Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
EVENT :: Sur la brèche - Extérieur
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 367
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
le Jeu 15 Mar - 15:21
Narrateur
Le membre 'Gueorguï Joukov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D20' : 1
avatar
Date d'inscription : 27/03/2017
Messages : 96
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de l'Alliance V.A.R
le Ven 16 Mar - 18:43
Chef de l'Alliance V.A.R

Passeport
Age :: 54 ans
Patronyme :: Asimovitch
Surnom :: Jora
Il y avait souvent une fraction de seconde, un instant si court qu'il en était compliqué de le saisir, durant lequel tout vétéran ayant traversé l'enfer à plusieurs reprises sentait que le danger était directement sur lui. D'ordinaire, c'était même ce qui sauvait la peau de ces vétérans, malgré la fatigue, la surprise, le désavantage tactique, et toute la malchance dont ils pouvaient être victimes. Cette sorte de fugace sixième sens, Gueorguï ne comptait plus le nombre de fois où il l'avait senti.

Comme à cet instant précis.

L'air se chargea violemment d'électricité, juste avant qu'un éclair ne déchire sous leurs yeux les trombes d'eau qui leur tombaient dessus. Un flash de lumière, le craquement terrible d'une pression divine s'abattant soudainement sur eux, le choc de la foudre heurtant le sol à quelques mètres. Puis cet instant où l'instinct s'affole tout à coup. Suivi du choc tout aussi brutal d'une lourde masse lancée à pleine vitesse sur le flanc du vétéran.

Dans un juron de surprise étouffé par le masque à gaz, Gueorguï roula violemment sur le sol, emporté par le mutant. Son arme glissa sur l'asphalte détrempé sous la brutalité de l'impact. Des crocs fétides et innombrables vinrent aussitôt chercher sa gorge, tandis que les griffes de la créature s'employaient à essayer de labourer son gilet pare-balles pour le faire lâcher prise. Les larges mains de l'ancien Spetnaz enserrées autour du cou de la bête, il tentait désespérément de le maintenir à distance.

40 secondes. Il avait 40 secondes pour se dégager. Au delà de ce laps de temps, comme pour toute lutte au sol, il était condamné s'il ne parvenait pas à se retourner. S'il ne prenait pas avant une balle de la part d'un de ses camarades pris de panique... Et surtout s'ils ne se jetaient pas tous sur lui pour le dégager, offrant leur dos à un éventuel reste de meute, tapie dans l'ombre.
avatar
Date d'inscription : 15/08/2017
Messages : 149
Double-compte : Evguenia Kholodova
Voir le profil de l'utilisateur
Artilleur infiltré
le Jeu 29 Mar - 16:45
Artilleur infiltré

Passeport
Age :: 29
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom ::


L'atmosphère était lourd, l'air presque tangible. Des fourmis parcoururent mon corps, mes poils se dressèrent. Mon instinct me disait que quelque chose n'allait pas, mais impossible de dire quoi. Ce fut quand la foudre frappa le sol, non loin de nous que je compris d'où me venait cette sensation. La lumière m'aveugla un instant, me laissant apercevoir plusieurs silhouettes, plusieurs créatures. On avait trouvé sans le vouloir le lieu de résidence de plusieurs mutants dirait-on... Le chef de notre expédition fut percuté et tomba au sol, ma vue revenait alors et je pouvais enclencher mon cerveau pour utiliser mes sens et comprendre la situation.

Gueorguï était au sol, un mutant accroché à lui, cherchant à arracher son gilet pare-balles pour déchiqueter sa chaire. Laisser mourir le leader si tôt n'était pas prévu dans mes plans: on avait besoin de lui pour avancer, s'orienter et revenir à la maison. Même si je ne doutais pas trop de parvenir à trouver un chemin de retour, je n'avais pas envie, du moins pour le moment, d'essayer tout seul. Je pensais machinalement qu'on allait me reprocher cette embuscade suite à mon idée d'éclairer le chemin, mais soyons sérieux: c'était il y a déjà un moment et comment la bestiole, si elle nous avait suivit, aurait réussi à nous conduire à sa tanière ? Par un malheureusement hasard ? Enfin ce n'était pas le moment.

D'instinct, je dégainais mon couteau de chasse, gardant mon makarov dans l'autre main au cas où. Préférant une approche au corps à corps avec une lame pour éviter de mettre une balle au chef de groupe. Je levais mon arme à feu, les doigts ouvert pour faire signes aux autres de ne pas tirer. Espérant qu'ils se focalisent sur les autres mutants: nous avaient-ils vue ou non ? Pas le temps de chercher la réponse, je bondissais au dessus de Jora et du mutant, enfonçant ma lame dans la gorge du mutant pour le tuer, espérant que cette bestiole en train de gesticuler ne me ferait pas louper sa carotide, sans compter cette faible luminosité...

Je sentis ma lame s'enfoncer dans la chaire, quelque chose lui opposant une certaine résistance. Restait à savoir si cela suffirait et si Gueorguï allait bien.



avatar
Date d'inscription : 15/10/2017
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 1 Avr - 23:10

Passeport
Age :: 22 ans
Patronyme :: Vladimirovna
Surnom :: Valya
C'était prévisible, ils savaient tous que ça pouvait leur tomber dessus et franchement, avec le foutu karma qu'ils se trainaient, c'était pas vraiment étonnant qu'ils se prennent ça dans les dents. Cela dit, ils avaient pas vu venir le gros coup dur au cimetière. pas comme ça. Comment ils s'étaient retrouvés au milieu d'un nid, putain ? Bon, bref, pas la peine de se lamenter. T'as beau gueuler, tu l'as quand même, disait Vladimir. Y'avait plus qu'à faire face. Clignant des yeux pour chasser les éclairs lumineux qui l'avaient aveuglée avec la chute de la foudre, elle souffla doucement par la bouche et put enfin bouger.

Y'avait pas de quoi pavoiser, bordel. Gueorguï Asimovitch au sol dans les bras d'un mutant tombé amoureux de lui et qui rêvait de le lui prouver au plus vite, un compère s'était jeté sur eux pour lui venir en aide. bon, pas la peine de s'y mettre à douze sinon ils auraient toute la famille de baveux sur le dos en un rien de temps. Laissant les deux grands couillus s'empoigner avec le bestiau, elle vint en renfort pour couvrir leurs arrières.

Malgré la tempête qui faisait rage et l'écho de fracas assourdissant de la foudre qui lui avait fait bourdonner les oreilles, elle perçu le claquement sec de son fusil quand elle l'arma. À distance règlementaire des combattants de la boue, elle carra bien fermement ses pieds dans le sol et fit un large tour d'horizon en demi cercle pour tenir en respect les autres saloperies. Les munitions débordaient pas de ses poches, fallait voir à pas gâcher. Mais qu'un autre pointe son museau trop près et elle le refroidirait sans hésiter. Même au milieu de ce bordel, elle visait comme personne. Elle allait pas laisser approcher quoi que ce soit d'autre. Fallait juste que les deux autres compères opèrent d'une manière sensiblement égale pour qu'ils arrivent à tirer le chef de là et surtout à rester groupés et entiers.



avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 118
Double-compte : Pavel Kadochnikov
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 2 Avr - 20:44
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha
Quel était donc ce monde dévasté, peuplé d'horreurs et sans cesse malmené par les éléments ? L'enfer n'était-il pas censé se trouver sous leurs pieds ? "Au cœur de la Terre", selon les dires des anciens ; bien plus profondément que les déjà profondes galeries du métro moscovite.
Plus les heures passaient, plus Lyocha en doutait.

Le craquement céleste fit sursauter le mercenaire. Son rythme cardiaque s'intensifiait, alors qu'il se retrouvait temporairement aveuglé par la foudroyante luminosité. Il sentait son visage s'empourprer sous son masque : l'adrénaline montait en lui telle une fièvre dévorante.
Au cours des dernières secondes, il en était arrivé à la conclusion suivante : l'enfer se trouvait ici même, devant ses yeux. Il progressait au beau milieu de celui-ci, avec ses camarades d'infortune. Et ils tentaient naïvement d'en revenir indemnes.

Le seigneur des lieux lui-même semblait résolu à le leur rappeler, et presque aussitôt, une créature ailée s'abattit sur le chef de l'expédition. Le vieux Gueorguï s'effondra sur le bitume, roulant dans les flaques et luttant avec l'animal, sous ce foutu déluge, derrière ce foutu rideau de flotte.
Suivant tout simplement son instinct, Lyocha épaula son fusil, ayant pour unique objectif la neutralisation du mutant. Il se ravisa néanmoins : le camarade, qui en premier lieu lui avait semblé imprudent et bien trop téméraire, s'était déjà jeté sur l'animal, poignard en main.
C'est avec une certaine estime que le combattant le considérerait dorénavant : son imprudence passée avait été rachetée, à ses yeux. Mais sa confiance n'était pas encore acquise, loin de là.

Prêts à faire face à l'ennemi, le reste du groupe semblait s'articuler de façon cohérente et logique : il fallait tenir les secteurs et protéger les camarades impuissants, car les prochaines minutes seraient probablement décisives à la survie du groupe tout entier.
Un bref coup d’œil en l'air et Lyocha distingua sans peine deux nouvelles silhouettes, sombres, se détachant sur un ciel pâle, sur un ciel à nouveau éclairé et déchiré par l'intensité de la foudre.
D'une gestuelle parfaitement maîtrisée, il épaula une seconde fois son fusil et prit une visée dans l'obscurité, pour finalement en effleurer la détente. A deux reprises. Le monstre ailé s'écroula à leurs pieds, tandis que son compère changea de direction : il contourna le groupe, virevoltant dans les airs, cherchant un angle d'attaque plus efficace.

Lyocha perdit soudainement l'équilibre, aveuglé par l'éclair. Il tomba à genoux. Ils n'étaient pas encore tirés d'affaire, mais déjà le mercenaire sut qu'il ne fallait pas trainer : d'autres suivraient très probablement.
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 367
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
le Mer 9 Mai - 17:28
Narrateur
Malgré ses années d’expérience et un instinct hors du commun, Gueorguï Joukov n’était qu’un homme, et cette réalité se fit sentir à coup de mutant dans les côtes. Seule sa réactivité et celle de Yvan lui offrirent un sursit. En effet, la lame maniée par l’artilleur entama sérieusement le cuir de la créature, lui faisant pousser un hurlement d’une intensité à déchirer le ciel.

Ou à appeler ses congénères.

Circonspecte, elle avait cependant reculé d’un pas, lâchant sa proie pour déployer ses ailes décharnées d’un air menaçant, se ramassant sur elle, prête à bondir à la moindre ouverture.

Avec un bon sens très à propos, Valentina et Aleksey avaient pris position en retrait, couvrant leur position d’éventuels nouveaux assaillants plutôt que de tenir en joue celui s’en prenant à Jora, au risque blesser un compagnon. Le coup tiré par Aleksey se confondit dans le tonnerre et un mutant s’effondra, heurtant le sol dans un écœurant enchevêtrement d’os et d’ailes brisés. L’autre Démon se fait plus prudent, plus vicieux aussi, toujours en mouvement autour du groupe, à la recherche d’un occasion de frapper.

Spoiler:
 



Spoiler:
 
avatar
Date d'inscription : 27/03/2017
Messages : 96
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de l'Alliance V.A.R
le Mer 18 Juil - 9:23
Chef de l'Alliance V.A.R

Passeport
Age :: 54 ans
Patronyme :: Asimovitch
Surnom :: Jora
Dans un souffle produit par le craquement sinistre dans sa poitrine, Gueorguï roula sur le côté. Ses gémissements de douleur fermement gardés derrière la solide barrière de sa fierté, le vétéran se redressa sur un genou, une main sur le flanc, son pistolet dans l'autre main, prêt à faire feu.

- Restez groupés ! hurla-t-il comme il put à travers son masque à gaz.

Chaque respiration lui était difficile, mais pas insoutenable, et sa vision commençait à pâtir de la douleur qui le lançait dans la poitrine. Plus jeune, il se serait relevé sans sourciller, quitte à casser pour de bon ce qu'il n'avait peut-être que fêlé. Mais aujourd'hui, son corps vieillissant et abîmé par la dure vie du Métro refusait tout simplement de le porter comme il l'entendait. Il pesta intérieurement contre la mauvaise fortune, et comprit qu'ils ne pouvaient fuir.

Il devait récupérer son arme au plus vite s'il voulait une chance de riposter.

avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 367
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
le Mer 18 Juil - 9:23
Narrateur
Le membre 'Gueorguï Joukov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D20' : 14
avatar
Date d'inscription : 27/03/2017
Messages : 96
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de l'Alliance V.A.R
le Mer 18 Juil - 9:36
Chef de l'Alliance V.A.R

Passeport
Age :: 54 ans
Patronyme :: Asimovitch
Surnom :: Jora
Le vétéran repéra d'un coup d'oeil son fusil d'assaut gisant non loin de lui, à moitié masqué par la pluie diluvienne qui s'abattait sur eux. Une aubaine. Presque à l'aveugle, il appuya trois fois sur la détente de son pistolet, cherchant à faire reculer la bête face à eux. La fureur du vent couvrit les faibles détonations de son arme de poing, mais les impacts forcèrent le mutant à effectuer un mouvement de recul. Son petit calibre était insuffisant pour causer des dégâts majeurs à son adversaire, mais cela lui donnait largement le temps nécessaire pour récupérer son arme de prédilection.

D'une rapidité surprenante malgré les éclairs de douleur qui transperçaient sa poitrine à chaque mouvement, il rengaina son pistolet et se jeta sur le côté. Il attrapa aussitôt son AK-12, et couché sur le flanc sur le bitume détrempé, il lâcha une rafale dans la direction de la bête.

Avec un peu de chance, cela permettrait à ses camarades de se regrouper pour augmenter leur puissance de feu.
avatar
Date d'inscription : 15/08/2017
Messages : 149
Double-compte : Evguenia Kholodova
Voir le profil de l'utilisateur
Artilleur infiltré
le Ven 27 Juil - 14:32
Artilleur infiltré

Passeport
Age :: 29
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom ::


Le démon se débattait bien, en même temps si c'était si simple... Aucune victoire facile n'avait ce gout enivrant qu'apportait une vraie victoire, celle où on a souffert, où on a pleuré et saigné pour l'obtenir. Mais pour une fois, je m'en serai contenté: une petite victoire, simple, efficace, c'était bien aussi de temps en temps, se satisfaire des petites choses. Enfin, la créature reprenait déjà de la distance, le chef de notre escouade se relevait tant bien que mal, crachant de rester groupé comme c'était logique de le faire. Ou pas... Rester ensemble, bien visible par ces bestioles, sous une pluie torrentielle. Pouvait-on vraiment parler de la meilleure chose à faire ?

Mon couteau à la main, j'observais un instant la lame ensanglantée, j'avais bien réussi à blesser le démon, intéressant... La donzelle en abattu un de son arme à feu, pareil pour l'autre allié. Je me débrouillais aussi avec un fusil, même si je préférais largement une arme blanche ou encore les explosifs. Mais là, balancer une bombe ne ferait que rameuter le reste. Même si ça pourrait aussi nettoyer le passage... Choix cornélien que de choisir la prudence ou l'efficacité. Je rengainais mon couteau, observant du coin des yeux le démon dans les airs. Gueorguï avait tiré plusieurs balles, en tuant un autre. Restait donc que moi qui n'en avait pas tué mais était-ce une compétition ? Un jeu chez les stalkers: celui qui tue le plus de mutants a gagné ? Ou le vrai jeu était la survie ?

Empoignant mon Ak-47, le levant lentement tout en observant le mutant, je préférais attendre avant de tirer, m'assurer de l'avoir, d'être à une porté acceptable pour ne pas me louper. En profitant pour marcher vers notre chef: étalé au sol son fusil en mains. Il voulait qu'on reste groupé non ? Alors qu'il ne plonge pas à l'écart pour jouer le héros qui récupère son arme. Lui avoir sauvé une fois la vie me suffit... J'ai pas signé pour sauver des vies. Quoique, pour cette mission j'ai en effet signé pour ça, même si la curiosité et l'adrénaline prédominaient mon altruisme.

"Et après celui-ci, on fait quoi ?"



avatar
Date d'inscription : 15/10/2017
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 14:34

Passeport
Age :: 22 ans
Patronyme :: Vladimirovna
Surnom :: Valya
Les éléments déchaînés anesthésiait leurs sens, les rendant beaucoup trop vulnérables. Qu'avait dit Vladimir au sujet de la surface ? Bien peu en réalité, il n'était pas du genre expansif. Mais il ne l'avait jamais encouragée à monter, la mettant en garde contre les dangers connus et inconnus, plus nombreux encore que dans les tunnels où ils vivaient.

Quoi qu'il en soit en cet instant, Valya ne pensait à rien. Concentrée, rendue infiniment calme et déterminée par leur débâcle, elle gardait son fusil armé et prêt à faire feu, tournant seulement lentement sur elle-même pour suivre les évolutions du mutant troisième mutant qui les menaçait mais n'approchait plus pour le moment.

Éclairs, foudre, grondements de tonnerre, le bruit était assourdissant et la lumière aveuglante à chaque fois que l'orage les assaillait de ses vagues coléreuses. Putain de bordel, songea l'armurière. Mais elle connaissait bien ses armes et ses capacités, elle devait être capable d'abattre la sale bête et de recharger suffisamment rapidement derrière.

Au moins Gueorgui Asimovitch était-il relevé. Elle le vit plus qu'elle n'entendit les coups de feu en direction du mutant qui paraissait hésiter. Blessé ? Oui sans doute, le couteau dans la main de l'autre type lui en donnait l'impression.

Du coin de l'oeil, elle vit le dernier de la bande encore debout vaciller et trébucher. À genoux, ils était vulnérable. Elle-même à demi aveuglée par les éclairs foudroyants qui s'abattaient à un rythme soutenu, elle opéra un déplacement stratégique pour se déployer derrière la camarade à terre.

De là, elle était en meilleure position pour tenter d'abattre le mutant. Elle le suivait de la pointe de son fusil depuis quelques instants, sans se presser, le corps détendu mais prêt, le doigt souple et l'oeil vif. Et quand vint la meilleure opportunité, le plus bel angle de tir, elle fit feu à deux reprises, priant que le bordel ambiant couvre les détonations dont le recul lui avait enfoncé les pieds dans le sol détrempé.



avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 367
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
le Sam 28 Juil - 14:34
Narrateur
Le membre 'Valentina Nikolaïeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D20' : 16



Spoiler:
 
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 118
Double-compte : Pavel Kadochnikov
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 6 Aoû - 20:36
Mercenaire

Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom :: Alyosha / Lyocha
Après de longues secondes à genoux, suppliant avec conviction le ciel -et toutes les divinités qui, sur le moment, lui venaient à l'esprit- de lui rendre ses yeux, le mercenaire recouvra miraculeusement la vue. Il décida que désormais, il ne se ferait plus avoir aussi facilement : son regard resterait fixé soit sur ses pieds, soit à hauteur d'homme. Ou de mutant.

La menace semblait passée : bien qu'il eut visuellement tout raté de l'action, il ne put s'empêcher d'entendre un fusil d'assaut cracher une rafale désespérée, et, en parallèle, une doublette parfaitement exécutée. Après un rapide coup d’œil et une évaluation tout aussi succincte des risques, il réalisa qu'il manquait un camarade : Wladislaw Sokolovski. Son mentor et ami avait disparu pendant ou avant l'affrontement : plus aucune trace de vie, ni même de présence : rien.
Il était convaincu que le vétéran saurait retrouver son chemin vers la station, s'il était encore en vie. Et dans l'autre cas : la mission primait sur leur survie, ils le savaient tous. Ils devaient continuer coûte que coûte.

Aussi, lorsqu'il vit le vieux Gueorguï peiner à se remettre sur ses jambes, le mercenaire insista pour le soutenir jusqu'à l'objectif, malgré les protestations du vétéran qui dégoulinait d'orgueil. Une pression modérée sur la cage thoracique de l'oncle Jora avait suffit à lui rappeler que sa jeunesse et son endurance n'étaient plus ce qu'elles avaient été. Ils n'avaient pas de temps à perdre, et chaque seconde de gagnée valait bien les quelques grognements de son aîné.
"Pas l'temps d'niaiser", comme le répétaient les anciens.

*

Guidé par les instructions de Gueorguï Asimovitch Joukov, Lyocha avançait, déterminé et respirant péniblement derrière son masque. Le groupe continua ainsi sa progression de longues minutes, sans autres évènements majeurs que l'effroyable orage qu'ils avaient osé traversé. La jeune femme et l'artilleur sécurisaient chacun une extrémité de la colonne, permettant au duo d'accélérer la cadence autant qu'il était humainement réalisable.

Ils étaient arrivés.

A quelques centaines de mètres à l'ouest de leur position devait se trouver le fameux Parc Sokolniki. Ils ne pouvaient bien-sûr pas l’apercevoir, mais Lyocha ne pu s'empêcher d'y songer. Toutes ces légendes, tous ces retours d'expédition gonflés d'imagination auxquels il avait eu droit au coin du feu public de VDNKh ; que les stalkeurs ou les anciens se plaisaient à raconter aux plus jeunes dans le but de les effrayer.
Ces histoires avaient hanté ses nuits depuis sa plus tendre enfance. Elles l'avaient terrifié, puis intrigué, avant de nouveau l'effrayer : lorsqu'il fut en âge de comprendre, vraiment.
Seule une poignée d'hommes revient indemne de la surface. Aucun n'est jamais revenu des profondeurs du Parc Sokolniki. Et Lyocha préférait ne pas imaginer à quoi pouvait ressembler la faune peuplant cette immense jungle...
Peut-être le parc avait-il toujours été aussi dense, les arbres aussi grands...? Au sein de leur groupe, seul Gueorguï était en mesure d'établir une comparaison, de jauger l'évolution de la flore sur autant d'années écoulées. Peut-être y avait-il même déjà mis les pieds...? Le vieux soldat emporterait certainement ce secret dans sa tombe, avec les autres.

Lyocha s'accorda quelques secondes de répit et continua son tour d'horizon : le groupe se trouvait au beau milieu d'une immense avenue, à hauteur de l'objectif. Une deux fois cinq voies, à en juger par le positionnement des carcasses de véhicules et des quelques barrières de sécurité encore présentes. Difficile à affirmer avec certitude, tant la chaussée était ravagée : de larges crevasses ornaient cette dernière, totalement inondées. Un piège mortel, à n'en pas douter...
Devant eux, une voie de circulation rapide, surélevée de plusieurs mètres, mais partiellement effondrée.
Et enfin, sur leur gauche, l'espèce de rotonde à moitié démolie qui avait été, autrefois, l'entrée de la station Rizhskaya. Juste à côté, le bâtiment qu'il fallait faire sauter pour reboucher cette foutue brèche, l'objectif tant convoité. Un ancien centre commercial, d'après ce qu'il avait entendu.

Dernier détail mais pas des moindres qui intriguait le mercenaire : devant lui, près des deux bâtiments, trônait le monument en hommage au satellite Sputnik et à ses concepteurs. Étrangement bien conservé -bien que la tête de la statue avait disparu-. On pouvait encore déchiffrer l'inscription sur son socle : "Pour les créateurs du premier satellite de la terre. 1957".
Un passé glorieux, dont le peuple russe pouvait être éternellement fier, si seulement il s'en souvenait.
Mais à quoi bon chercher à conquérir l'espace, quand quelques dizaines d'années plus tard la nation est décimée, les dirigeants incapables de protéger la mère patrie ? Le peuple ne peut s'enfuir : il meurt, misérablement. Les survivants, quant à eux, se retrouvent tout simplement incapables de survivre dans leurs propres rues, de retourner vivre dans leurs propres foyers...
La conquête spatiale, autrefois si chère aux yeux des ainés, n'avait aujourd'hui plus aucun sens pour les jeunes générations, sinon la définition même de l'absurdité.
Le monument était là, devant leurs yeux, leur rappelant la dure réalité : l'homme en matériaux composites se tenait droit, fier ; mais tandis qu'il exhibait son torse puissant, le bras qui soutenait jadis son "compagnon" gisait à ses pieds, désormais symbole de puissance déchu et de rêves depuis longtemps abandonnés.

Emplacement réel
avatar
Date d'inscription : 15/08/2017
Messages : 149
Double-compte : Evguenia Kholodova
Voir le profil de l'utilisateur
Artilleur infiltré
le Mar 7 Aoû - 20:35
Artilleur infiltré

Passeport
Age :: 29
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom ::
Un dé pour que Katya puisse faire genre elle a une excuse de nous (ou me) pourrir !!!



avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 367
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
le Mar 7 Aoû - 20:35
Narrateur
Le membre 'Yvan Nekrasov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D20' : 20



Spoiler:
 
avatar
Date d'inscription : 15/10/2017
Messages : 116
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 7 Aoû - 20:44

Passeport
Age :: 22 ans
Patronyme :: Vladimirovna
Surnom :: Valya
*change de culotte*



avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 367
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
le Mar 7 Aoû - 20:44
Narrateur
Le membre 'Valentina Nikolaïeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D20' : 10



Spoiler:
 
avatar
Date d'inscription : 27/03/2017
Messages : 96
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de l'Alliance V.A.R
le Mar 7 Aoû - 20:46
Chef de l'Alliance V.A.R

Passeport
Age :: 54 ans
Patronyme :: Asimovitch
Surnom :: Jora
*Fait tourner le barillet du revolver*

Spoiler:
 
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 367
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
le Mar 7 Aoû - 20:46
Narrateur
Le membre 'Gueorguï Joukov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'D20' : 16
avatar
Date d'inscription : 15/01/2018
Messages : 24
Double-compte : Aleksey Vassiliev
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de station et des renseignements intérieurs
le Mar 7 Aoû - 20:48
Chef de station et des renseignements intérieurs

Passeport
Age :: 39 ans
Patronyme :: Alexeïevitch
Surnom :: Pasha
What a Face
Contenu sponsorisé
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant