avatar
Date d'inscription : 23/11/2017
Messages : 67
Double-compte : Marina Stanislavova : http://metro.forumactif.com/u73
Voir le profil de l'utilisateur
Maquerelle & Espionne
le Jeu 23 Nov - 17:43

Passeport
Age :: 36 ans
Patronyme :: Vladimirovna
Surnom :: Tiana

Tatiana Romanova
Tout le monde à ses secrets, laissez moi les découvrir

FACTION :: La Hanse
PATRONYME :: Vladimirovna
PROFESSION :: Gérante de la maison close & espionne
SEXUALITE :: Lesbienne

DATE DE NAISSANCE :: 12/02/2009
ÂGE :: 36 ans
TAILLE :: 1m70

Profession & Faction


Tatiana appartient à la faction de la Hanse depuis qu'elle a été secourue par chance par des mercenaires officiant pour cette dernière. Elle a ensuite pu trouver refuge dans la maison close et a finit par en prendre la tête au bout de quelques années, elle officie alors aussi en tant qu'espionne et se charge elle même d'apprendre à ses « filles » l'art de la manipulation mais aussi de la courtoisie, passant aussi évidemment en revue la façon dont il faut faire consommer de l'alcool à quelqu'un afin qu'il soit un peu plus « à l'aise » pour pouvoir parler sans tomber non plus dans les pommes.


Physique


Tatiana est une femme de 36 ans qui est reconnaissable à vue d'oeil avec sa courte chevelure blonde ornée par une tresse et parfois même par des barrettes. Tatiana n'a pas toujours été comme ça, dans sa jeunesse elle avait constamment les cheveux longs qui lui descendaient jusqu'au bas du dos. Malgré le métro, la gérante de la maison close n'a pas la peau totalement pâle et a quelques reflets bronzés venant du côté de son père, sa famille paternelle étant originaire du Kazakhstan qu'elle ne connaît même pas. Léger bronzage qui contraste avec la pâleur et la froideur de son regard bleu et vif qui semble épier le moindre geste ainsi que la moindre parole dans le but de détecter n'importe quelle faiblesse. La jeune femme a aussi un nez fin ainsi que des lèvres légèrement pulpeuses. Elle est toute aussi reconnaissable par sa voix, mélange entre douceur mais aussi autorité de par sa façon de diriger la maison close mais aussi d'élaborer à chaque instant divers plans. Tatiana a plusieurs piercings sur son oreille droite tandis que son oreille droite ne comporte qu'un simple écarteur. On peut aussi trouver un piercing sur la langue de la jeune femme ainsi qu'à son nombril, mais il faut bien sûr être assez proche d'elle sentimentalement pour le découvrir. L'espionne a pour habitude de porter des tenues assez courtes même si il lui arrive très souvent d'avoir sur elle un manteau en fausse fourrure pour la protéger du froid omniprésent dans les souterrains.



Mental


Tatiana est une personne qui est très agréable, mais souvent c'est uniquement dans le but d'obtenir ce qu'elle veut. Elle l'était d'autant plus quand elle se trouvait dans une chambre accompagnée d'un client quand elle n'était encore qu'une simple prostituée. En dehors de ses quelques compétences en comptabilité, la trentenaire n'aimant pas particulièrement tenir un cahier de compte, Tatiana est une spécialiste de la parole, des belles phrases convaincantes et encore plus pour faire consommer n'importe qui, chose qu'elle apprend sans cesse à ses nouvelles « filles » qu'elle recrute pour sa maison close. Elle est pourtant une femme qui sait se faire respecter surtout auprès de ses employées mais aussi de ses clients, n'hésitant pas parfois à user de la provocation pour refroidir le sang chaud voir bouillonnant de certains. En ayant fait « acquisition » de la maison close, Tatiana est devenue un petit peu plus imbue de sa personne, affirmant le plus souvent qu'elle a réussit à en devenir la gérante uniquement grâce à ses compétences et sans l'aide de personne, ce qui n'est pas du tout le cas. Avec ce nouveau statut et par la même occasion ce nouveau rôle, il est difficile d'approcher Tatiana d'autant plus que cette dernière a révélé sans mal avoir une attirance beaucoup plus profonde pour les femmes, non pas par haine des hommes et de ce qu'ils lui ont fait dans le passé, mais car leur compagnie est beaucoup plus douce et moins bestiale, et elle aime particulièrement mener la danse à ce niveau là. Elle se révèle aussi comme une bonne stratège, faisant toujours un examen préalable de ses choix. Enfin, en tant qu'espionne, elle sait user de n'importe quel subterfuge pour avoir le renseignement qu'elle veut, le tout dans la subtilité et dans la volupté. Ne jamais oublier que Tatiana est une prostituée avant tout, et qu'elle a vu suffisamment de monde pour savoir comment chaque geste et chaque mot permet d'appréhender voir de mettre dos au mur n'importe qui.



Compétences


Tatiana sait utiliser l'art et la manière de parler. Elle semble dotée d'une sorte de don pour réussir à obtenir ce qu'elle veut par la dissuasion ou la persuasion. Que ce soit pour traiter avec des clients ou certaines de ses employées, la jeune blonde montre qu'elle aura toujours le dernier mot. Tout ce qu'elle dit n'est rien de plus qu'une tirade argumentée, prévue en quelque secondes et surtout faite pour faire taire les quelques récalcitrants. Essayer de résister à l'espionne revient à prendre une rose épineuse à mains nues.


Possessions


Des cahiers de comptes, des papiers de renseignements qu'elle garde toujours sur elle, un couteau de combat accroché à sa ceinture, le livre Anna Karenine de Tolstoï, un manteau fait en fausse fourrure.



Antécédents médicaux


Personne n'est parfait. Tatiana a toujours été en bonne santé, mais elle a en elle de nombreux démons qui viennent souvent la hanter quand elle dort. Réveils nocturnes en sueur, hurlements pendant la nuit, agitation extrême, l'espionne a pu mettre un nom sur le mal qui la ronge chaque nuit : le stress-post traumatique. L'impression de mourir, elle l'a déjà ressentie plus d'une fois, et peut être qu'un jour c'est ça qui l'emmènera tout droit vers la folie.



Intérêts & Loisirs


Tatiana n'est pas du genre à vouloir partager ce qu'elle aime faire. Il lui arrive souvent de lire un livre, ou bien simplement de tenir à jour son cahier de comptes. Elle aime cependant beaucoup se balader dans sa station pour écouter discrètement les conversations, aussi banales soient elles, elle a l'impression de toujours rester dans son rôle d'espionne. Elle a aussi un petit intérêt pour l'Histoire, même si elle est loin d'être experte dans ce domaine.





Histoire


Chapitre 1 : I don't want to set the world on fire


Tatiana est née en 2009 en plein coeur de Moscou. Fille de deux parents qui officiaient en tant que fonctionnaires pour l’État, elle n'a vraiment manqué de rien. Que ce soit en amour parental mais aussi en jouets et autres choses qui font de la vie d'un enfant une sorte de rêve. Mais son éducation stricte faisait d'elle une petite fille assez discrète voir totalement timide. Sa première année de scolarité s'était plutôt bien passée et son professeur jugeait même qu'elle pourrait sans doute devenir quelqu'un avec une bonne situation et un bon métier dans l'avenir si elle suivait le chemin qu'elle commençait à prendre même vers cet âge précoce. C'est aussi en 2009 qu'elle fit sa première rencontre avec son oncle, frère de son père qui venait passer quelques semaines en Russie. Ce dernier avait alors décidé de l'emmener à l'autre bout de la ville pour lui montrer à quel point Moscou pouvait être une ville magnifique. Et ce fut aussi la première fois qu'elle prit le métro, qui devint sans doute sa dernière demeure. Impossible de savoir précisément ce qu'il s'était passé à la surface, mais tout le monde se trouvant dans les souterrains devait rester à l'intérieur. Confinée dans le métro, Tatiana accompagnée de son oncle dut alors apprendre à vivre avec une restriction sur les vivres et sur l'eau. Les jours passèrent, puis les mois, puis les années, sans jamais savoir exactement ce que la surface avait enduré.

Chapitre 2 : Ain't no grave


Son oncle avait finit par trouver refuge avec d'autres rescapés de la guerre, ces derniers avaient formé une petite communauté qui ne cherchait aucunement les histoires, juste à survivre. Tatiana était souvent envoyée pour essayer de trouver des conserves ou d'autres victuailles, les temps étant parfois durs pour trouver de quoi se nourrir convenablement. Les temps étaient certes difficiles, mais tous vivaient dans une petite harmonie, faite de soir où les adultes vidaient les réserves d'alcool et faisaient la fête en maudissant la surface et la folie des hommes… A moins qu'eux aussi ne soient devenus fous à maudire les vestiges de l'humanité situés quelques mètres plus haut. Tout s'arrêta quand elle eut bientôt 10 ans. Leur groupe n'était pas nombreux et pas vraiment armé, seule la chance avait été de leur côté pendant plusieurs mois où ils ne connurent pas une seule attaque de bandits. Tout fut réglé en à peine quelques heures qui furent accompagnées de cris, de larmes, de supplications et de sang. Son oncle, dernière personne à qui elle accordait sa confiance, avait subi le même sort que le reste de la communauté, une balle dans la tête, les exécutions sommaires étaient, d'après ce qu'elle avait entendu de la bouche d'un des hommes de ce groupe d'assaillants, très à la mode en ce moment. Par chance, voir par malchance, elle fut la seule rescapée et fut amenée avec eux. Elle fut en leur compagnie pendant quelques semaines. C'est à cet instant qu'elle perdit son âme d'enfant, mais aussi sa foi en une bienveillance naturelle chez les hommes. L'homme est un animal, un être fait de pulsions, manger, boire, dormir, se reproduire… Elle sema la discorde à cause de ça dans ce groupe de bandits qui ne regrettaient pas grand-chose, si ce n'est le fait qu'un des hommes aient voulu tenter de la toucher pendant une nuit. Une altercation eut lieu entre un des mercenaires qui montait la garde et l'homme qui avait voulu faire taire ses pulsions avec Tatiana. Au final, la seule fautive était la fille elle même, et il fut donc décidé de la vendre au marché noir, elle rapporterait sans doute beaucoup, et il n'y aurait plus jamais de bagarres. La pédophilie avait l'air d'être quelque chose d'encore tabou… Du moins, en apparence.

Chapitre 3 : Borderlines


Tatiana vécue une décennie avec ses propriétaires. Ils étaient organisés en une petite mafia assez dangereuse et parfois même redoutée pour son stock d'armes assez grand pour mettre la pression aux autres petits groupes environnants. Son travail n'était pas de servir le café, de faire le ménage ou même de faire à manger. Tatiana était l'objet de désir de chaque membre de la mafia, même si elle était beaucoup plus en compagnie par les hauts gradés que les nouvelles recrues. Actuellement, elle dit qu'elle a réussi à endurer tout ce qu'il lui ont fait subir, même si ce n'est pas vraiment le cas. Elle avait parfois le droit à un traitement correct, elle était nourrit convenablement et personne ne se glissait dans sa couchette le soir. Parfois, selon l'humeur et l'envie, elle était battue soit à mains nues, soit à l'aide de morceaux de caisses ou autres bouteilles de vodka vides. Elle oscillait entre l'Enfer et le Purgatoire, sans jamais réellement savoir où elle allait atterrir si jamais les coups répétés finissaient par lui ôter la vie. Elle grandit donc dans un monde fait de violences, d'insultes, un univers de brute où le diable semble être le seul maître. Puis vint le moment où le prédateur se fait manger par plus gros. Alors que tout le monde commençait à se réveiller et que les patrouilles de nuits prirent fin, une attaque menée par des mercenaires en embuscade au lieu. Malgré la violence des combats qui dura pendant plusieurs heures, le groupe fut quasiment détruit et les quelques rescapés qui n'avaient plus de munitions pour riposter durent se rendre. Tatiana décida alors de sortir de sa cachette qu'elle avait trouvé derrière un cadavre. Elle ne fut pas considérée comme une ennemie potentielle, mais les mercenaires gardèrent leurs distances sans pour autant faire d'elle une prisonnière ne méritant qu'une simple et pratique pendaison. Elle les suivit donc, ces derniers la menant dans une station beaucoup mieux gardée et organisée que ce qu'elle avait vu auparavant : La Hanse. Un monde totalement différent, où semblait régner un minimum de démocratie… Bien entendu, Tatiana ne fut pas pour autant bien accueillie, on autorisait sa présence, mais on ne la regardait pas et on ne s'intéressait pas vraiment à elle. N'ayant rien à prouver, et n'ayant rien à faire de ses mains, elle se décida donc à rejoindre la maison close, où elle officia en tant que fille de joie. C'est ici qu'elle apprit à manier le verbe, la parole, la façon pour être douce. Cela ne la changeait pas de ce qu'elle avait connu avant, mais elle préférait, au moins elle savait qu'il n'y aurait pas de coups et qu'elle sera toujours la seule à avoir le dernier mot.

Chapitre 4 : Bottom-Up Theory


Tatiana finit par se faire une petite réputation au sein de la maison close, elle était décrite par de nombreux clients comme une jeune femme attirante aussi bien physiquement que par les longues conversations qu'elle pouvait tenir. Elle devint aussi un peu plus adepte de l'escroquerie, afin de faire payer un peu plus les hommes qui se décidaient à aller dans une chambre avec elle. Il lui fallut seulement dix ans pour être contactée par les renseignements de La Hanse, elle avait déjà réussi à soutirer quelques ragots à des clients, mais jamais elle n'aurait pensé que ses talents auraient pu être utile pour le service d'espionnage. On lui attribua alors un seconde rôle mais on lui confia aussi les clés de la maison close en tant que couverture. Son but était simple, récupérer le plus d'informations possible et ne jamais faillir à sa mission sous peine d'être destituée. Elle accepta sans mal, sachant que La Hanse était son seul et unique refuge depuis plusieurs années.Depuis qu'elle a accédé à la gestion de l'établissement, il n'est plus possible de la croiser à l'intérieur pour qu'elle offre ses services, néanmoins, elle est toujours mise à contribution pour les cibles les plus importante. Le seul moyen de la voir est de la demander directement, mais cela ressemblera plus à une partie d'échecs que de jambes en l'air. L'espionne sait ce qu'elle fait, tout le monde n'est qu'un pion sur son échiquier, et sur l'échiquier des renseignements de La Hanse, elle se considère comme la reine, la pièce maîtresse.





A propos de vous

Age : 21 ans
Avez-vous lu le règlement ? Oui, et je m'engage à le respecter
Système de jeu choisi : Allons jusqu'au bout, roulette russe
http://metro.forumactif.com/t24-systeme-de-jeu

Surnom : Appelez moi Melrose

Passion, loisirs : Musique, lecture, la science

Comment avez vous découvert le forum ? Sawen

Des suggestions ? Quelque chose à dire ? Un dernier mot ? Vous avec l'air si fort, si imposant, un verre de vodka en plus ne vous fera pas de mal je suppose ?

avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 118
Double-compte : Pavel Kadochnikov
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 25 Nov - 20:13
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha
Tout d'abord, bienvenue parmi nous  hola et je suis très heureux que tu aies décidé de prendre ce prédéfini !
J'ai donc sincèrement hâte de te voir écrire et par la même occasion, donner vie à Tatiana et à tout ce petit monde qui l'entoure ! :D N'oublies donc jamais que je garderai un œil attentif sur ton personnage !
Tu n'as pas précisé si ta fiche de personnage était "terminée" ou "en cours" d'élaboration, je vais donc procéder comme si tout était fini, et débriefer tout ça avec toi.

Debrief 1:
 

Voilà, c'est tout ce que j'ai à dire concernant ta fiche ! Je reste à ton entière disposition pour la moindre précision, question sur le contexte ou sur le prédéfini / son environnement direct ou indirect ; n'hésites surtout pas à me contacter en priorité sur le discord si tu as le moindre problème !
A très vite ! Wink
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 118
Double-compte : Pavel Kadochnikov
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 26 Nov - 9:56
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha

Fiche validée ♥️

Félicitations, tu viens de réaliser tes premiers pas dans le métro de Moscou, ton personnage est donc validé !

Avant de rp, il faut que tu penses à remplir ton profil : les champ contact pour ta fiche de présentation et ton carnet de bord, l'onglet "passeport" donnant des informations concernant ton personnage.

Il faut ensuite que tu créés ton carnet de bord dans lequel il faudra tenir à jour ton inventaire en fonction de tes acquisitions.

Et pour rp, il ne te manque plus qu'un compagnon. Pour cela, il suffit de se rendre au point rencontre et n'hésite pas à jeter un coup d'oeil au tableau d'affichage des missions.

Bon jeu !




Psssst ! Par ici !  :
 
Contenu sponsorisé