VOTE











Mission Ligne Rouge - Exploration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 23

Narrateur



Voir le profil de l'utilisateur

Le Destin
Narrateur
Message Sujet: Mission Ligne Rouge - Exploration | Mer 11 Oct - 22:57

Les enjeux étaient importants, et le moment se voulait solennel. Certains des dirigeants les plus influents de la Ligne Rouge étaient réunis à la station Krasnoselskaya pour briefer une dernière fois l’équipe montée pour cette expédition. L’un d’entre eux semblait porter ce qui avait du être un uniforme militaire de haut gradé, tristement déchu par le temps bien qu’impeccable, tout autant que la moustache qu’il arborait fièrement. Il avança d’un pas, et jaugea les quatre homme du regard, avant de prendre une inspiration et prendre la parole.

- Vous êtes ici rassemblés parce que parmi les volontaires, vous avez été sélectionnés pour mener à bien une mission capitale pour l’alliance entre l’Intersationnale Communiste et la V.A.R.. Le tunnel que vous allez explorer aujourd’hui nous permettrait, s’il s’avère sûr et praticable, de relier notre station avec Rizhskaya sans avoir à passer par la Hanse. Cela représente pour nous un enjeu stratégique majeur.

Derrière lui, les hommes semblant de grades inférieurs hochent la tête pour appuyer ses paroles, la mine grave eux aussi.

- Nous vous avons généreusement fournis en armes et munitions pour cette mission, faites en bon usage et ne faites pas honte à la Ligne Rouge. Si vous menez votre mission à bien, Georguï Joukov sera là pour vous accueillir. C’est à lui que vous ferez votre rapport.

Lissant sa moustache, il promène un regard soucieux sur le groupe une dernière fois, leur faisant signe de prendre le départ sans plus de cérémonie.

Point RP:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 15/08/2017
Messages : 9



Passeport
Age :: 29
Patronyme :: Dimitrievitch
Surnom ::


Voir le profil de l'utilisateur

Yvan Nekrasov
Artilleur
Message Sujet: Re: Mission Ligne Rouge - Exploration | Sam 14 Oct - 14:55



Découverte d'un tunnel qui pourrait avoir des enjeux importants pour la communauté. On entendait parler que de ça depuis quelques jours ainsi que de la mission pour explorer le tunnel. Ce qui au départ ne m'avait pas spécialement intéressé: se promener dans un tunnel sombre et humide, être en compagnie d'étranger... Voir des rats grouiller ici et là, le risque d'attaques par des mutants. Le moyen d'assouvir quelques pulsions en toute discrétion... D'accord, petit à petit, l'idée commença à me plaire. Et surtout, ça me permettrait de me bouger un peu, voir même d'étudier quelques personnes, d'apprendre comment ils gèrent leurs émotions. Et si la mission se passait bien, qu'on parvenait à relier le dit tunnel à la V.A.R. on sera surement récompensé. Non? Du coup, je m'étais proposé dans les volontaires, sans grand espoir. J'avais des compétences militaires ainsi qu'en mécanique. Mais j'imaginais qu'un type capable de réparer plutôt que démolir serait retenu. Imaginez ma surprise quand on me dit que je serai du voyage!

On était non loin de l'entrée, un haut gradé moustachu rappelait les enjeux de la mission. J'écoutais d'une oreille, observant ceux avec qui j'allais partir, voir comment ils vivaient le stresse, la pression. Ou s'ils en avaient. Personnellement, je ne pensais pas ressentir l'une ou l'autre, j'étais juste curieux. Curieux de voir l'état du tunnel, ce qu'il pouvait y avoir dedans, s'il mènerait bien où on espérait, curieux de voir ce que valait notre petite équipe. Je retenais le nom du mec à voir une fois la mission accomplie: Georguï Joukov. On était passé par l'armurerie juste avant, j'avais pris en plus de mon arme de poing, un fusil dont la réputation n'était plus à faire et on m'avait filé pas mal de munitions. Généreux les bougres!

Alors que la grande porte métallique se refermait derrière nous. Je vérifiais mon armement: mon flingue ok. Plusieurs chargeurs, ok. Ak-47, ok. Munitions, ok. Couteau de chausse... Solidement attaché à ma ceinture. La porte claqua, nous laissant dans un tunnel sombre et silencieux. J'allumais mon briquet pour enflammer ma torche sans plus attendre, lançant un bref regard à mes compagnons de route. On avait été vaguement présenté un peu plus tôt mais... Je n'avais pas pris la peine de retenir leurs noms. Pourquoi? S'ils venaient à mourir, quel intérêt d'apprendre à les connaitre? Ou du moins: à faire semblant de vouloir apprendre à les connaitre.

J'affichais un sourire, trouvant tout ceci amusant et un peu excitant.

"Bon et bien... En avant !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 14/09/2017
Messages : 9



Passeport
Age :: 43 ans
Patronyme :: Igorevitch
Surnom ::


Voir le profil de l'utilisateur

Andreï Vassiliev
Soldat-infirmier
Message Sujet: Re: Mission Ligne Rouge - Exploration | Dim 15 Oct - 11:09

C'est en tendant un peu l'oreille sur ce qui se racontait entre ses collègues qu'Andreï avait eu vent de l'expédition organisée. Peu d'entre eux étaient réellement décidés à participer volontairement à cette opération, de peur de ce qu'on pouvait trouver dans ce passage abandonné. C'était un peu le cas aussi pour l'infirmier, parfaitement conscient des dangers qui pouvaient surgir de n'importe où une fois hors d'une station, et ce malgré sa participation à plusieurs entreprises dans les tunnels abandonnés du Métro. Toutefois, l'hésitation lui venait quant au fait de se proposer ou non dans l'équipe chargée de sécuriser cet axe secret entre la VAR et la Ligne Rouge. L'adrénaline procurée par ces opérations hors du foyer attirait Andreï, qui tentait de fuir à sa manière la monotonie de la vie en sous-sol.

Il se disait qu'il pouvait croiser n'importe qui/quoi une fois en terrain hostile, mais la mission était assez importante pour lui et les siens ; Qui permettrait, bien menée, de débloquer un avantage stratégique en terme de communication et d'actions conjointes avec les alliés. Le voyage était bien organisé et c'est confiant -après tout de même quelques moments de réflexions- que l'imposant barbu se proposait pour participer à la mission. Peu de temps après s'être désigné, il se retrouvait convoqué dans une pièce avec les heureux élus, eux tous briefés par un vieux militaire leur expliquant les modalités de l'expédition. Et, c'est étonné qu'il se retrouvait avec Sergueï Maslov, une de ses rares connaissances « proches ». Étant au courant que les compétences de son « ami » dans le domaine du combat et des armes à feux n'était pas très notable, le médic' se questionnait quelque peu sur les motivations qui avaient poussé Donerovitch à s'aventurer dans un tunnel froid et dangereux. Mais après tout, il était maitre de ses actes.

*Ca devrait le faire.* se disait Andreï. *Un vieux tunnel de maintenance, personne n'a du l'emprunter depuis un bon moment. A défaut que le passage présente des brèches menant directement à la surface, peu ont du l'emprunter jusqu'à aujourd'hui, minimisant peut-être les risques que quelque chose y rôde à l'heure actuelle... Peut-être que nous pourrons aussi fouiller le coin à la recherche d'objets utiles si l'occasion se présente.*

C'était sa manière à lui de se rassurer et d'analyser les possibles risques. Toujours prudent et calculateur, prendre des risques inutiles n'était pas du tout une des habitudes du gus. De plus, il fallait que l'homme se fasse à l'idée de travailler avec deux étrangers. Mais le quadragénaire faisait un minimum confiance en ses supérieurs quant à leur capacités à sélectionner des volontaires, et c'est l'esprit plus ou moins tranquille que lui et ses compagnons de route se retrouvaient derrière l'épaisse porte les séparant de ce tunnel de maintenance du reste de la station. L'obscurité était telle qu'on pouvait la trancher au couteau, et c'est rapidement que le militaire -en tenue de combat et armé- l'allumait afin de s'y retrouver dans la pénombre.

Tout son équipement et son matériel de toubib avaient été soigneusement entretenus pour cette sortie. Le militaire aguerri avait eu l'occasion de choisir une arme avant de partir, et c'est sur un fusil à pompe TOZ-194 que ses yeux s'étaient échoués. Arme au poing et pourvu d'un air on ne peut plus sérieux, il regardait ses camarades.

-Si tout le monde est prêt, on va pouvoir y aller. Dit-il d'une voix grave.

Il rechargeait sèchement son arme, le son distinctif s'engouffrant dans le tunnel béant qui s'offrait à eux, accompagné d'un léger écho.

-Tout devrait bien se passer...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 27/08/2017
Messages : 12



Passeport
Age :: 28
Patronyme :: Anatoliyevitch
Surnom :: Maksichka


Voir le profil de l'utilisateur

Maksimilian Kravtchenko
Agitateur politique
Message Sujet: Re: Mission Ligne Rouge - Exploration | Mer 18 Oct - 23:49

Maksimilian écoutait avec attention les paroles de l’officier sans piper mot, scrutant de temps à autre les quelques militaires postés en retrait. Ces vestiges personnifiés d’une gloire passée ne pouvaient qu’imposer le respect de par leur charisme indiscutable. Sensible à tout ce panache et la nature de cette mission, Maksichka avait tout naturellement adopté une posture martiale pour compléter le tableau, mains jointes dans le dos, tête redressée à la suite d’un « coup de bouc ». Son amour de la doctrine léniniste dégoulinait de ses pores comme la pisse suinte d’une couche de nouveau né. La possibilité qu’il puisse se sacrifier pour le bien de la mission faisait de lui un candidat idéal. Pourtant, il n'avait jamais postulé pour cette expédition.

Lorsque Makka avait eu vent de l'appel aux volontaires deux stations plus loin, il s'était interrogé à voix haute d'un ton soucieux. Depuis quand la ligne Krasnaya employait des volontaires plutôt que des enrôlés, et qui était assez fou pour se balader dans un tunnel qui n'avait jamais été fouillé en plus de trente ans de vie souterraine ? Une voix familière lui avait répondu simplement: Toi bien sur !

L'agent de propagande posté dans son dos était une véritable ordure. Le genre d'homme à sacrifier femmes et enfants pour parvenir à ses fins. Si Maksimilian avait tendance à l'oublier depuis qu'il lui avait ouvert les portes de l'Ensemble Moskvine, ce genre de parole avait le don de lui rappeler la triste réalité. L'agent userait de tous les moyens pour se hisser dans la hiérarchie politique et obtenir les galons de commissaire, y compris perdre son poulain, aussi connu soit-il.

Makka inspira profondément au souvenir de cette scène avant de réprimer un soupire. A présent, rien ne pouvait plus le sauver. Il ne lui restait plus qu'à faire honneur à la mémoire de ses aïeux tombés pour la Patrie. Lorsque l’officier eut terminé son briefing, Maksimilian le salua avec le respect qui lui était dû pour ensuite se tourner vers ses camarades lançant déjà l’appel à l’aventure. Il se contenta de leur opiner du chef sans se défaire de sa mine sérieuse. Il glissa les mains sous sa plashch palatka pour en sortir une VSS montée d’une optique PK-23 qu’il gardait collée contre sa vieille gorka noire et olive, de la même couleur que son calot soviétique d’une autre époque.

«- Passez devant, je fermerai la marche. »

Il prit le temps de les scruter un à un sans plus rien dire, se contentant de les jauger pour finalement leur emboîter le pas, terminant de former ce quatuor hétéroclite plutôt peu banal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 13/09/2017
Messages : 8



Passeport
Age :: 35
Patronyme :: Filipovitch
Surnom :: Donerovitch & Chef


Voir le profil de l'utilisateur

Sergueï Maslov
Cuisinier
Message Sujet: Re: Mission Ligne Rouge - Exploration | Jeu 9 Nov - 16:32

Donerovitch… Sans doute l’un des communistes les plus peureux du Métro. En effet, de toutes les personnes qui se prétendaient proches de Staline et des autres figures du paternalisme russe, Sergueï était l’un des seuls à n’avoir jamais véritablement quitté sa station. Il donnait tout un tas d’explication à cela, notamment qu’il devait surveiller les stocks d’alcool ou que la nourriture se ferait pas toute seule. De nombreuses personnes lui reprochaient ainsi de ne pas assez s’investir dans le camp. Le chef ne s’en souciait pas forcément, mais lorsque Andrei lui en fit la remarque un de ces soirs, cela résonna comme un déclic en lui.

Sergueï tenta donc de se montrer utile et chercha une mission à l’extérieur de la station. Le début de ses recherches fut infructueuses, notamment parce que personne ne voulait se coltiner un homme dont l’expérience du combat était quasi proche du néant. Il avait bien combattu des rats ou des poules, mais rien de bien méchant ou agressif. Le russe continua de proposer son aide à la communauté, jusqu’au jour où un soldat passant par sa boutique lui parla d’une mission de la plus haute importance. Celle-ci consistait visiblement à découvrir une nouvelle route entre les commerçants du VAR et la Ligne Rouge. Sergueï alla donc s’informer auprès des supérieurs hiérarchiques sur la mission, qu’on lui déconseilla dans un premier temps. Face à l’obstination du cuisinier et à ses multiples questions sur la mission, on accepta tout de même qu’il parte en mission, sans doute pour avoir enfin la paix. L’homme conseilla à son soldat d’aller à l’armurerie pour prendre une arme.

Les jours passèrent jusqu’au moment fatidique de la mission. Sergueï s’était rendu au point de rendez-vous qui se situait à la station de Krasnoselskaya. Il constata que les volontaires étaient peu nombreux, mais qu’il en connaissait un dans la bande. En effet, Andrei était devenu avec le temps l’un de ses plus fidèles clients et un ami sur qui il peut compter. Filipovitch aurait bien voulu le saluer, mais l’ambiance n’était pas à la fête. En effet, un homme dont l’uniforme sortait du commun des mortels s’approcha du groupe pour leur expliquer les objectifs et le déroulement de la mission. Voyant ses collègues armés jusqu’aux dents, Sergueï se sentait ridicule avec un simple couteau rouillé et un Nagant. Il avait opté pour ce pistolet car d’une part il n’était pas à l’aise avec les armes lourdes, d’une autre il trouvait que le Nagant était le seul des pistolets proposés ayant un charme et une certaine classe.

Une fois les présentations faites, le groupe commença à se diriger hors de la station. A peine la personne qui fermait la marche avait mis pied dehors que la lourde porte métallique se referma derrière le groupe. Chacun y alla de son petit commentaire. Tandis qu’un se rassurait, l’autre voulait juste partir à l’aventure. Sergueï qui n’aimait pas spécialement le silence se mit à motiver les troupes

«- Je vous dis que si on termine cette aventure indemne, je paye ma tournée ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 23

Narrateur



Voir le profil de l'utilisateur

Le Destin
Narrateur
Message Sujet: Re: Mission Ligne Rouge - Exploration | Jeu 9 Nov - 20:30

Vous avez désormais pénétré dans le tunnel. La lourde porte a aussitôt été refermée derrière vous dans un fracas assourdissant, vitre remplacé par le silence épais et obscur de la galerie. Vos sources de lumière vous assurent quelques mètres de visibilité, à peine assez pour anticiper le danger.

Le silence règne pour le moment, la galerie parait totalement déserte. Elle est en revanche plutôt en bon état, de ce que vous en voyez. De nombreuses canalisation serpentent aux murs et plafonds. Le sol est à peu près égal, et il n'y a pas autant d'humidité qu'on aurait pu s'y attendre. Pas de signes de vie.

Vous n'avez pas le choix, si jamais la peur et le regret venaient à vous prendre, impossible de faire marche arrière. Les Rouges préfèreraient laisser porte close plutôt que d'accueillir des couards. L'heure est à l'exploration, ce tunnel ne va pas se parcourir tout seul.

Avancez.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mission Ligne Rouge - Exploration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metro : forum RPG post-apocalypse :: Corpus :: Metro :: Stations :: Ligne Rouge-