeux. L'euphorie du jeu les avait tous gagnés, même les voisins s'amusaient de la scène. Une famille accueillante malgré les épreuves : deux belles filles et un père très aimant. Peut-être un peu trop. Aujourd'hui était une fête, et tous devait en profiter. Car c'était l'anniversaire de la fin de la guerre! La paix était toujours là! Les adultes avaient les joues rougies par l'alcool, les enfants s'étaient lancés dans la déambulation enjouée. Tous les problèmes étaient oubliés : plus de trafiquants, plus de chantage, plus de distillation, plus d'alambics! Même s'ils faisaient un bruit bizarre. Juste une odeur d'alcool et le miracle d'un feu de joie. Personne n'osait penser aux réserves que cette fête coutait, chacun voulait pour une fois vivre. Après tout, quel est le meilleur moment pour le faire, si ce n'est celui précédent la mort?

BOUM

Pendant une fraction de seconde, le silence. Des regard affolés urent peut-être le temps de s'échanger, mais le grondement fut suivi de très prêt par des rocs. Evdokiya ouvrit péniblement les yeux, une douleur emplissant son corps. L'obscurité et l'odeur agressive de l'alcool la désorientaient, depuis combien de temps dormait-elle? Il lui semblait être à la fois debout et écrasée entre deux blocs : l'un lui faisait face, l'autre appuyait ssur ses épaules laissant son dos nu à découvert. Une murmure familier lui parvint, prononçant son nom encore et encore. La jeune fille tendit sa main vers son amie qui semblait libre de ses mouvements, tentant en vain de prononcer ces mots. Elle ne pouvait que penser. Roksana... Le feu...

C'était un miracle, elle était encore en vie. Le corps tremblant, elle discernait dans la quasi-totale obscurité des énormes débrits qui avaient chu sur la majorité des personnes présentes. D'un regard elle balaya les survivants, ne prêtant attentions aux cris l'environnant. Ni Evdokiya, ni Timofeï n'était avec eux. Se précipitant dans les interstices laissées par les roches, ses mains cherchèrent la personne la plus chère à son coeur. Ne parvenant qu'à susurrer son nom,  sa folie gardait espoir. Son nez ne perçu pas les vapeurs d'alcool, son esprit ne songea pas aux braises éclairant vaguement son ouvrage. Son dos tourné vers le danger nouveau, la déflagration lui permit d'appercevoir des yeux écarquillés et une main tendue. Evdokiya!

La seconde déflagration balaya tout. Résultat : Une seule personne en vie, qui conservera une énorme brûlure mal cicatrisée sur son dos mais également deux personnalité au lieu d'une.



Intérêts & Loisirs


L'une aime goûter les arômes de l'alcool fabriqué par sa binôme, l'autre s’arrange pour avoir une réserve toujours pleine...
Cette dernière s’oublie facilement dans ses créations, sa moitié l'oblige à manger!




Histoire


" Bonjour Roksana, bonjour Avdokiya. Nous allons reprendre aujourd'hui encore du début. Je vous en prie..."

La femme poussa un long soupir alors que ses jambes se croisaient. Cette position nonchalante mettait en évidence ses formes matures, malgré les vêtements amples qu'elle portait. Une main passa dans ses cheveux en signe de lassitude, avant que Roksana ne se décide à parler.

"- Ma mère m'a raconté ma naissance : Dans un coin de métro, entourée par personne, à même le sol... Elle savait mon père mort là-dehors, sous les bombes, mais sa fierté était sans égale : elle avait enfanté la fille d'un héros. Voilà. Plongée dans la crasse dès mon premier souffle... Evdokya a eu plus de chance. Elle est née bien entourée, elle. "

Un sourire ironique se dessinait à présent sur ce visage aux rides naissantes, une flamme de colère brulant dans son regard pâle. Son pied tapotait maintenant régulièrement le sol, signifiant clairement sa patience déjà épuisée.

"° Peut-être. Mais ma mère est morte à ma naissance. "

Les traits doux et attristés d'Evdokya faisait contraste aux expressions agressives de sa binôme. Cette douceur vexée, cette douleur exacerbée... Quelle scène!

"- Oh Oui! La pauvre petite! Elle n'a pas tardé à trouvé une remplaçante! 'Suffit de trouver une pauvre dame qui a perdu son enfant. Et voilà que le père s'en amourache et trouve un travail utile à la société! Vive le désinfectant! "

Cette fois, c'était vraiment la rage qui brillait, Le timbre puissant de Roksana s'emballa, accompagnant ses gestes brusques. Les cents pas lui faisaient tourner l'esprit, émoustillant son désir, inspirant son imagination. Pourtant, il lui fallait alterner son regard entre la chaise dorénavant vide et cette femme agacée.

"- Ma mère a dû profiter du malheur des autres pour parvenir à rentrer dans le métro! Elle s'est emparée d'une ferme de rebelles! Ceux qui était exterminés par l'ancien gouvernement!

Calme et immobile, yeux clos la moscovite acquiesça doucement. Sur un ton se voulant apaisant, d'une lenteur extrême comparée à la tirade précédente, elle se confia à l'homme.

"° Oui, ma vie n'a pas été des pires, comme vous le savez... Mon père distillait de l'alcool, dans un premier temps pour soigner les gens... Mais est venu le temps des profiteurs. Et mon père a acheté notre protection par du trafic."

Un éclat de rire vint clore cette intervention avec violence.

"- Pendant que ma mère se la payait pour quelques passes!  "

Elle rit de nouveau, droite et fière, avant de pointer du doigt l'homme se massant les tempes. Il peinait toujours a garder sa concentration et son discernement avec elles. Parfois même, il était à deux doigts de croire cette femme...

"- Si mon premier souvenir n'avait pas été de la voir embrasser le drapeau rouge! La pauvre folle! Puis envoyer sa fille aux champs pendant qu'elle fabriquait des armes! "

Soudainement elle se tut, lèvres tremblantes. Sa respiration était maintenant plus saccadée, son regard affolé.

"- Et puis merde! Combien de fois faudra-t-il vous raconter! J'en ai mare de vous dire tout, je m'casse! "

Violemment, elle ouvra la porte avant de la claquer devant son nez. C'était donc Evdokiya qui dominait aujourd'hui, quelque chose de bien avait dû arriver. Il contempla la femme de nouveau calme se rassoir tranquillement, satisfait. Cette personnalité était plus agréable, ou du moins plus loquace. Il balaya le sourire désolé qui lui était adressé d'un signe de tête, l'incitant à continuer.

"° Pardonnez-là... Le viol qu'elle a subit durant la guerre la hante plus qu'habituellement ces jours-ci. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle sa mère l'a envoyée chez nous. "

Une expression amoureuse s’afficha sur son visage, sans doute se souvenait-elle du refuge créé par son père durant cette sombre période. Ou de Roksana enfant.

"° Elle est arrivée avec des pommes de terre plein les bras! Un vrai trésor! Ce serait du gaspillage que de les manger toutes! avait dit mon père. Moi, je ne voyais qu'elle. Si belle, dévastée et pourtant si fière. Je l'ai aimé tout de suite. Dire que nous n'avions que 9 ans... "

Il nota qu'elle ne fit pas référence à son dur apprentissage auprès de son père, ni de leurs jeux discrets quand les trafiquants venait prendre leur dû. Ni des malades qui avait succombé suite à la malnutrition. Evdokiya reprit plus rapidement.

"° Puis il y eu la fin de la guerre. Les enfants partirent rejoindre leur famille, ou trouver refuge ailleurs. Mais Roksana resta ici, sa mère aussi avait été tuée. Et mon père était maintenant un héros à suivre. Il n'avait pas gaspillé ses pommes de terre malgré la famine qui nous avait touché. Ce fut un magnifique cadeau pour elle. "

Son visage se ferma alors, sourcils froncés par le souvenir désagréable qui remontait.

"° Ensuite la mafia demanda des comptes. "

Aujourd’hui aussi elle n'avait pas envie de parler de son enlèvement. C'était toujours Roksana qui le racontait. Chacune parlait des traumatismes de l'autre, un moyen de se tenir éloigné de la réalité. Sa douce voix ne racontera pas comment son père échangea sa nouvelle compagne contre sa fille, tout en devant augmenter fortement le rendement.

"° Puis il y eu l'explosion. Je lui avait dit que l'installation faisait un drôle de bruit malgré mes réparations... La production était trop intense. Tout le monde est mort. Sauf nous deux."

Sauf l'une d'entre elle. Les séances passait et il ne savait toujours pas qui était-ce. Les deux récits étaient tout aussi cohérents. Il laissa Avdokiya continuer, sans réellement écouter cette histoire maintes et maintes fois entendue. Laquelle pouvait bien imaginer la vie de l'autre. Laquelle ? Depuis cet accident, elle avait été mise sous protection, pour pouvoir récupérer son savoir-faire en distillation. Acceptant ce dédoublement de personnalité, surement causé par ce traumatisme, ils lui avaient offert une bonne vie. Maintenant elles avaient un ferme en plus, elles étaient très bien loties...

"° Je peux y aller? La folle a besoin de moi, on a une grande commande."

Il acquiesça. Deux mains rugueuses déposèrent une fiole sur son semblant de bureau, avant de disparaitre derrière la porte. Vodka. Un sourire illumina son visage fatigué alors que l'homme bénissait sa corruptibilité. Comme toujours, il annoncerait que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.




A propos de vous

Age : 26
Avez-vous lu le règlement ? Oui
Système de jeu choisi : Roulette russe

Surnom : Mo
Passion, loisirs : Lire, écouter de la musique, boire une bière avec des amis... Se promener... Et pleins d'autres choses.

Comment avez vous découvert le forum ?  J'ai recherché simplement sur mon moteur de recherche "top forum rpg science-fiction" et j'ai choisi celui qui me plaisait le plus.
Des suggestions ? Quelque chose à dire ? Un dernier mot ? J'espère que mon idée n'est pas trop farfelue. Et surtout, qu'elle va pouvoir coller à votre monde! [Et ne pas être trop dure à jouer...]

avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 112
Double-compte : Pavel Kadochnikov

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 17 Déc - 19:38
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha
Tout d'abord, bienvenue parmi nous ! Nous espérons que tu prendras du plaisir à écrire et à jouer sur Metro !
J'aime beaucoup ta fiche : agréable à lire, bien écrite, peu de fautes d'orthographe, et par dessus tout : j'adore ton avatar ! Est Fan des dessins d'Enki Bilal... :D


Débrief:
 

Invité
Invité
le Mar 19 Déc - 11:23
Merci beaucoup! J'essaie de me relire suffisamment pour éradiquer mes fautes, mais ça ne fonctionne pas toujours!

J'espère que les modifications vont aller. [Ajout de réputation, d'un paragraphe dans metal et modification de la partie antécédents médicaux]

4 heures de fonctionnement par jour pour les lampes de cultures, c'est trop?
Pour la paire de silex, c'était pour allumer du feu. Mais j'imagine que Silex et marcassite serait plus juste (vive les moteurs de recherche).

ps : oups, signature trop grande...
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 112
Double-compte : Pavel Kadochnikov

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 19 Déc - 19:04
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha
Pour l'électricité, éviter de donner trop de détails reste la meilleure solution à mes yeux, au moins au sein de VAR. Si tu y tiens vraiment, Tu peux toujours changer ta faction pour intégrer Polis, qui a un bien meilleur accès à l'énergie et aux technologies !

Pour les "silex", tu peux tout simplement utiliser un briquet, c'est comme tu le souhaites, mais ce n'est pas un soucis !

C'est nickel pour les modification, c'est bien plus clair !

Pour les fautes d'orthographe, c'est bon comme ça ! Wink

Petit rappel cependant concernant le contexte : ( http://metro.forumactif.com/t8-contexte ) : les bombes ont détruit Moscou sans que la population ne l'ait vu venir, les seuls rescapés sont les rares chanceux se trouvant dans le métro à ce moment là, ou très proches. Il est donc préférable que les deux "sœurs" soient nées dans le métro.

On approche à grands pas de la validation, je te laisse encore un peu de temps pour tes dernières modifications (conditions naissance, et changement de faction si tu le souhaites).
avatar
Date d'inscription : 27/03/2017
Messages : 370
Double-compte : Nina

Voir le profil de l'utilisateur
Médecin-chirurgien
le Mar 19 Déc - 20:06
Médecin-chirurgien

Passeport
Age :: 28 ans
Patronyme :: Nikitovna
Surnom :: Anya
Petite intervention pour continuer dans le détail : il faut du silex et une pierre contenant beaucoup de fer (ou une pièce en fer forgé) mais aussi de quoi faire prendre les étincelles : coton, amadou, etc. Honnêtement, tu peux tout simplement parler d'un kit pour allumer du feu (ce que j'ai fais pour mon DC Nina) Wink




Invité
Invité
le Mer 20 Déc - 10:24
Modif' faite!

Je préfère le V.A.R., ça colle mieux à mon histoire. Mais après vous manquez d'effectif pour Polis, donc plutôt comme ça vous arrange =)
Va pour le kit! Les briquets ça se vide !
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 112
Double-compte : Pavel Kadochnikov

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 20 Déc - 17:51
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha

Fiche validée ♥️

Félicitations, tu viens de réaliser tes premiers pas dans le métro de Moscou, ton personnage est donc validé ! J'ai vraiment hâte de lire tes premiers RPs parmi nous ! Je trouve ce personnage extrêmement intéressant, et je suis bien curieux de voir ton approche du "trouble dissociatif de l'identité". Attention toutefois à ne pas t'égarer : penses à bien t'informer sur le sujet et à ne pas prendre trop de raccourcis ! (Ne prends pas exemple sur certains films avec des scénarios irréalistes...)

Avant de rp, il faut que tu penses à remplir ton profil : les champ contact pour ta fiche de présentation et ton carnet de bord, l'onglet "passeport" donnant des informations concernant ton personnage.

Il faut ensuite que tu créés ton carnet de bord dans lequel il faudra tenir à jour ton inventaire en fonction de tes acquisitions.

Et pour rp, il ne te manque plus qu'un compagnon. Pour cela, il suffit de se rendre au point rencontre et n'hésite pas à jeter un coup d'oeil au tableau d'affichage des missions.

Encore une fois, n'hésites pas à demander au staff si tu as la moindre question ; n’hésites pas non plus à harceler les autres joueurs pour obtenir des RPs/liens ! Tout le monde est là pour ça, il ne faut pas s'en priver ! Wink

Bon jeu !


Invité
Invité
le Mer 20 Déc - 21:10
Yeah!

Merci beaucoup !

Contenu sponsorisé