VOTE











Le carnet d'une vagabonde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 09/09/2017
Messages : 26



Passeport
Age :: 31 ans
Patronyme :: Nikitevna
Surnom :: Alkonost


Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Rebrova
Stalker
Message Sujet: Le carnet d'une vagabonde. | Lun 11 Sep - 2:46


Anastasia Rebrova
Penser à la mort raccourcit la vie.


FACTION :: ALLIANCE NORD-EST
PATRONYME :: NIKITEVNA
PROFESSION :: STALKER
SEXUALITE :: HÉTÉROSEXUELLE

DATE DE NAISSANCE :: 22/05/14
ÂGE :: 31 ANS
TAILLE :: 173 CENTIMÈTRES

Réputation


Elle est connue sous le nom d'« Alkonost », plus que sous son vrai nom (à moins que vous ne soyez sa mère ou son oncle).

[Ajoutez au portrait « général », à votre discrétion et si vous êtes concerné(e), les qualificatifs des branches géographiques et/ou communautaires.]



En général : Discrète - Taciturne - Laconique - Modeste - Différente.


- Par lieu(x) :

V.A.R. : Stalker - Altruiste - Solitaire.

Polis : Stalker - Solitaire.


- Par communauté(s) :

Communauté des stalkers : Femme - « Nièce de Rurik » - Compétente - Fiable - Secrète.



Inventaire


Armement
AK-103N3 :: Une arme dérivée de la très célèbre AK-47, qui a l'avantage d'utiliser le même calibre et pouvoir être modifiée plus facilement. Crosse métallique, forend et grip en bois.
EQUIPEMENT(S) TACTIQUE(S) :: Suppresseur, lampe tactique, baïonnette.
CHARGEUR(S) :: 2x 2 Chargeurs 30 coups scotchés dessus-dessous.
MUNITIONS :: 7,62 × 39 mm M43.

BAIKAL MP-43 :: Un fusil à double canon, armature bois en noyer.
EQUIPEMENT(S) TACTIQUE(S) :: 3x Choke
MUNITIONS :: 7,62 × 39 mm M43.

MAKAROV 6P9B :: Une arme de poing dont le mécanisme est basé et dérivé du Makarov original, spécifiquement conçu pour y ajouter un suppresseur.
EQUIPEMENT(S) TACTIQUE(S) :: Suppresseur.
CHARGEUR(S) :: 4 Chargeurs 8 coups.
MUNITIONS :: 9×18mm Makarov.

VITYAZ :: Un couteau de combat utilisé par les forces armées russes.
EQUIPEMENT(S) :: Etui de cuir grip ceinturé à la cuisse à relié à la ceinture tactique.

GRENADE ARTISANALES :: Oubliez Pattex, cette boite de conserve est pleine de clous, de vis, de billes métalliques et de poudre. De quoi faire très mal.
CAPACITÉ :: 3.


Equipements de survie
Lorsqu'on explore la surface et que l'on voyage dans le métro, il y a un minimum à respecter pour ne pas avoir à sucer ce qui reste des rails par en dessous.

VIVRE(S) :: Nourriture et eau pour tenir quatre jours.
DÉTAIL(S) :: Sandwichs au porc, viande séchée, bouteilles d'eau.

TROUSSE DE PREMIERS SECOURS :: Le matériel nécessaire et basique pour éviter de se vider de son sang au détour d'une rame mal famée.
DÉTAIL(S) :: Compresses, bandages, pansements, vodka, écharpe triangulaire, gros scotch, poudre à canon, briquet, garrot tourniquet, bâtonnet de bois (celui dans lequel on mord pour ne pas se couper la langue).

MATÉRIEL DE VOYAGE :: Pas le genre « escapade campagnarde », plutôt celui adapté au métro et à la surface bien sûr.
DÉTAIL(S) :: Masque à gaz et 8 filtres à air, dynamo, lampe-torche, briquet, corde, corde de longe courte (50 cm, un mousqueton à chaque extrémité).


Tenues et équipements corporels
TENUE DE STALKER :: Tout l'attirail qui fait le charme de ces intrépides baroudeurs.
DÉTAIL(S) :: Pantalon, débardeur et pull aux teintes sombres, allure typiquement militaires. Un long manteau de cuir à capuche, vieux, usé et rapiécé par endroit, utile contre les vents froids et les coups de couteau. Ainsi qu'une paire de bottes en cuir brun et une paire de gants noirs.

GILET PARE-BALLE :: On est loin du standing classieux, mais offre une petite chance d'éviter de mourir trop vite.
DÉTAIL(S) :: Il ne comporte qu'une plaque abdominale, composée de deux plaques d'acier accolées de chaque coté de contreplaqué de même dimension.

GILET TACTIQUE :: Agir rapidement c'est la clef de la survie, mieux vaut avoir ses chargeurs à portée de main plutôt que dans son sac, vous pensez pas ?
DÉTAIL(S) :: 6 poches chargeurs d'arme de poing (disposition 3G - 3D), 4 poches chargeurs AR (disposition 2G - 2D), 2 poches à grenade, 1 poche pour le kit de soin. Une attache pour la lampe, une pour le couteau et une pour le masque à gaz, ainsi qu'une accroche pour la corde de longe.

SANGLE 3 POINTS :: Perde son arme dans une chute, ou se la faire piquer au combat, c'est embêtant. D'où l'utilisation de la sangle !
DÉTAIL(S) :: Une sangle qui permet de ne pas paumer son arme bêtement, et d'avoir les mains libre en cas de besoin.

CEINTURE « CARTOUCHIÈRE » :: Manier le double canon, c'est bien et classieux. Mais là encore, avoir ses cartouches à portée de main, c'est toujours mieux.
DÉTAIL(S) :: Une ceinture de cuir transformée en cartouchière, qui peut accueillir seize cartouches de calibre 12. A l'arrière y est harnachée une poche pour les filtres à air.

SAC DE CUISSE :: Une sacoche ceinturée à la hanche et à la cuisse.
DÉTAIL(S) :: Elle ne peut contenir de petits objets (comme des munitions supplémentaires, ou des trouvailles quelconques).

SAC A DOS MILITAIRE :: De quoi emporter le nécessaire à la survie en milieu hostile.
DÉTAIL(S) :: Un sac de facture militaire, auquel on peut y a cousu un fourreau de cuir conçu pour accueillir un fusil.


Objets personnels.
- Deux passeports, le second étant une copie du premier, plein à craquer de tampons.
- Des plaques militaires russes au nom de son oncle ;
- Un carnet et des fusains ;
- Plan du Métro ;
- Une carte postale de la Moscou d'avant-guerre.


Chroniques


Pour un tatouage de plus.
Avec Lyudmyla Kovalenko.
5 juin 2045, Station VDNKh. Dans un recoin de la station VDNKh, un trop peuplée depuis le blocus mis en place par la Hanse, une stalker en quête d'une nouvelle inscription corporelle (et de la douleur qui l'accompagne) approche une étrangère coincée dans cette partie de Métro. On la dépeint comme une artiste autant qu'une oeuvre d'art ambulante.

Une arme de science.
Avec Valeriy Morochkine.
14 juin 2045, Station VDNKh. Les rumeurs concernant l'expédition en surface vont bon train. On souhaite faire étudier ces monstres à l’origine, supposée, de la épidémie de grippe qui sévit. Anastasia compte bien y aller, mais avec l'équipement adéquat.

[Mission] Etudes zoologiques.
Avec Gueorguï Joukov et Aleksey Vassiliev.
21 juin 2045, Station VDNKh. L'heure est venue d'établir un plan de route et de terminer les derniers préparatifs, car l'appel de la surface retentit. L'équipe d'intrépides, ou de fous selon les points de vue, s'apprête à rejoindre la surface en quête de spécimens d'études.


Liens & Affinités

Папа :: Illustre inconnu et père d'Anastasia.
Qui est-il ? Que fait-il ? Où est-il ? C'est un mystère que sa mère n'a jamais voulu révéler, ni à son frère ni à sa fille, et qu'elle emportera dans sa tombe. De toute façon, au fil des années Nastya a finit par trouver en son oncle le père qu'elle n'a jamais eu.

[PNJ] Lena Nikitevna Rebrova :: Maman affectueuse.
Lena vit aujourd'hui à la station Belorusskaya, régie par la Hanse. Elle tient un petit boui-boui qui ne peut accueillir qu'une dizaine clients. Les voyageurs et les marchands s'y arrêtent pour sustenter leur appétit, la nourriture n'étant pas mauvaise et les prix très corrects.

[PNJ] Rurik Nikitovitch Rebrov (†) :: Oncle et mentor regretté.
Rurik est ancien spetsnaz, qui a tenté sa chance, sans succès, en politique lors du tumulte duquel est né la Ligne Rouge. Par la suite, devenu stalker, il passera quatorze années à transmettre son savoir et former sa nièce à ce métier. Il ne reviendra jamais d'une expédition à la surface en décembre 2033.


Revenir en haut Aller en bas

Le carnet d'une vagabonde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metro : forum RPG post-apocalypse :: Prologue :: Population :: Carnet de bord-