avatar
Date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 29
Double-compte : Double compte d'Airat Ivanov
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de primes
le Jeu 7 Déc - 0:10

Passeport
Age :: 15 ans
Patronyme :: Vilorvna
Surnom :: Stya

Ustinya Kabakova
"Je ne crois qu'en une chose: la capacité d'un humain à en flinguer un autre."

FACTION :: V.A.R.
PATRONYME :: Vilorvna.
PROFESSION :: Chasseuse de Prime.
SEXUALITE :: Sergueï-sexuelle

DATE DE NAISSANCE :: 07/02/30
ÂGE :: 15 ans.
TAILLE :: 170 cm.

Profession & Faction


Ustinya a grandi avec un père mercenaire, un homme qui savait tuer, et qui ne lui a pas appris grand chose d'autre à part la traque et la survie. Maintenant, il n'est plus là, mais elle continue de chasser pour le V.A.R. Ça la change de la Hanse où travaillait son paternel, ici elle se sent à la fois plus libre et plus oppressée. En faîte, l'albinos n'a sûrement pas l'impression de faire réellement partie de l'alliance des stations...

Elle travaille principalement pour le V.A.R, chassant pour lui, mais il lui arrive de faire des "infidélités", pour un prix souvent plus élevé.


"  Je traque, et parfois tue jusqu'à ce qu'on me tue. Ho ça arrivera, j'me fais pas d'illusion!...mais...je m'en balance un peu.
Morte, vivante, ça change quoi au juste?"




Physique



Les cheveux blancs coupés en carré court, les yeux clairs à en faire trembler par tout ce qu'on y lit, de la colère à la peur, Ustinya a tout de ce qu'elle est. Albinos. Avec la peau pâle, la lèvre supérieure légèrement retroussée comme si un rire hilare ou inquiet pouvait à tout moment échapper à la chasseuse. Le regard à la fois sur la défensive et habitué à la cruauté du métro, le visage entre l'enfance et un autre âge, encore inconnu. Elle semble se cacher derrière des vêtements sombres, larges et reprisés de partout en toile épaisse.


On pourrait presque la prendre pour un homme, avec sa démarche lourde, son physique plus musclé que la moyenne des femmes, même si aussi bien plus maigre, ses gestes sauvages, violents et maladroits, jamais dans la retenue. L'albinos porte souvent des lunettes de soleil quand elle se retrouve dans des stations éclairées, rendant son regard impénétrable, la vieillissant de plusieurs années.



" Je suis pas jolie. Je suis maigre, j'ai toujours les yeux rougis par la douleur de la lumière, ou alors je suis dans le noir, la pénombre.
Tout le monde dit qu'à ma manière j'ai quelque chose, mais je suis moche.
C'est pas un caprice de gamine hein, je fais pas l'enfant martyre. C'est juste la vérité. Je ressemble à un humain délavé."



Mutation


La chasseuse voit dans le noir. Littéralement. Sa pupille peut couvrir jusqu'à 40% de son œil, lui permettant de capter la plus infime lumière, le plus petit reflet, et de se repérer dans l'obscurité du métro comme en plein jour....Même mieux. Ses yeux restent des capteurs sensibles, et devant une lumière nous semblant normale, Ustinya se retrouve complètement aveugle si elle ne porte pas ses lunettes teintes. En fin de compte, elle est souvent mieux dans les couloirs de cet enfer souterrain que dans une station, et cela joue beaucoup sur sa sociabilité.

"Je suis aveugle. C'est mignon de voir dans le noir, mais les humains, eux ils voient dans le jour, pas moi. Ils peuvent facilement me faire la peau, alors je me sens pas si avantagée que ça dans les stations.
Je préfère les tunnels."




Mental


Stya n'est pas une femme sociable. Elle viendra rarement voir quelqu'un si ça ne lui est pas nécessaire, et même si une personne lui semble passionnante, elle aura beaucoup de mal à trouver le comportement adéquat. L'albinos n'a pas eu de bon exemple en matière de vie en communauté. Tout ce qu'elle a retenu de celui qui l'a élevée, c'est un vocabulaire à faire pâlir les plus spartiates, une facilité à régler les conflits pas la violence, et une franchise pouvant devenir blessante. Si la guide pense quelque chose, elle vous le fera savoir. Elle est grande gueule, n'a pas peur de frapper ou d'être blessée. Mais en même temps, de son enfance de terreur et de soumission, elle a gardé une misanthropie conséquente, et beaucoup de méfiance.
Elle sait baisser le regard quand il faut, et reste toujours sur le qui-vive envers ses aînés. La blanche se sent particulièrement mal au V.A.R. qui semble avoir une certaine méfiance envers elle, attendant qu'elle est fait ses preuves. Enfin l'albinos n'est pas idiote, elle se doute bien qu'une fille aux lunettes sombres qu'elle refuse d'enlever, c'est étrange, et qu'elle peut faire peur quand on connaît sa mutation. Les gens, elle les trouve bêtes et fermés d'esprits, bourrés d'idées toutes faîtes, ou bourrés tout courts.

Comme si son manque de communication ne suffisait pas, elle ne supporte que très mal les contactes physiques, et un geste de recule peut souvent accompagner la tentative de n'importe qui, même quelqu'un pensant la connaître.
Mais elle n'est pas heureuse de tout ça. La chasseuse a même tendance à se dénigrer. Elle aimerait avoir plus de confiance en elle, être capable de tenir une conversation normale sans finir par se demander si elle n'est pas bizarre, si son comportement n'as pas blessé, offusqué. Si c'est normal qu'il y est cette violence dans sa tête, si il n'y a pas quelque chose qui cloche pour qu'elle puisse blesser sans réel problème. Mais la jeune femme se pose cette question souvent une fois le mal fait.

"Je suis...une petite conne. C'est ce qu'on m'a toujours dit. 'Fin... je...je cherche pas à être comme ça moi.
C'pas ma faute si ils sont tous dangereux! J'essaye d'être sur la même longueur d'ondes qu'eux, mais j'y arrive pas!
Je..je comprends pas. Faire de mon mieux, faire attention, c'est ce que je fais tout le temps, mais ça va jamais."




Compétences


Ustinya pourrait survivre un bout de temps dans le métro. Mais si dans le noir, elle peut devenir une tireuse redoutable à l'arbalète, à la lumière des flammes ou des rares lampes du métro, elle devient presque inoffensive, et son seul salut possible devient la fuite, où elle peut compter sur de bonnes capacités physiques.

La chasseuse connaît la partie nord du métro, même si elle ne s'est jamais amusée à trop s'éloigner du cercle de la Hanse. Y vivre est presque devenue une habitude, et aussi longtemps qu'elle ne croisera âme qui vivent, se nourrir, dormir, et se réchauffer ne seront pas des problèmes. Elle sait faire avec le minimum, trouvant ce qu'il lui faut dans les détritus des couloirs.

"Le métro... c'est vraiment ma maison. J'm'en fous que la vie y soit dure, qu'on y crève comme des rats, ici y'a rarement quelqu'un pour te regarder, ou te gueuler dessus.
Si je pouvais je resterais toujours ici. Puis j'y crèverais tranquille."




Possessions


-Cape courte en toile sale.
-Lunettes de soleil.
- Poing Américain forgé par un armurier de la Ligne Rouge.
-Arbalète artisanale avec une quinzaine de jets bricolés.
-Corde.
-Pantalon large.
-Tunique polaire noire.
-Écharpe noircie.
-Mitaine.
-Bottes militaires russes.
-Couteau suisse.
-Silex à feu.



Antécédents médicaux


Une longue cicatrice lui barre l'épaule gauche, reste d'un coup porté de bas en haut à l'aide d'une arme mal affutée qui a plus déchiré la peau qu'autres chose, des traces de coups sur le dos et les pommettes et son intolérance violente à la lumière. Les problèmes de santé d'Ustinya s'arrêtent là, et ce n'est pas plus mal.

"-Je parlerais pas de cette cicatrice de putain de merde.
C'est le seul mauvais souvenir que j'ai de mon père."




Intérêts & Loisirs


Ustinya aime les gens. Enfin certains, qui peuvent vite tourner à l'obsession pour elle. Une personne va dégager ou faire quelque chose, et sans véritable raison, ce elle ne sait quoi va l'attirer irrésistiblement, la poussant à tenter de faire connaissance avec cette personne. Mais elle y arrive difficilement, et cette étrange passion vire facilement à la frustration permanente.

Ustinya aime les femmes. Pas comme des conquêtes, des coups d'un soir, mais elle les trouve belles, fascinantes. L'albinos n'est pas plus à l'aise avec elles, elle ne leur fait pas plus confiance. Mais leur corps est subjuguant pour elle.

"Elles sont belles.
J'ai rien à rajouter."





Histoire


8 Septembre 2043 station VDNKh environ 20 heures.


"- Bon, retiens bien ça: tu es ma nièce, la fille de ma sœur, une armurière, comprit?"

En prenant la main de l'homme blond qui venait de parler, la gamine de 13 ans hocha la tête, ses cheveux blancs suivant faiblement le mouvement. Ils étaient alourdis par la saleté accumulait au fil des mois de vie, ou plutôt de survie douloureuse dans les alentours de la Hanse. Elle avait grandi avec les violents de la Hanse, les parias, les tueurs, les monstres. Ces gens, ils n'étaient pas de sa famille, mais ils l'avaient élevée. Pas de la manière la plus douce, mais ils l'avaient fait.
Elle mit ses lunettes sur le bout de son petit nez, et avança au côté du marchand du V.A.R. d'un pas droit et sûr. Arrivés devant le poste, deux gardes les arrêtèrent, pointant sur eux des armes que l'albinos ne reconnu pas.

"-Savely, qu'est ce que tu nous ramène encore?"

Grogna une voix derrière une barbe sombre, tirant à l'homme blond une grimace.

"-Je suis marchand, à ce que je sache il m'est toujours permit de ramener les produits qui me semblent nécessaire au .V.A.R."  

Le soldat pointa son arme vers Ustinya avec un regard à la fois méfiant et méprisant. Qu'est-ce que l'autre infernale leur avait apporté encore?

"-T'sais juste que tu parles d'une gamine et pas d'un objet?"

Salevy haussa les épaules, entraînant l'albinos avec lui en dépassant les gardes d'une marche sentant l’ennui.

"-Et alors? Elle sera utile."

Glissa-t-il avant de tourner pour un autre couloir de la station, l'aveugle tentant de le suivre. Le marchand avançait trop vite pour elle, mais la jeune fille était habituée à devoir courir pour tenir le rythme. Cette pensée ramena à sa mémoire l'image d'un homme roux et bourru, un vieux con, ou un lion sage.

"-Pourquoi tu as accepté de me recueillir?"

Salevy soupira, sa grande silhouette faisant dos à la gosse s’affaissant un fragment de temps.

"-On va pas en parler indéfiniment nan? Je devais une trentaine de cartouches à Gavriil, c't'ordure m'a sorti de bien des emmerdes. Il a préféré que je t’emmène avec moi. Enfin c'était plus judicieux vu son état. Je vois pas comment il aurait pu sauver sa peau et la tienne avec une main en moins...je pense pas que la Hanse aurait encore voulu de lui de toute façon."

"-Il est vivant. J'en suis sûre."

Un rire grandit peu à peu entre les lèvres du marchand, restant étouffé, emplit d’amertume.

"-J'aimerais que ce soit le cas, mais franchement, avec une main en moins....pfff....qu'elle idée de s'en prendre à un rouge! Pourquoi vous faîtes ça, hein?"

"-On a pas le choix. Faut bien survivre. Et se mettre au service de la Hanse était le seul moyen."

Grogna l'aveugle, comme un louveteau se sentant insulté.

Elle baissa la tête, continuant de se faire entraîner par la marche rapide de Salevy. Comment ferait-elle maintenant sans son père, seul avec ce vieil ours mal léché? On l'avait habité à une chienne, un vrais démon, un monstre. La bête qui protéger la petite aveugle.


"-Hum....c'est pour ça que Gavriil m'a demandé de  venir te chercher...il aurait pas pu s'occuper de toi, et vivre avec les prix de cartouches exorbitants de la Hanse."


Le regard d'Ustinya s'assombrit, devenant haineux, menaçant.

"-Le jour où j'aurais un rouge devant moi, j'lui ferais la peau."


Le blond hocha la tête, approuvant intérieurement. Il n'avait jamais vraiment apprécie le roux, principalement parce que l'idée de devoir la vie à quelqu'un le débectait, mais il devait reconnaître que dans d'autres circonstances, ils auraient pu être de très bon amis.

"-Et ta génitrice?"

"-Morte. Le prix de ma naissance."


"-T'es une enfant maudite toi...albinos, mutante, fille du métro...."



La fillette pinça les lèvres. C'était vrai. Elle appartenait à la violence et à l'obscurité du métro, malheureusement ces boyaux sans fin n'étaient pas indulgents avec ceux qu'ils modelaient pour un monde sans moralité. Elle ne ferait pas long feu.
Le son de leurs pas remplissant un silence installé depuis quelques instants s'arrêta en même tant qu'eux devant une tente installé dans un coin des couloirs, en face de deux autres. Salevy soupira, lâchant enfin la main de la gosse pour rattacher ses cheveux longs.

"-Faudra  agrandir un peu hein, mais c'est là qu'on vivra."


L'albinos hocha simplement la tête, une expression d’indifférence sur le visage, fruit des grands verres noirs couvrant ses yeux.




A propos de vous

Age : Ha bah je suis toujours la merdeuse de 14 piges!
Avez-vous lu le règlement ? Haha.....oui.
Système de jeu choisi : ROULEEEETTTTEEEE!
Surnom : ......ûchvgetèçcyxc!
Passion, loisirs : Dessin, RP, livre, miam miam, dodo.
Comment avez vous découvert le forum ? j'y ai creusé une mine!
Des suggestions ? Quelque chose à dire ? Un dernier mot ? Cette enfant perdra ses oreilles.... seeker

avatar
Date d'inscription : 05/12/2017
Messages : 29
Double-compte : Double compte d'Airat Ivanov
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseuse de primes
le Sam 16 Déc - 23:37

Passeport
Age :: 15 ans
Patronyme :: Vilorvna
Surnom :: Stya
Et cette cocote est finie!




Avancer dans les souvenirs...:
 
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 117
Double-compte : Pavel Kadochnikov
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 18 Déc - 22:53
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha
Hey ! Commençons ce premier débrief !

debrief:
 

Voilà, si tu as la moindre question, n'hésites pas à venir me la poser par mp sur le discord, ou bien sur le chan "questions" si je ne réponds pas au bout de 24h ! A très vite !
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 117
Double-compte : Pavel Kadochnikov
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 29 Déc - 15:16
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha

Fiche validée ♥️

Félicitations, tu viens de réaliser tes premiers pas dans le métro de Moscou, ton personnage est donc validé !

Avant de rp, il faut que tu penses à remplir ton profil : les champ contact pour ta fiche de présentation et ton carnet de bord, l'onglet "passeport" donnant des informations concernant ton personnage.

Il faut ensuite que tu créés ton carnet de bord dans lequel il faudra tenir à jour ton inventaire en fonction de tes acquisitions.

Et pour rp, il ne te manque plus qu'un compagnon. Pour cela, il suffit de se rendre au point rencontre et n'hésite pas à jeter un coup d'oeil au tableau d'affichage des missions.

Dernière chose : relis-toi plusieurs fois, attentivement, avant de poster ! Wink

Bon jeu !

Contenu sponsorisé